Property Value
dbo:abstract
  • Le terme pharaon (de l'égyptien ancien : per-aâ « grande maison ») sert à désigner les rois et reines de l'Égypte antique. Les noms de 345 pharaons nous sont parvenus grâce à de multiples attestations dont des listes royales compilées par les scribes égyptiens. Ces souverains se sont succédé sur une période de plus de trois millénaires entre 3150 et 30 avant notre ère. Depuis les Ægyptiaca de Manéthon, historien et grand-prêtre d'Héliopolis au IIIe siècle avant notre ère, cette longue période est divisée en trente dynasties depuis l'unification du royaume par le mythique Narmer-Ménès et jusqu'à la disparition de Nectanébo II en 343 avant notre ère, le dernier pharaon d'une Égypte indépendante. Après lui se succèdent deux dynasties étrangères, la XXXIe dynastie des empereurs perses achéménides et la dynastie lagide d'origine macédonienne. L'archéologie a aussi permis de distinguer une dynastie archaïque, antérieure à la première, la dynastie égyptienne zéro. Depuis le XIXe siècle, les égyptologues regroupent ces dynasties en des séquences plus longues. Les trois plus importantes sont les « Empires égyptiens ». Chacun d'eux se termine par une période de déliquescence monarchique appelée « période intermédiaire ». À l'Ancien Empire, période de constructions des grandes pyramides de Gizeh, sont attachés les noms célèbres de Khéops, Khéphren et Mykérinos (IVe dynastie). À partir d'Ounas (fin de la Ve dynastie) puis sous ses successeurs de la VIe dynastie, les chambres funéraires s'ornent des Textes des pyramides, les plus anciens écrits religieux de l'Humanité. Au Moyen Empire se rattachent les différents Amenemhat et Sésostris (XIIe dynastie). Cette période se caractérise par son foisonnement littéraire et notamment par ses Sagesses qui encouragent les élites au loyalisme, à l'honnêteté et à la piété. Le Nouvel Empire marque l'apogée de la puissance militaire égyptienne avec la constitution d'une vaste aire d'influence depuis la Nubie au sud et jusqu'en Syrie-Palestine au nord. Cette période est celle des pharaons guerriers Thoutmôsis Ier, Thoutmôsis III, Séthi Ier, Ramsès II et Ramsès III, membres illustres des XVIIIe, XIXe et XXe dynasties. L'ultime représentant de l'institution pharaonique proprement dite est le dernier Lagide, Ptolémée XV (dit Césarion), fils de Jules César et de Cléopâtre. Quelques empereurs romains, tels Trajan à Philæ, ont toutefois accaparé le discours et l'imagerie pharaonique dans le but de s'inscrire dans cette longue tradition monarchique. La monarchie pharaonique a développé dès ses origines un discours idéologique basé sur la symbolique de l'union des Deux Terres (Haute et Basse-Égypte). Chaque pharaon est ainsi le garant d'une unité égyptienne voulue et instituée par les dieux. Lors du couronnement, la puissance royale se matérialise par l'obtention d'emblèmes magiques (couronnes, coiffes, sceptres) et l'élaboration d'une titulature sacrée. Le pouvoir divin de Pharaon est par la suite régulièrement confirmé ; chaque année à l'occasion du Nouvel An et plus fastueusement lors de la fête jubilaire des trente ans de règne. La personnalité de Pharaon est complexe. À la fois humain et dieu, il est le descendant de l'Ennéade d'Héliopolis, la dynastie des dieux-rois. Selon la mythologie monarchique, le trône d'Égypte a été institué par le démiurge. Il le transmit ensuite aux dieux ses successeurs, puis à des êtres semi-divins, les Suivants d'Horus qui précèdent immédiatement les rois historiques dans les listes royales. Dans les textes initiaux, Pharaon est le faucon Horus sur le trône des vivants, dieu puissant et jeune. Mort, il est Osiris, le dieu régénéré par la momification et le souverain éternel de l'Au-delà. Pharaon est aussi le fils de Rê selon la théologie solaire héliopolitaine et le fils d'Amon selon le mythe thébain de la théogamie. Chef religieux, la première mission de Pharaon est de mettre en œuvre la Maât sur terre, c'est-à-dire d'assurer l'harmonie entre les hommes et les dieux, d'affermir la moralité du peuple, d'assurer la prospérité des familles. Maintenir l'ordre du monde (Maât) et combattre le mal (isfet), c'est satisfaire les divinités qui « vivent de Maât ». Aussi Pharaon se doit-il de bâtir, de restaurer et d'agrandir les temples, d’assurer le bien-être matériel des prêtres et de veiller à l’accomplissement correct des rites. Dans la pratique, il délègue l'exercice du culte à un clergé qu'il supervise. Ignorant la séparation des pouvoirs, Pharaon est à la fois le prêtre suprême, l'administrateur principal, le chef des armées et le premier magistrat de l'Égypte antique. À lui seul revient de choisir la politique à mener. Comme pour le culte, il délègue l'exécution de ses décisions gouvernementales à une cohorte de courtisans, de fonctionnaires et de conseillers, le premier d'entre eux étant le vizir. Dans l'entourage royal, les femmes occupent une grande place en tant que mères, épouses ou filles. Quelques-unes, dont Hatchepsout, ont même accédé à la charge pharaonique. Grand polygame, Pharaon dispose de nombreuses concubines, pratique des unions rituelles incestueuses ainsi que des mariages diplomatiques. Ces multiples épouses sont regroupées au sein du harem sous les ordres de la Grande épouse. Ce lieu de vie est régulièrement agité par des conspirations nées de rivalités entre co-épouses jalouses. Dans les cas les plus graves, la vie de Pharaon s'est trouvée menacée, à l'image des fins tragiques de Téti, Amenemhat Ier et Ramsès III. Mort de vieillesse ou assassiné, Pharaon repose momifié dans une somptueuse tombe ; dans un caveau funéraire aménagé dans une pyramide aux Ancien et Moyen Empires, dans un hypogée de la vallée des Rois au Nouvel Empire ou dans une nécropole aménagée dans l'enceinte d'un temple à la Troisième Période intermédiaire et à la Basse époque. À ce jour, la plus célèbre découverte est celle du tombeau de Toutânkhamon réalisée en 1922 par le britannique Howard Carter. Les grands pharaons sont largement passés à la postérité grâce aux écrits égyptiens de l'Antiquité, aux témoignages des historiens et géographes grecs (Hérodote, Diodore, Strabon) et aux chroniques bibliques. Le personnage le plus célèbre est le pharaon de l'Exode, figure archétypale du souverain despotique opposé aux desseins du Dieu de Moïse. Sans preuves tangibles, ce pharaon est fréquemment identifié au glorieux Ramsès II, en particulier dans les films hollywoodiens narrant la sortie des Hébreux hors d'Égypte. (fr)
  • Le terme pharaon (de l'égyptien ancien : per-aâ « grande maison ») sert à désigner les rois et reines de l'Égypte antique. Les noms de 345 pharaons nous sont parvenus grâce à de multiples attestations dont des listes royales compilées par les scribes égyptiens. Ces souverains se sont succédé sur une période de plus de trois millénaires entre 3150 et 30 avant notre ère. Depuis les Ægyptiaca de Manéthon, historien et grand-prêtre d'Héliopolis au IIIe siècle avant notre ère, cette longue période est divisée en trente dynasties depuis l'unification du royaume par le mythique Narmer-Ménès et jusqu'à la disparition de Nectanébo II en 343 avant notre ère, le dernier pharaon d'une Égypte indépendante. Après lui se succèdent deux dynasties étrangères, la XXXIe dynastie des empereurs perses achéménides et la dynastie lagide d'origine macédonienne. L'archéologie a aussi permis de distinguer une dynastie archaïque, antérieure à la première, la dynastie égyptienne zéro. Depuis le XIXe siècle, les égyptologues regroupent ces dynasties en des séquences plus longues. Les trois plus importantes sont les « Empires égyptiens ». Chacun d'eux se termine par une période de déliquescence monarchique appelée « période intermédiaire ». À l'Ancien Empire, période de constructions des grandes pyramides de Gizeh, sont attachés les noms célèbres de Khéops, Khéphren et Mykérinos (IVe dynastie). À partir d'Ounas (fin de la Ve dynastie) puis sous ses successeurs de la VIe dynastie, les chambres funéraires s'ornent des Textes des pyramides, les plus anciens écrits religieux de l'Humanité. Au Moyen Empire se rattachent les différents Amenemhat et Sésostris (XIIe dynastie). Cette période se caractérise par son foisonnement littéraire et notamment par ses Sagesses qui encouragent les élites au loyalisme, à l'honnêteté et à la piété. Le Nouvel Empire marque l'apogée de la puissance militaire égyptienne avec la constitution d'une vaste aire d'influence depuis la Nubie au sud et jusqu'en Syrie-Palestine au nord. Cette période est celle des pharaons guerriers Thoutmôsis Ier, Thoutmôsis III, Séthi Ier, Ramsès II et Ramsès III, membres illustres des XVIIIe, XIXe et XXe dynasties. L'ultime représentant de l'institution pharaonique proprement dite est le dernier Lagide, Ptolémée XV (dit Césarion), fils de Jules César et de Cléopâtre. Quelques empereurs romains, tels Trajan à Philæ, ont toutefois accaparé le discours et l'imagerie pharaonique dans le but de s'inscrire dans cette longue tradition monarchique. La monarchie pharaonique a développé dès ses origines un discours idéologique basé sur la symbolique de l'union des Deux Terres (Haute et Basse-Égypte). Chaque pharaon est ainsi le garant d'une unité égyptienne voulue et instituée par les dieux. Lors du couronnement, la puissance royale se matérialise par l'obtention d'emblèmes magiques (couronnes, coiffes, sceptres) et l'élaboration d'une titulature sacrée. Le pouvoir divin de Pharaon est par la suite régulièrement confirmé ; chaque année à l'occasion du Nouvel An et plus fastueusement lors de la fête jubilaire des trente ans de règne. La personnalité de Pharaon est complexe. À la fois humain et dieu, il est le descendant de l'Ennéade d'Héliopolis, la dynastie des dieux-rois. Selon la mythologie monarchique, le trône d'Égypte a été institué par le démiurge. Il le transmit ensuite aux dieux ses successeurs, puis à des êtres semi-divins, les Suivants d'Horus qui précèdent immédiatement les rois historiques dans les listes royales. Dans les textes initiaux, Pharaon est le faucon Horus sur le trône des vivants, dieu puissant et jeune. Mort, il est Osiris, le dieu régénéré par la momification et le souverain éternel de l'Au-delà. Pharaon est aussi le fils de Rê selon la théologie solaire héliopolitaine et le fils d'Amon selon le mythe thébain de la théogamie. Chef religieux, la première mission de Pharaon est de mettre en œuvre la Maât sur terre, c'est-à-dire d'assurer l'harmonie entre les hommes et les dieux, d'affermir la moralité du peuple, d'assurer la prospérité des familles. Maintenir l'ordre du monde (Maât) et combattre le mal (isfet), c'est satisfaire les divinités qui « vivent de Maât ». Aussi Pharaon se doit-il de bâtir, de restaurer et d'agrandir les temples, d’assurer le bien-être matériel des prêtres et de veiller à l’accomplissement correct des rites. Dans la pratique, il délègue l'exercice du culte à un clergé qu'il supervise. Ignorant la séparation des pouvoirs, Pharaon est à la fois le prêtre suprême, l'administrateur principal, le chef des armées et le premier magistrat de l'Égypte antique. À lui seul revient de choisir la politique à mener. Comme pour le culte, il délègue l'exécution de ses décisions gouvernementales à une cohorte de courtisans, de fonctionnaires et de conseillers, le premier d'entre eux étant le vizir. Dans l'entourage royal, les femmes occupent une grande place en tant que mères, épouses ou filles. Quelques-unes, dont Hatchepsout, ont même accédé à la charge pharaonique. Grand polygame, Pharaon dispose de nombreuses concubines, pratique des unions rituelles incestueuses ainsi que des mariages diplomatiques. Ces multiples épouses sont regroupées au sein du harem sous les ordres de la Grande épouse. Ce lieu de vie est régulièrement agité par des conspirations nées de rivalités entre co-épouses jalouses. Dans les cas les plus graves, la vie de Pharaon s'est trouvée menacée, à l'image des fins tragiques de Téti, Amenemhat Ier et Ramsès III. Mort de vieillesse ou assassiné, Pharaon repose momifié dans une somptueuse tombe ; dans un caveau funéraire aménagé dans une pyramide aux Ancien et Moyen Empires, dans un hypogée de la vallée des Rois au Nouvel Empire ou dans une nécropole aménagée dans l'enceinte d'un temple à la Troisième Période intermédiaire et à la Basse époque. À ce jour, la plus célèbre découverte est celle du tombeau de Toutânkhamon réalisée en 1922 par le britannique Howard Carter. Les grands pharaons sont largement passés à la postérité grâce aux écrits égyptiens de l'Antiquité, aux témoignages des historiens et géographes grecs (Hérodote, Diodore, Strabon) et aux chroniques bibliques. Le personnage le plus célèbre est le pharaon de l'Exode, figure archétypale du souverain despotique opposé aux desseins du Dieu de Moïse. Sans preuves tangibles, ce pharaon est fréquemment identifié au glorieux Ramsès II, en particulier dans les films hollywoodiens narrant la sortie des Hébreux hors d'Égypte. (fr)
dbo:country
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 2420 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 191537 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190467735 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1940 (xsd:integer)
  • 1949 (xsd:integer)
  • 1951 (xsd:integer)
  • 1957 (xsd:integer)
  • 1960 (xsd:integer)
  • 1961 (xsd:integer)
  • 1963 (xsd:integer)
  • 1968 (xsd:integer)
  • 1972 (xsd:integer)
  • 1973 (xsd:integer)
  • 1981 (xsd:integer)
  • 1982 (xsd:integer)
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1986 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1988 (xsd:integer)
  • 1993 (xsd:integer)
  • 1994 (xsd:integer)
  • 1995 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 1999 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
  • 2009 (xsd:integer)
  • 2010 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
  • 2013 (xsd:integer)
  • 2014 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:collection
  • Champollion (fr)
  • L'art de la guerre (fr)
  • Bibliothèque d'étude (fr)
  • Gnose (fr)
  • Champollion (fr)
  • L'art de la guerre (fr)
  • Bibliothèque d'étude (fr)
  • Gnose (fr)
prop-fr:commons
  • Category:Pharaohs (fr)
  • Category:Pharaohs (fr)
prop-fr:date
  • 2014-04-10 (xsd:date)
  • 2015-02-26 (xsd:date)
prop-fr:directeur
  • Zahi Hawass (fr)
  • Kent R. Weeks (fr)
  • Zahi Hawass (fr)
  • Kent R. Weeks (fr)
prop-fr:id
  • AHG (fr)
  • bib (fr)
  • AHG (fr)
  • bib (fr)
prop-fr:illustrateur
  • Laïla Ménassa (fr)
  • Laïla Ménassa (fr)
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
  • 285704481 (xsd:integer)
  • 2070711765 (xsd:integer)
  • 2268035832 (xsd:decimal)
  • 2713210097 (xsd:decimal)
  • 2857044089 (xsd:decimal)
  • 2857048513 (xsd:decimal)
  • 9782729515454 (xsd:decimal)
  • 9782756400587 (xsd:decimal)
  • 9782756400617 (xsd:decimal)
  • 9782756405889 (xsd:decimal)
  • 9782857048947 (xsd:decimal)
  • 0978-02-13 (xsd:date)
prop-fr:issn
  • 398 (xsd:integer)
  • 1276 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • fr (fr)
  • en (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:langueOriginale
  • de (fr)
  • en (fr)
  • de (fr)
  • en (fr)
prop-fr:lienAuteur
  • Louis Segond (fr)
  • Sydney Hervé Aufrère (fr)
  • Christiane Desroches Noblecourt (fr)
  • Claire Lalouette (fr)
  • Joyce Anne Tyldesley (fr)
  • Nicolas Grimal (fr)
  • Zahi Hawass (fr)
  • Claude Carrier (fr)
  • Jean Yoyotte (fr)
  • Michel Baud (fr)
  • Pascal Vernus (fr)
  • Jan Assmann (fr)
  • Jean-Claude Goyon (fr)
  • Thomas Römer (fr)
  • Jean Leclant (fr)
  • Jean-Pierre Corteggiani (fr)
  • Alfred Adler (fr)
  • Aude Gros de Beler (fr)
  • Pierre Tallet (fr)
  • Georges Posener (fr)
  • Luc de Heusch (fr)
  • Pierre Montet (fr)
  • Louis Segond (fr)
  • Sydney Hervé Aufrère (fr)
  • Christiane Desroches Noblecourt (fr)
  • Claire Lalouette (fr)
  • Joyce Anne Tyldesley (fr)
  • Nicolas Grimal (fr)
  • Zahi Hawass (fr)
  • Claude Carrier (fr)
  • Jean Yoyotte (fr)
  • Michel Baud (fr)
  • Pascal Vernus (fr)
  • Jan Assmann (fr)
  • Jean-Claude Goyon (fr)
  • Thomas Römer (fr)
  • Jean Leclant (fr)
  • Jean-Pierre Corteggiani (fr)
  • Alfred Adler (fr)
  • Aude Gros de Beler (fr)
  • Pierre Tallet (fr)
  • Georges Posener (fr)
  • Luc de Heusch (fr)
  • Pierre Montet (fr)
prop-fr:lieu
  • Arles (fr)
  • Bruxelles (fr)
  • Cambridge (fr)
  • Genève (fr)
  • Gérardmer (fr)
  • Le Caire (fr)
  • Lille (fr)
  • Londres (fr)
  • Lyon (fr)
  • Monaco (fr)
  • Paris (fr)
  • Fuveau (fr)
  • Montségur (fr)
  • Vercelli (fr)
  • Paris-Leuven (fr)
  • Arles (fr)
  • Bruxelles (fr)
  • Cambridge (fr)
  • Genève (fr)
  • Gérardmer (fr)
  • Le Caire (fr)
  • Lille (fr)
  • Londres (fr)
  • Lyon (fr)
  • Monaco (fr)
  • Paris (fr)
  • Fuveau (fr)
  • Montségur (fr)
  • Vercelli (fr)
  • Paris-Leuven (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:mois
  • juillet (fr)
  • juillet (fr)
prop-fr:nom
  • Collectif (fr)
  • Victor (fr)
  • Wilson (fr)
  • Adam (fr)
  • Clayton (fr)
  • Corteggiani (fr)
  • Hopkins (fr)
  • Wilkinson (fr)
  • Römer (fr)
  • Weeks (fr)
  • Baud (fr)
  • Segond (fr)
  • Adler (fr)
  • Barbotin (fr)
  • Grimal (fr)
  • Lalouette (fr)
  • Lefebvre (fr)
  • Masquelier-Loorius (fr)
  • Obsomer (fr)
  • Tallet (fr)
  • Aufrère (fr)
  • Drach (fr)
  • Desroches Noblecourt (fr)
  • Frankfort (fr)
  • Goyon (fr)
  • Menu (fr)
  • Rachet (fr)
  • Tyldesley (fr)
  • Ziegler (fr)
  • Cauville (fr)
  • Damiano-Appia (fr)
  • Hawass (fr)
  • Laboury (fr)
  • Carrier (fr)
  • Forgeau (fr)
  • Vernus (fr)
  • Yoyotte (fr)
  • Manouvrier (fr)
  • Assmann (fr)
  • Barguet (fr)
  • Betrò (fr)
  • Bonnamy (fr)
  • Gros de Beler (fr)
  • Leclant (fr)
  • Roccati (fr)
  • Sadek (fr)
  • Servajean (fr)
  • Lapidus (fr)
  • Bonhême (fr)
  • Fermat (fr)
  • Dessoudeix (fr)
  • Grandet (fr)
  • Maruéjol (fr)
  • Do Nascimento (fr)
  • Cabrol (fr)
  • Krauss (fr)
  • Favry (fr)
  • Della Monica (fr)
  • Quirke (fr)
  • Luiselli (fr)
  • Posener (fr)
  • Montet (fr)
  • Janot (fr)
  • de Heusch (fr)
  • Chiadmi (fr)
  • Collectif (fr)
  • Victor (fr)
  • Wilson (fr)
  • Adam (fr)
  • Clayton (fr)
  • Corteggiani (fr)
  • Hopkins (fr)
  • Wilkinson (fr)
  • Römer (fr)
  • Weeks (fr)
  • Baud (fr)
  • Segond (fr)
  • Adler (fr)
  • Barbotin (fr)
  • Grimal (fr)
  • Lalouette (fr)
  • Lefebvre (fr)
  • Masquelier-Loorius (fr)
  • Obsomer (fr)
  • Tallet (fr)
  • Aufrère (fr)
  • Drach (fr)
  • Desroches Noblecourt (fr)
  • Frankfort (fr)
  • Goyon (fr)
  • Menu (fr)
  • Rachet (fr)
  • Tyldesley (fr)
  • Ziegler (fr)
  • Cauville (fr)
  • Damiano-Appia (fr)
  • Hawass (fr)
  • Laboury (fr)
  • Carrier (fr)
  • Forgeau (fr)
  • Vernus (fr)
  • Yoyotte (fr)
  • Manouvrier (fr)
  • Assmann (fr)
  • Barguet (fr)
  • Betrò (fr)
  • Bonnamy (fr)
  • Gros de Beler (fr)
  • Leclant (fr)
  • Roccati (fr)
  • Sadek (fr)
  • Servajean (fr)
  • Lapidus (fr)
  • Bonhême (fr)
  • Fermat (fr)
  • Dessoudeix (fr)
  • Grandet (fr)
  • Maruéjol (fr)
  • Do Nascimento (fr)
  • Cabrol (fr)
  • Krauss (fr)
  • Favry (fr)
  • Della Monica (fr)
  • Quirke (fr)
  • Luiselli (fr)
  • Posener (fr)
  • Montet (fr)
  • Janot (fr)
  • de Heusch (fr)
  • Chiadmi (fr)
prop-fr:numéro
  • 11 (xsd:integer)
  • 15 (xsd:integer)
  • 74 (xsd:integer)
prop-fr:numéroDansCollection
  • 122 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 332 (xsd:integer)
  • 380 (xsd:integer)
  • 419 (xsd:integer)
  • 478 (xsd:integer)
  • 558 (xsd:integer)
  • 745 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 133 (xsd:integer)
  • 142 (xsd:integer)
  • 151 (xsd:integer)
  • 173 (xsd:integer)
  • 213 (xsd:integer)
  • 224 (xsd:integer)
  • 226 (xsd:integer)
  • 232 (xsd:integer)
  • 240 (xsd:integer)
  • 250 (xsd:integer)
  • 251 (xsd:integer)
  • 255 (xsd:integer)
  • 268 (xsd:integer)
  • 274 (xsd:integer)
  • 281 (xsd:integer)
  • 284 (xsd:integer)
  • 288 (xsd:integer)
  • 289 (xsd:integer)
  • 291 (xsd:integer)
  • 295 (xsd:integer)
  • 301 (xsd:integer)
  • 302 (xsd:integer)
  • 312 (xsd:integer)
  • 314 (xsd:integer)
  • 318 (xsd:integer)
  • 320 (xsd:integer)
  • 328 (xsd:integer)
  • 330 (xsd:integer)
  • 345 (xsd:integer)
  • 349 (xsd:integer)
  • 365 (xsd:integer)
  • 366 (xsd:integer)
  • 391 (xsd:integer)
  • 399 (xsd:integer)
  • 413 (xsd:integer)
  • 414 (xsd:integer)
  • 416 (xsd:integer)
  • 417 (xsd:integer)
  • 423 (xsd:integer)
  • 426 (xsd:integer)
  • 430 (xsd:integer)
  • 434 (xsd:integer)
  • 436 (xsd:integer)
  • 477 (xsd:integer)
  • 489 (xsd:integer)
  • 502 (xsd:integer)
  • 536 (xsd:integer)
  • 589 (xsd:integer)
  • 643 (xsd:integer)
  • 675 (xsd:integer)
  • 684 (xsd:integer)
  • 725 (xsd:integer)
  • 760 (xsd:integer)
  • 764 (xsd:integer)
  • 780 (xsd:integer)
  • 986 (xsd:integer)
  • 2390 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • 10 (xsd:integer)
  • 79 (xsd:integer)
  • 175 (xsd:integer)
  • 269 (xsd:integer)
prop-fr:préface
prop-fr:prénom
  • Aude (fr)
  • Florence (fr)
  • Pierre (fr)
  • Alessandro (fr)
  • Jean (fr)
  • Louis (fr)
  • Pascal (fr)
  • Paul (fr)
  • Yvonne (fr)
  • Christophe (fr)
  • André (fr)
  • Francis (fr)
  • Frédéric (fr)
  • Georges (fr)
  • Henri (fr)
  • Jan (fr)
  • Jean-Pierre (fr)
  • Julie (fr)
  • Luc (fr)
  • Michel (fr)
  • Alfred (fr)
  • Claire (fr)
  • Claude (fr)
  • Guy (fr)
  • Hilary (fr)
  • Sylvie (fr)
  • Thomas (fr)
  • Bernadette (fr)
  • Jean-Claude (fr)
  • Stephen (fr)
  • Anne (fr)
  • José (fr)
  • Keith (fr)
  • Mohamed (fr)
  • Nathalie (fr)
  • Rolf (fr)
  • Agnès (fr)
  • Annie (fr)
  • Gustave (fr)
  • Christiane (fr)
  • Dimitri (fr)
  • Madeleine (fr)
  • Sydney H. (fr)
  • Joyce (fr)
  • Marie-Ange (fr)
  • Maurizio (fr)
  • Zahi (fr)
  • Ashraf (fr)
  • Maria Carmela (fr)
  • Peter A. (fr)
  • Colette J. (fr)
  • Nicolas-Christophe (fr)
  • Toby A.H. (fr)
  • Maria Michela (fr)
  • Kent R. (fr)
  • Robert-Jean (fr)
  • Aude (fr)
  • Florence (fr)
  • Pierre (fr)
  • Alessandro (fr)
  • Jean (fr)
  • Louis (fr)
  • Pascal (fr)
  • Paul (fr)
  • Yvonne (fr)
  • Christophe (fr)
  • André (fr)
  • Francis (fr)
  • Frédéric (fr)
  • Georges (fr)
  • Henri (fr)
  • Jan (fr)
  • Jean-Pierre (fr)
  • Julie (fr)
  • Luc (fr)
  • Michel (fr)
  • Alfred (fr)
  • Claire (fr)
  • Claude (fr)
  • Guy (fr)
  • Hilary (fr)
  • Sylvie (fr)
  • Thomas (fr)
  • Bernadette (fr)
  • Jean-Claude (fr)
  • Stephen (fr)
  • Anne (fr)
  • José (fr)
  • Keith (fr)
  • Mohamed (fr)
  • Nathalie (fr)
  • Rolf (fr)
  • Agnès (fr)
  • Annie (fr)
  • Gustave (fr)
  • Christiane (fr)
  • Dimitri (fr)
  • Madeleine (fr)
  • Sydney H. (fr)
  • Joyce (fr)
  • Marie-Ange (fr)
  • Maurizio (fr)
  • Zahi (fr)
  • Ashraf (fr)
  • Maria Carmela (fr)
  • Peter A. (fr)
  • Colette J. (fr)
  • Nicolas-Christophe (fr)
  • Toby A.H. (fr)
  • Maria Michela (fr)
  • Kent R. (fr)
  • Robert-Jean (fr)
prop-fr:présentationEnLigne
prop-fr:périodique
  • dbpedia-fr:Égypte,_Afrique_et_Orient
  • Cahiers de la Société Asiatique (fr)
  • Cultural Memory and Identity in ancient Societies (fr)
  • Barbares et civilisés dans l'Antiquité, cahier KUBABA 7 (fr)
  • Cahiers de Karnak (fr)
  • Histoire de la famille. Tome 1./ Mondes lointains (fr)
  • Épouser au plus proche : Inceste, prohibitions et stratégies matrimoniales autour de la Méditerranée (fr)
prop-fr:responsabilité
  • directeur (fr)
  • directeur (fr)
prop-fr:réimpression
  • 1964 (xsd:integer)
  • 1976 (xsd:integer)
  • 1988 (xsd:integer)
  • 1996 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
  • 2000 (xsd:integer)
  • 2005 (xsd:integer)
  • 2007 (xsd:integer)
  • 2008 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
prop-fr:sousTitre
  • Du mythe à l'histoire (fr)
  • Les mystères de l'écriture (fr)
  • L'histoire règne par règne des souverains et des dynasties de l'Égypte ancienne (fr)
  • Les secrets du Pouvoir (fr)
  • hiéroglyphes-français (fr)
  • Nouvelles recherches sur l'histoire juridique, économique et sociale de l'ancienne Égypte (fr)
  • Les pharaons, leur règne, leurs contemporains (fr)
  • Royauté et religion en Afrique noire (fr)
  • la royauté sacrée des Moundang du Tchad (fr)
  • Des Pharaons et des hommes (fr)
  • général pharaon (fr)
  • Intégration de la société à la nature dans la religion de l'ancien Proche Orient (fr)
  • La femme pharaon (fr)
  • La méthode (fr)
  • L'adoration du soleil dans l'Égypte antique (fr)
  • Brooklyn Museum papyrus 47.218.50 (fr)
  • Deuxième partie ; To-Chemâ, La Haute Égypte (fr)
  • Première partie ; To-Mehou, La Basse Égypte (fr)
  • Rituels d'immortalité dans l'Égypte ancienne (fr)
  • Une pensée stratégique (fr)
  • la construction d'une histoire mythique (fr)
  • Nouvelle traduction française du sens de ses versets (fr)
  • qui comprend l'Ancien et le Nouveau Testament traduits sur les textes originaux hébreu et grec (fr)
  • la crise des valeurs dans l'Égypte du nouvel Empire (fr)
  • Du mythe à l'histoire (fr)
  • Les mystères de l'écriture (fr)
  • L'histoire règne par règne des souverains et des dynasties de l'Égypte ancienne (fr)
  • Les secrets du Pouvoir (fr)
  • hiéroglyphes-français (fr)
  • Nouvelles recherches sur l'histoire juridique, économique et sociale de l'ancienne Égypte (fr)
  • Les pharaons, leur règne, leurs contemporains (fr)
  • Royauté et religion en Afrique noire (fr)
  • la royauté sacrée des Moundang du Tchad (fr)
  • Des Pharaons et des hommes (fr)
  • général pharaon (fr)
  • Intégration de la société à la nature dans la religion de l'ancien Proche Orient (fr)
  • La femme pharaon (fr)
  • La méthode (fr)
  • L'adoration du soleil dans l'Égypte antique (fr)
  • Brooklyn Museum papyrus 47.218.50 (fr)
  • Deuxième partie ; To-Chemâ, La Haute Égypte (fr)
  • Première partie ; To-Mehou, La Basse Égypte (fr)
  • Rituels d'immortalité dans l'Égypte ancienne (fr)
  • Une pensée stratégique (fr)
  • la construction d'une histoire mythique (fr)
  • Nouvelle traduction française du sens de ses versets (fr)
  • qui comprend l'Ancien et le Nouveau Testament traduits sur les textes originaux hébreu et grec (fr)
  • la crise des valeurs dans l'Égypte du nouvel Empire (fr)
prop-fr:titre
  • Pharaon (fr)
  • Toutânkhamon (fr)
  • Égypte (fr)
  • Akhenaton (fr)
  • et la fin de la (fr)
  • Âhmosis et le début de la (fr)
  • Pharaon foudroyé (fr)
  • Dictionnaire de l'Antiquité (fr)
  • Dictionnaire des pharaons (fr)
  • La Reine mystérieuse Hatchepsout (fr)
  • Momies (fr)
  • Thèbes ou la naissance d'un empire (fr)
  • Djéser et la (fr)
  • Ramsès (fr)
  • Égypte pharaonique (fr)
  • Dictionnaire de la Civilisation égyptienne (fr)
  • Dictionnaire des hiéroglyphes (fr)
  • Hiéroglyphes (fr)
  • Les pyramides d'Égypte (fr)
  • Mort et au-delà dans l'Égypte ancienne (fr)
  • Textes des Pyramides de l'Égypte ancienne (fr)
  • Textes des Sarcophages égyptiens du Moyen Empire (fr)
  • Trésors des Pyramides (fr)
  • Early Dynastic Egypt (fr)
  • Toutânkhamon, vie et mort d'un pharaon (fr)
  • et la corégence avec Hatchepsout (fr)
  • Romans et contes égyptiens de l'époque pharaonique (fr)
  • L'Égypte. Dictionnaire encyclopédique de l'Ancienne Égypte et des civilisations nubiennes (fr)
  • L'Égypte ancienne et ses dieux, dictionnaire illustré (fr)
  • Chronique de l'Égypte ancienne (fr)
  • , histoire d'un règne (fr)
  • Maât, l'Égypte pharaonique et l'idée de justice sociale (fr)
  • Sagesses de l'Égypte pharaonique (fr)
  • Affaires et scandales sous les Ramsès (fr)
  • Chronique des Pharaons (fr)
  • La Femme au temps des Pharaons (fr)
  • La Mort est le masque du roi (fr)
  • Le pouvoir et l'interdit (fr)
  • Manetho with an english translation (fr)
  • et le début de la dynastie (fr)
  • La Littérature historique sous l'Ancien Empire égyptien (fr)
  • Recherches sur l'histoire juridique, économique et sociale de l'ancienne Égypte. (fr)
  • Textes sacrés et textes profanes de l'ancienne (fr)
  • Horemheb (fr)
  • L'offrande aux dieux dans le temple égyptien (fr)
  • , la véritable histoire (fr)
  • De la divinité du pharaon (fr)
  • Horemheb : Grand serviteur de l'État et pharaon (fr)
  • Thoutmosis (fr)
  • le magnifique (fr)
  • The Ancient Egyptian scene of Pharaoh smiting his enemies: an attempt to visualize cultural memory ? (fr)
  • La royauté et les dieux (fr)
  • Hatshepsout (fr)
  • La Vallée des rois (fr)
  • Egyptian Grammar (fr)
  • Famille royale et pouvoir sous l'Ancien Empire égyptien (fr)
  • Géographie de l'Égypte ancienne (fr)
  • Moïse le pharaon (fr)
  • Sésostris (fr)
  • Le culte de Rê (fr)
  • Séthi (fr)
  • Aspects de l'idéologie royale égyptienne (fr)
  • Ce que la Bible doit à l'Égypte (fr)
  • Confirmation du pouvoir royal au nouvel an (fr)
  • La Sainte Bible (fr)
  • La Sortie d'Égypte (fr)
  • La mémoire du nom et l'ordre pharaonique (fr)
  • Le Livre du juste Yaschar (fr)
  • Le Noble Coran (fr)
  • Le mariage frère-sœur en Égypte romaine (fr)
  • Les Prophéties de l'Égypte ancienne (fr)
  • Les pharaons du Nouvel Empire (fr)
  • Lire et comprendre les hiéroglyphes (fr)
  • Mérenptah et la fin de la dynastie (fr)
  • À propos des piliers héraldiques de Karnak : une suggestion (fr)
  • Douze reines d’Égypte qui ont changé l’Histoire (fr)
  • Le Concept de pharaon selon le lexique politique des langues africaines (fr)
  • Quelques notes sur l'inceste en Égypte pharaonique, lagide et romaine (fr)
  • L'Instauration de la Pâque et le passage de la mer. L'historicisation d'un mythe (fr)
  • Écrits sur la royauté sacrée (fr)
  • Les Termes de la propagande royale égyptienne de la dynastie à la conquête d'Alexandre (fr)
  • Ramsès le dieu et les dieux ou la théologie politique de (fr)
  • Pharaon (fr)
  • Toutânkhamon (fr)
  • Égypte (fr)
  • Akhenaton (fr)
  • et la fin de la (fr)
  • Âhmosis et le début de la (fr)
  • Pharaon foudroyé (fr)
  • Dictionnaire de l'Antiquité (fr)
  • Dictionnaire des pharaons (fr)
  • La Reine mystérieuse Hatchepsout (fr)
  • Momies (fr)
  • Thèbes ou la naissance d'un empire (fr)
  • Djéser et la (fr)
  • Ramsès (fr)
  • Égypte pharaonique (fr)
  • Dictionnaire de la Civilisation égyptienne (fr)
  • Dictionnaire des hiéroglyphes (fr)
  • Hiéroglyphes (fr)
  • Les pyramides d'Égypte (fr)
  • Mort et au-delà dans l'Égypte ancienne (fr)
  • Textes des Pyramides de l'Égypte ancienne (fr)
  • Textes des Sarcophages égyptiens du Moyen Empire (fr)
  • Trésors des Pyramides (fr)
  • Early Dynastic Egypt (fr)
  • Toutânkhamon, vie et mort d'un pharaon (fr)
  • et la corégence avec Hatchepsout (fr)
  • Romans et contes égyptiens de l'époque pharaonique (fr)
  • L'Égypte. Dictionnaire encyclopédique de l'Ancienne Égypte et des civilisations nubiennes (fr)
  • L'Égypte ancienne et ses dieux, dictionnaire illustré (fr)
  • Chronique de l'Égypte ancienne (fr)
  • , histoire d'un règne (fr)
  • Maât, l'Égypte pharaonique et l'idée de justice sociale (fr)
  • Sagesses de l'Égypte pharaonique (fr)
  • Affaires et scandales sous les Ramsès (fr)
  • Chronique des Pharaons (fr)
  • La Femme au temps des Pharaons (fr)
  • La Mort est le masque du roi (fr)
  • Le pouvoir et l'interdit (fr)
  • Manetho with an english translation (fr)
  • et le début de la dynastie (fr)
  • La Littérature historique sous l'Ancien Empire égyptien (fr)
  • Recherches sur l'histoire juridique, économique et sociale de l'ancienne Égypte. (fr)
  • Textes sacrés et textes profanes de l'ancienne (fr)
  • Horemheb (fr)
  • L'offrande aux dieux dans le temple égyptien (fr)
  • , la véritable histoire (fr)
  • De la divinité du pharaon (fr)
  • Horemheb : Grand serviteur de l'État et pharaon (fr)
  • Thoutmosis (fr)
  • le magnifique (fr)
  • The Ancient Egyptian scene of Pharaoh smiting his enemies: an attempt to visualize cultural memory ? (fr)
  • La royauté et les dieux (fr)
  • Hatshepsout (fr)
  • La Vallée des rois (fr)
  • Egyptian Grammar (fr)
  • Famille royale et pouvoir sous l'Ancien Empire égyptien (fr)
  • Géographie de l'Égypte ancienne (fr)
  • Moïse le pharaon (fr)
  • Sésostris (fr)
  • Le culte de Rê (fr)
  • Séthi (fr)
  • Aspects de l'idéologie royale égyptienne (fr)
  • Ce que la Bible doit à l'Égypte (fr)
  • Confirmation du pouvoir royal au nouvel an (fr)
  • La Sainte Bible (fr)
  • La Sortie d'Égypte (fr)
  • La mémoire du nom et l'ordre pharaonique (fr)
  • Le Livre du juste Yaschar (fr)
  • Le Noble Coran (fr)
  • Le mariage frère-sœur en Égypte romaine (fr)
  • Les Prophéties de l'Égypte ancienne (fr)
  • Les pharaons du Nouvel Empire (fr)
  • Lire et comprendre les hiéroglyphes (fr)
  • Mérenptah et la fin de la dynastie (fr)
  • À propos des piliers héraldiques de Karnak : une suggestion (fr)
  • Douze reines d’Égypte qui ont changé l’Histoire (fr)
  • Le Concept de pharaon selon le lexique politique des langues africaines (fr)
  • Quelques notes sur l'inceste en Égypte pharaonique, lagide et romaine (fr)
  • L'Instauration de la Pâque et le passage de la mer. L'historicisation d'un mythe (fr)
  • Écrits sur la royauté sacrée (fr)
  • Les Termes de la propagande royale égyptienne de la dynastie à la conquête d'Alexandre (fr)
  • Ramsès le dieu et les dieux ou la théologie politique de (fr)
prop-fr:titreOriginal
  • Tod und Jenseits im alten Ägypten (fr)
  • Tod und Jenseits im alten Ägypten (fr)
prop-fr:traducteur
  • dbpedia-fr:Guy_Rachet
  • Florence Maruéjol (fr)
  • Nathalie Baum (fr)
  • Jacques Marty et Paule Krieger (fr)
  • W. G. Waddell (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wiktionary
  • pharaon (fr)
  • pharaon (fr)
prop-fr:écouterEnLigne
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le terme pharaon (de l'égyptien ancien : per-aâ « grande maison ») sert à désigner les rois et reines de l'Égypte antique. Les noms de 345 pharaons nous sont parvenus grâce à de multiples attestations dont des listes royales compilées par les scribes égyptiens. Ces souverains se sont succédé sur une période de plus de trois millénaires entre 3150 et 30 avant notre ère. Depuis les Ægyptiaca de Manéthon, historien et grand-prêtre d'Héliopolis au IIIe siècle avant notre ère, cette longue période est divisée en trente dynasties depuis l'unification du royaume par le mythique Narmer-Ménès et jusqu'à la disparition de Nectanébo II en 343 avant notre ère, le dernier pharaon d'une Égypte indépendante. Après lui se succèdent deux dynasties étrangères, la XXXIe dynastie des empereurs perses achéméni (fr)
  • Le terme pharaon (de l'égyptien ancien : per-aâ « grande maison ») sert à désigner les rois et reines de l'Égypte antique. Les noms de 345 pharaons nous sont parvenus grâce à de multiples attestations dont des listes royales compilées par les scribes égyptiens. Ces souverains se sont succédé sur une période de plus de trois millénaires entre 3150 et 30 avant notre ère. Depuis les Ægyptiaca de Manéthon, historien et grand-prêtre d'Héliopolis au IIIe siècle avant notre ère, cette longue période est divisée en trente dynasties depuis l'unification du royaume par le mythique Narmer-Ménès et jusqu'à la disparition de Nectanébo II en 343 avant notre ère, le dernier pharaon d'une Égypte indépendante. Après lui se succèdent deux dynasties étrangères, la XXXIe dynastie des empereurs perses achéméni (fr)
rdfs:label
  • Pharaon (fr)
  • Faraoi (eu)
  • Faraon (br)
  • Faraon (pl)
  • Faraon (war)
  • Faraó (ca)
  • Faraó (pt)
  • Pharao (als)
  • Pharaoh (en)
  • Pharaon (vi)
  • فرعون (ar)
  • ፈርዖን (am)
rdfs:seeAlso
rdfs:subClassOf
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:category of
is dbo:mainArticleForCategory of
is dbo:namedAfter of
is dbo:occupation of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:fonction of
is prop-fr:titreLeadera of
is prop-fr:titres of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of