La poésie médiévale française fait référence aux œuvres poétiques produites en France au cours du Moyen Âge.C'est au XIIe siècle que, parallèlement à la poésie didactique, à la poésie épique (voir chanson de geste), à la poésie dramatique ou religieuse se développe la première poésie lyrique d'expression française. Il s'agit d'une poésie où s'exprime un « je » personnel.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La poésie médiévale française fait référence aux œuvres poétiques produites en France au cours du Moyen Âge.C'est au XIIe siècle que, parallèlement à la poésie didactique, à la poésie épique (voir chanson de geste), à la poésie dramatique ou religieuse se développe la première poésie lyrique d'expression française. Il s'agit d'une poésie où s'exprime un « je » personnel. Mais peut-on voir dans cette nouvelle poésie une tentative de se libérer des genres codifiés socialement et idéologiquement ?Car le lyrisme n'est pas seulement expression du sentiment amoureux. S'il cherche à exprimer toute la sensibilité personnelle du poète, il le fait avec une recherche de musicalité. En effet, trouvères et troubadours sont avant tout des poètes musiciens et la poésie lyrique médiévale sera longtemps tributaire de la musique médiévale.La poésie lyrique médiévale est également redevable de la poésie latine tardive qui continuera son évolution en parallèle, avec des poètes tels que Venance Fortunat ou le mouvement des Goliards.Influencés par le renouveau du culte de la Vierge au XIIe siècle et par la poésie arabe, les troubadours de langue d'oc créent une esthétique raffinée pour chanter l'amour. Ce sera le fin'amor ou encore l'amour courtois.Un siècle plus tard les trouvères en langue d'oïl, c'est-à-dire en ancien français développeront ce lyrisme dans le Nord de la France.Au XIVe siècle la poésie lyrique cherche à se distinguer des genres musicaux dominés par le compositeur Guillaume de Machaut tout en lui en empruntant les formes populaires de la chanson, du rondeau et surtout de la ballade.Le XIVe siècle est parcouru par un courant d'expression plus formaliste qui explore les possibilités de cette langue nouvelle qu'est le français. Contemporains de François Villon les Grands rhétoriqueurs, tels que Jean Molinet et Jean Meschinot anticipent de l'esprit de la Renaissance.
  • Because most of what we have was written down by clerics, much of extant medieval poetry is religious. The chief exception is the work of the troubadours and the minnesänger, whose primary innovation was the ideal of courtly love. Among the most famous of secular poetry is Carmina Burana, a manuscript collection of 254 poems. Twenty-four poems of Carmina Burana were later set to music by German composer Carl Orff in 1936.
  • A poesia medieval procurou enaltecer os valores e as virtudes do cavaleiro: justiça, amor, prudência e cortesia. Na poesia épica exaltava-se a ação corajosa doa cavaleiros em prol da cristandade. Na poesia lírica, exaltava-se o amor cortês dos cavaleiros em relação às suas damas.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 979383 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21031 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 202 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109772398 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La poésie médiévale française fait référence aux œuvres poétiques produites en France au cours du Moyen Âge.C'est au XIIe siècle que, parallèlement à la poésie didactique, à la poésie épique (voir chanson de geste), à la poésie dramatique ou religieuse se développe la première poésie lyrique d'expression française. Il s'agit d'une poésie où s'exprime un « je » personnel.
  • Because most of what we have was written down by clerics, much of extant medieval poetry is religious. The chief exception is the work of the troubadours and the minnesänger, whose primary innovation was the ideal of courtly love. Among the most famous of secular poetry is Carmina Burana, a manuscript collection of 254 poems. Twenty-four poems of Carmina Burana were later set to music by German composer Carl Orff in 1936.
  • A poesia medieval procurou enaltecer os valores e as virtudes do cavaleiro: justiça, amor, prudência e cortesia. Na poesia épica exaltava-se a ação corajosa doa cavaleiros em prol da cristandade. Na poesia lírica, exaltava-se o amor cortês dos cavaleiros em relação às suas damas.
rdfs:label
  • Poésie médiévale française
  • Medieval poetry
  • Poesia medieval
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of