Au sens du droit français, « une personne physique est un être humain doté, en tant que tel, de la personnalité juridique ».La personne physique se voit alors reconnue en tant que sujet de Droit, et non comme objet de Droit, comme peuvent l'être des choses.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Au sens du droit français, « une personne physique est un être humain doté, en tant que tel, de la personnalité juridique ».La personne physique se voit alors reconnue en tant que sujet de Droit, et non comme objet de Droit, comme peuvent l'être des choses. L'être humain devient alors titulaire de droits subjectifs et d'obligations envers d'autres personnes et le reste de la Société.La personne physique est à comparer à la personne morale, dans laquelle un groupement se voit doté sous certaines conditions d'une personnalité juridique plus ou moins complète. Néanmoins, la personne morale s'est construite sur la base de la personne physique, et respecte des règles évidemment similaires.Le concept de personne physique est purement juridique. Il s'agit d'une abstraction, voire, d'une fiction juridique. De nombreux auteurs rappellent qu'il faut distinguer la notion de personne humaine de celle de personne physique. Les deux notions, si elles se rejoignent fréquemment, sont indépendantes. Il est juridiquement possible qu'une personne bien vivante physiquement soit déclarée morte en droit, volontairement (cas de la mort civile) ou involontairement, lorsque la personne est déclarée absente ou disparue. Elle devra ensuite être juridiquement ressuscitée.Les règles relatives à l'exercice des droits et obligations que confèrent la personnalité juridique sont connues à travers l'étude de la capacité juridique de la personne physique. La titularité des droits et l'exercice de ces mêmes droits sont indépendants. Actuellement, dans les droits modernes, il faut des causes très graves pour ôter à un être humain la titularité d'un droit (ou même la totalité de sa personnalité juridique). En revanche, il peut être jugé opportun, dans certaines hypothèses, de limiter l'exercice de ces mêmes droits, à titre provisoire ou définitif. Ceci permet d'avoir un renforcement du sentiment sécurité juridique pour les personnes.Le droit des personnes physiques englobe l'ensemble des dispositions juridiques concernant l'existence de la personne physique, son individualisation et ses attributs. Le droit est alors amené à aborder des sujets comme la naissance, la mort, le clonage. Il doit aussi, ce faisant, répondre à des questions éthiques complexes, souvent difficiles, à laquelle chaque civilisation et culture répond à sa manière, selon la conception propre qu'elle peut avoir de l'être humain et de la place qu'elle lui donne dans la société.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 44826 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 64992 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 271 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109360063 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:base
  • CC
  • CP
  • CSP
  • JORF
prop-fr:numéro
  • 16 (xsd:integer)
  • 55 (xsd:integer)
  • 56 (xsd:integer)
  • 57 (xsd:integer)
  • 78 (xsd:integer)
  • 79 (xsd:integer)
  • 88 (xsd:integer)
  • 92 (xsd:integer)
  • 112 (xsd:integer)
  • 122 (xsd:integer)
  • 214 (xsd:integer)
  • 221 (xsd:integer)
  • 310 (xsd:integer)
  • 511 (xsd:integer)
  • 725 (xsd:integer)
  • 906 (xsd:integer)
  • 961 (xsd:integer)
  • JUSX0104676L
  • R1232-1
prop-fr:texte
  • 16 (xsd:integer)
  • 55 (xsd:integer)
  • 56 (xsd:integer)
  • 57 (xsd:integer)
  • 78 (xsd:integer)
  • 79 (xsd:integer)
  • 88 (xsd:integer)
  • 92 (xsd:integer)
  • 112 (xsd:integer)
  • 122 (xsd:integer)
  • 214 (xsd:integer)
  • 221 (xsd:integer)
  • 310 (xsd:integer)
  • 511 (xsd:integer)
  • 725 (xsd:integer)
  • 906 (xsd:integer)
  • 961 (xsd:integer)
  • 0001-12-03 (xsd:date)
  • R1232-1
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Au sens du droit français, « une personne physique est un être humain doté, en tant que tel, de la personnalité juridique ».La personne physique se voit alors reconnue en tant que sujet de Droit, et non comme objet de Droit, comme peuvent l'être des choses.
rdfs:label
  • Personne physique en droit français
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of