En obstétrique, le terme poche des eaux désigne la partie des membranes ovulaires (amnios et chorion) qui contient le liquide amniotique dans lequel baigne l'embryon puis le fœtus jusqu'à l'accouchement ; la poche des eaux est directement accessible au toucher vaginal. Ces membranes sont fines et transparentes mais résistantes. La membrane intérieure, l’amnios, contient le liquide amniotique et le fœtus. La membrane extérieure, le chorion, contient l’amnios et fait partie du placenta.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • En obstétrique, le terme poche des eaux désigne la partie des membranes ovulaires (amnios et chorion) qui contient le liquide amniotique dans lequel baigne l'embryon puis le fœtus jusqu'à l'accouchement ; la poche des eaux est directement accessible au toucher vaginal. Ces membranes sont fines et transparentes mais résistantes. La membrane intérieure, l’amnios, contient le liquide amniotique et le fœtus. La membrane extérieure, le chorion, contient l’amnios et fait partie du placenta. On l'appelle aussi bulle d'air amniotique à cause de sa ressemblance avec une bulle d’air. La forme plus ou moins aplatie ou saillante de la poche des eaux est un indicateur de pronostic de l’accouchement. Plus la poche des eaux est plate (c'est-à-dire difficile à percevoir par l'examinateur), meilleur est le pronostic de l’accouchement : cela indique une bonne accommodation entre la présentation du fœtus et le bassin maternel.L'intégrité de la poche des eaux au cours de l’accouchement normal est un élément important pour réduire les infections néo-natales. En effet la rupture de la poche des eaux avant l'apparition des contractions est appelée rupture prématurée des membranes. Le risque infectieux augmente de façon statistique dès que le délai depuis la rupture de la poche des eaux dépasse 12 heures. Il est aussi conseillé de limiter les touchers vaginaux après la rupture de la poche des eaux toujours à cause du risque infectieux. La rupture artificielle de la poche des eaux, ou amniotomie, est un des traitements de la dystocie de démarrage ou de la dystocie cervicale. La rupture artificielle de la poche des eaux est aussi utilisée pour le déclenchement de l'accouchement par production de prostaglandines. La rupture artificielle de la poche des eaux est un geste simple effectué avec un instrument comportant une pointe désigné parfois sous le nom d'amniotome. Le risque immédiat de la rupture est la procidence du cordon. Ce risque est diminué si la présentation est fixée ou si une personne appuie sur le fond utérin pour fixer manuellement la présentation.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1097150 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageInterLanguageLink
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 6190 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 56 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 94897558 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • En obstétrique, le terme poche des eaux désigne la partie des membranes ovulaires (amnios et chorion) qui contient le liquide amniotique dans lequel baigne l'embryon puis le fœtus jusqu'à l'accouchement ; la poche des eaux est directement accessible au toucher vaginal. Ces membranes sont fines et transparentes mais résistantes. La membrane intérieure, l’amnios, contient le liquide amniotique et le fœtus. La membrane extérieure, le chorion, contient l’amnios et fait partie du placenta.
rdfs:label
  • Poche des eaux
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of