Pierre-Nicolas-Louis Leroy de Montflobert, né le 21 mars 1743 à Coulommiers (Seine-et-Marne), guillotiné le 7 mai 1795 à Paris, place de Grève, est un révolutionnaire français.Fils de Pierre-Jacques Le Roy, veneur du duc d'Orléans, et de Jeanne-Élisabeth Lefort, il est élu maire de Coulommiers le 21 novembre 1790, en remplacement de Michel-Martial Cordier (1749-1821), nommé juge de paix deux jours plus tôt,,.Après l'abolition de la royauté, le 21 septembre 1792, il prend le surnom de « Dix-Août ».

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Pierre-Nicolas-Louis Leroy de Montflobert, né le 21 mars 1743 à Coulommiers (Seine-et-Marne), guillotiné le 7 mai 1795 à Paris, place de Grève, est un révolutionnaire français.Fils de Pierre-Jacques Le Roy, veneur du duc d'Orléans, et de Jeanne-Élisabeth Lefort, il est élu maire de Coulommiers le 21 novembre 1790, en remplacement de Michel-Martial Cordier (1749-1821), nommé juge de paix deux jours plus tôt,,.Après l'abolition de la royauté, le 21 septembre 1792, il prend le surnom de « Dix-Août ». Il est nommé juré au tribunal criminel créé le 17 août 1792, dit le « tribunal du 17 août », puis au Tribunal révolutionnaire, mis en place le 10 mars 1793.Jugé avec Fouquier-Tinville lors du procès des membres du tribunal révolutionnaire de Paris, il est condamné avec quinze autres coaccusés le 17 floréal an III et exécuté le lendemain matin.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 575047 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3045 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 22 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108172673 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Pierre-Nicolas-Louis Leroy de Montflobert, né le 21 mars 1743 à Coulommiers (Seine-et-Marne), guillotiné le 7 mai 1795 à Paris, place de Grève, est un révolutionnaire français.Fils de Pierre-Jacques Le Roy, veneur du duc d'Orléans, et de Jeanne-Élisabeth Lefort, il est élu maire de Coulommiers le 21 novembre 1790, en remplacement de Michel-Martial Cordier (1749-1821), nommé juge de paix deux jours plus tôt,,.Après l'abolition de la royauté, le 21 septembre 1792, il prend le surnom de « Dix-Août ».
rdfs:label
  • Pierre-Nicolas-Louis Leroy
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of