La première guerre civile libyenne ou révolution libyenne est un conflit armé issu d'un mouvement de contestation populaire, assorti de revendications sociales et politiques, qui s'est déroulé entre le 15 février 2011 et le 23 octobre 2011 en Libye.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La première guerre civile libyenne ou révolution libyenne est un conflit armé issu d'un mouvement de contestation populaire, assorti de revendications sociales et politiques, qui s'est déroulé entre le 15 février 2011 et le 23 octobre 2011 en Libye. Il s'inscrit dans un contexte de protestations dans les pays arabes.Comme les révolutions tunisienne et égyptienne, le mouvement trouve son origine dans un mouvement de protestations, réclamant plus de libertés et de démocratie, un meilleur respect des droits de l'homme, une meilleure répartition des richesses ainsi que l'arrêt de la corruption au sein de l'État et de ses institutions,. Mouammar Kadhafi, le « Guide de la Révolution » de la Jamahiriya arabe libyenne, est au début de 2011 le plus ancien dirigeant du monde arabe en fonction : il est à la tête de la Libye depuis le 1er septembre 1969, soit près de 42 ans de règne.Les principaux mouvements ont d'abord eu lieu dans des villes de Cyrénaïque (à l'Est) : à El Beïda, Darnah et surtout Benghazi, puis s'étendent dans pratiquement toutes les grandes villes du pays et à Tripoli, la capitale. Plusieurs intellectuels qui s'étaient rangés aux côtés des manifestants ont été arrêtés et pour la plupart jugés. De hauts dignitaires religieux appellent dès février à la fin du régime.La répression des opposants prend un tour sanglant entre le 15 et le 17 février à Benghazi, le pouvoir durcissant la répression des manifestants. Les manifestations se muent alors en révolte armée : le régime de Kadhafi est abandonné par une partie de ses cadres et les insurgés forment un Conseil national de transition. Les troupes de Kadhafi reprennent cependant le terrain face aux insurgés. Le 10 mars 2011, le président Français Nicolas Sarkozy reçoit à Paris les représentants du conseil national de transition et est le premier chef d'État à reconnaître officiellement cet organe de l'insurrection comme seul représentant de la Libye. Il lance une bataille diplomatique avec l'aide du premier ministre britannique David Cameron dont l'issue victorieuse se traduira par l'adoption de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies, autorisant des frappes aériennes contre les forces de Kadhafi pour la protection du peuple libyen. Elle est mise en œuvre par une coalition internationale le 19 mars 2011.Durant plusieurs mois, pro et anti-kadhafistes prennent à tour de rôle l'avantage au gré d'offensives et de contre-offensives. Fin août 2011, une offensive décisive permet la prise de Tripoli, ce qui entraine la fuite de Mouhammar Kadhafi et de ses proches et l'accélération de la reconnaissance internationale de la légitimité du CNT.Les combats se poursuivent ensuite autour des derniers bastions kadhafistes. Le 20 octobre 2011, Syrte, le dernier d'entre eux, tombe aux mains des forces du Conseil national de transition et Mouammar Kadhafi est tué. Le 19 novembre suivant, son fils, Saïf al-Islam, est arrêté au sud de la Libye par des combattants du CNT.Le 23 octobre 2011 à Benghazi, le président du CNT Moustafa Abdel Jalil proclame la « libération » de la Libye, mettant officiellement fin à la guerre civile qui durait depuis huit mois.
dbpedia-owl:depictionDescription
  • Progression de la guerre civile libyenne de 201130pxCampagnes majeures20pxBatailles
dbpedia-owl:endDate
  • 2011-10-23 (xsd:date)
dbpedia-owl:nextEvent
dbpedia-owl:place
dbpedia-owl:result
  • Victoire duConseil national de transition(CNT)
  • Chute de laJamahiriya arabe libyenneet mort deMouammar Khadafi
dbpedia-owl:startDate
  • 2011-02-15 (xsd:date)
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5299335 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 195687 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 726 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111015234 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:colonnes
  • 3 (xsd:integer)
prop-fr:combattants
  • *
  • * Front Polisario
  • République arabe syrienne *
  • Conseil national de transition * Milices populaires * Soldats et policiers mutinés * Diverses tribus * Touaregs * 22px|border OTAN : * ' * ' * ' * ' * ' * ' * Limité/allégué :''' * * * * * *
  • Jamahiriya arabe libyenne, Forces fidèles à Kadhafi * Soldats et policiers * Mercenaires étrangers sub-sahariens * Touaregs soutien diplomatique: *
prop-fr:commandant
  • 22 (xsd:integer)
  • Nicolas Sarkozy
  • Ban Ki-moon
  • David Richards
  • David Cameron
  • Édouard Guillaud
  • Baghdadi Mahmoudi
  • Mahmoud Jibril
  • Abdallah Senoussi
  • Saadi Kadhafi
  • Abdelfattah Younès †
  • Abdelhafez Ghoqa
  • Abdul Hassan
  • Abdulrazzaq al-Nadouli
  • Abou Bakr Younès Jaber †
  • Abu Oweis
  • Abuzed Omar Dorda10px
  • Ahamda Almagri
  • Ali Ahmed al Sheh
  • Ali Charif al Rifi
  • Ali Kana
  • Awad Hamza
  • Barka Wardougou
  • Bashir Abdel-Kader
  • Bashir Hawadi
  • Carter Ham
  • Commandants militaires anti-Kadhafistes:
  • Commandants militaires pro-Kadhafi :
  • Figures de proue du CNT :
  • Fils de Mouammar Kadhafi:
  • Hamid Hassy
  • Hussein Darbouk †
  • Ibrahim Halbus
  • Ismail al-Sallabi
  • Khaled Kowati
  • Khalifa Belqasim Haftar
  • Khamis Kadhafi †
  • Khouidli Hamidi 10px
  • Mabruck Jomode Eli Getty
  • Mahdi al-Arabi 10px
  • Mahdi al-Harati
  • Mansour Dao 10px
  • Massoud Abdelhafid
  • Moatassem Kadhafi †
  • Mohamed Abu Al-Quasim al-Zwai 10px
  • Mohammed Gayth†
  • Mouammar Kadhafi †
  • Moussa Ibrahim
  • Moustafa Abdel Jalil
  • Muftah Anaqrat †
  • Mustafa al-Kharoubi
  • Nasr al-Mabrouk
  • Omar El-Hariri
  • Osama Arusi
  • Rafi al-Sharif
  • Salih Rajab al-Mismari
  • Saïf al-Islam Kadhafi 10px
  • Suleiman Mahmoud
prop-fr:conflit
  • Guerre civile libyenne
prop-fr:date
  • 2011-02-15 (xsd:date)
prop-fr:forces
  • 22 (xsd:integer)
  • 36 (xsd:integer)
  • 5000 (xsd:integer)
  • 10000 (xsd:integer)
  • Conseil national de transition :
  • * 50 000 hommes * 50 avions et hélicoptères * un millier de blindés * 2 000 canons et mortiers
prop-fr:fr
  • HMS Cumberland
  • HNLMS Tromp
  • Abdullah bin Zayed Al Nahyan
prop-fr:issue
  • Chute de la Jamahiriya arabe libyenne et mort de Mouammar Khadafi
  • Victoire du Conseil national de transition
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:lieu
prop-fr:légende
  • 0001-03-01 (xsd:date)
prop-fr:pertes
  • 1 (xsd:integer)
  • 3 (xsd:integer)
  • 22 (xsd:integer)
  • 10000 (xsd:integer)
  • ~ 50 000 blessés
prop-fr:texte
  • HMS Cumberland
  • HNLMS Tromp
  • Cheikh Abdallah Bin Zayed
prop-fr:trad
  • HMS Cumberland
  • HNLMS Tromp
  • Abdullah bin Zayed Al Nahyan
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La première guerre civile libyenne ou révolution libyenne est un conflit armé issu d'un mouvement de contestation populaire, assorti de revendications sociales et politiques, qui s'est déroulé entre le 15 février 2011 et le 23 octobre 2011 en Libye.
rdfs:label
  • Première guerre civile libyenne
  • Libyan Civil War (2011)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Guerre civile libyenne
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of