Une polémique touche les Beatles en 1966, lorsque des propos de John Lennon sont diffusés aux États-Unis, puis dans la presse internationale.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une polémique touche les Beatles en 1966, lorsque des propos de John Lennon sont diffusés aux États-Unis, puis dans la presse internationale. Lennon y évoque ses positions sur l'évolution du christianisme, expliquant que la religion dans les années 1960, et plus particulièrement au Royaume-Uni, n'a plus la même importance dans la vie des gens qu'auparavant, notant au passage : « Aujourd'hui, nous sommes plus populaires que Jésus ».Ces propos, à l'origine tenus à une journaliste intime de l'artiste, Maureen Cleave, et publiés dans l'Evening Standard du 4 mars 1966 (dans son article titré Comment vit un Beatle ?) vont provoquer une polémique importante : aux États-Unis, particulièrement dans les États du sud plus conservateurs, les disques du groupe sont brûlés en public par des foules d'anciens fans. Dans de nombreux pays à forte communauté chrétienne, comme le Mexique et l'Afrique du Sud, les chansons des Beatles sont interdites de diffusion radiophonique. À l'approche d'une tournée aux États-Unis, des menaces d'assassinat sont adressées à Lennon et au groupe en général, notamment de la part du Ku Klux Klan. À la demande du manager, Brian Epstein, John Lennon effectue une mise au point et replace ses propos dans leur contexte lors d'une conférence de presse tenue à Chicago, sans que pour autant que les tensions ne s'apaisent. Finalement, cette polémique devient un facteur de plus poussant les Beatles à arrêter leurs tournées cette année-là.John Lennon revient à plusieurs reprises sur cette malencontreuse histoire, souvent à mots voilés : il fait ainsi mention du Christ dans plusieurs de ses chansons, comme The Ballad of John and Yoko et God. Cette phrase est aussi un des motifs supposés de l'assassinat du musicien par Mark David Chapman en 1980. 41 ans après, le journal officiel du Vatican, L'Osservatore Romano, considère avec indulgence ces propos.
  • "More popular than Jesus" was a controversial remark made by musician John Lennon of the Beatles in 1966. Lennon said that Christianity was in decline and that the Beatles had become more popular than Jesus Christ. When the quote appeared in the American teen magazine Datebook, angry reactions flared up from Christian communities in August 1966. Lennon had originally made the remark in March 1966 during interviews with Maureen Cleave on the lifestyles of the four individual Beatles. When Lennon's words were first published, in the London Evening Standard in the United Kingdom, they had provoked no public reaction.When Datebook quoted Lennon's comments five months later, vociferous protests broke out in the southern United States. The Beatles' records were publicly burned, press conferences were cancelled and threats were made. The protest spread to other countries including Mexico, South Africa and Spain; there were anti-Beatles demonstrations and their music was banned on radio stations. The controversy erupted on the eve of the group's US tour, and the anger and scale of the reaction led their manager, Brian Epstein, to consider cancelling the tour.Two press conferences were held in the US, where both Epstein and then Lennon expressed their regret at words taken out of context and offence taken. Christian spokesmen pointed out that Lennon had only stated what the church was itself saying about Christianity's decline. The US tour went ahead but there was disruption and intimidation, including picketing of concerts by the Ku Klux Klan, and at one concert the group mistakenly believed they were the target of gunfire.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5783674 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 30166 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 110 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110357462 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1998 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
prop-fr:annéePremièreÉdition
  • 1994 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • The Beatles
  • Daniel Ichbiah
  • Paul Du Noyer
  • Philip Norman
  • Steve Turner
prop-fr:date
  • 2011-12-08 (xsd:date)
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • fr
prop-fr:lieu
  • Paris
prop-fr:oldid
  • 72762560 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 293 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 128 (xsd:integer)
  • 288 (xsd:integer)
  • 367 (xsd:integer)
  • 862 (xsd:integer)
prop-fr:sousTitre
  • les secrets de toutes leurs chansons
  • les secrets de toutes ses chansons
  • une vie
prop-fr:titre
  • John Lennon
  • Et Dieu créa les Beatles
  • L'intégrale Beatles
  • The Beatles Anthology
  • L'intégrale Lennon
prop-fr:traducteur
  • Jacques Collin
  • Philippe Paringaux
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Robert Laffont
  • Seuil
  • Hors Collection
  • Les Cahiers de l'Info
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une polémique touche les Beatles en 1966, lorsque des propos de John Lennon sont diffusés aux États-Unis, puis dans la presse internationale.
  • "More popular than Jesus" was a controversial remark made by musician John Lennon of the Beatles in 1966. Lennon said that Christianity was in decline and that the Beatles had become more popular than Jesus Christ. When the quote appeared in the American teen magazine Datebook, angry reactions flared up from Christian communities in August 1966. Lennon had originally made the remark in March 1966 during interviews with Maureen Cleave on the lifestyles of the four individual Beatles.
rdfs:label
  • Polémique autour des propos de John Lennon sur Jésus-Christ
  • More popular than Jesus
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of