La politique au Tibet concerne l'exercice du pouvoir politique d’une part dans le Tibet sur lequel le 14e dalaï-lama a régné de 1950 à 1959 et auquel a succédé ce qui allait devenir la région autonome du Tibet en 1965,,, et d’autre part, depuis 1959, dans les institutions du gouvernement tibétain en exil à Dharamsala en Inde.Selon le Parti démocratique national du Tibet, avant que les autorités chinoises ne prenne le contrôle du Tibet en 1959, le système politique du Tibet était fermement enraciné dans les valeurs spirituelles, bien qu'étant resté proche du féodalisme par certains aspects.Le pouvoir politique dans la région autonome du Tibet est exercé officiellement par le Conseil régional et le président de la région depuis septembre 1965.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La politique au Tibet concerne l'exercice du pouvoir politique d’une part dans le Tibet sur lequel le 14e dalaï-lama a régné de 1950 à 1959 et auquel a succédé ce qui allait devenir la région autonome du Tibet en 1965,,, et d’autre part, depuis 1959, dans les institutions du gouvernement tibétain en exil à Dharamsala en Inde.Selon le Parti démocratique national du Tibet, avant que les autorités chinoises ne prenne le contrôle du Tibet en 1959, le système politique du Tibet était fermement enraciné dans les valeurs spirituelles, bien qu'étant resté proche du féodalisme par certains aspects.Le pouvoir politique dans la région autonome du Tibet est exercé officiellement par le Conseil régional et le président de la région depuis septembre 1965. En outre, depuis 1979, il y a une conférence consultative politique de la région autonome du Tibet, qui correspond à la Conférence consultative politique du peuple chinois et a principalement des fonctions de cérémonie.Le système politique des Tibétains en exil a évolué vers plus de démocratie. Selon le Groupe interparlementaire d'amitié - France-Tibet du Sénat, cette politique préfigure un Tibet démocratique, un véritable ferment pour l'ouverture de la Chine dans son aspiration à rejoindre la communauté des nations.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3575143 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 36815 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 200 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108972249 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La politique au Tibet concerne l'exercice du pouvoir politique d’une part dans le Tibet sur lequel le 14e dalaï-lama a régné de 1950 à 1959 et auquel a succédé ce qui allait devenir la région autonome du Tibet en 1965,,, et d’autre part, depuis 1959, dans les institutions du gouvernement tibétain en exil à Dharamsala en Inde.Selon le Parti démocratique national du Tibet, avant que les autorités chinoises ne prenne le contrôle du Tibet en 1959, le système politique du Tibet était fermement enraciné dans les valeurs spirituelles, bien qu'étant resté proche du féodalisme par certains aspects.Le pouvoir politique dans la région autonome du Tibet est exercé officiellement par le Conseil régional et le président de la région depuis septembre 1965.
rdfs:label
  • Politique au Tibet
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of