Une pelouse calcaire ou pelouse calcicole fait partie de la catégorie des pelouses sèches. Il s'agit d'un sol sur roche-mère calcaire en milieu sec, favorisant une association de plantes vivant en structure stable de pelouse. Ce type de sol est structurée comme un écosystème de climat tempéré développé exclusivement sur sols très calcaires.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une pelouse calcaire ou pelouse calcicole fait partie de la catégorie des pelouses sèches. Il s'agit d'un sol sur roche-mère calcaire en milieu sec, favorisant une association de plantes vivant en structure stable de pelouse. Ce type de sol est structurée comme un écosystème de climat tempéré développé exclusivement sur sols très calcaires. Il peut être d'origine naturelle et/ou agropastorale (on parle alors d'agroécosystème entretenu par le pâturage et/ou un « entretien » mécanique, du type fauche/exportation sur des parcelles mécanisables).C'est un habitat dit « patrimonial », en recul et localement menacé (ou disparu), bien que reconnu par l'UE au travers de son réseau Natura 2000 et de grand intérêt pour la biodiversité : plusieurs programmes de préservation des pelouses dites « relictuelles » sont ainsi en œuvres en Europe. La valeur écologique de ce milieu est notamment liée au fait qu'il est souvent resté relativement oligotrophe et épargné par l'application directe d'engrais et pesticides. De plus, pour des raisons géologiques, les pelouses calcicoles longent souvent des vallées, y formant des corridors biologiques de grande valeur et d'intérêt paysager. Ce sont des refuges pour de nombreuses espèces pionnières, par ailleurs importantes pour la résilience écologique des écosystèmes.Pour ces raisons, en Europe, nombre de ces milieux sont classés en réserve naturelle.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2478578 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 20276 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 115 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110392308 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • left
prop-fr:contenu
  • Ophrys abeille Description : plante haute de 15-40 cm. Plante robuste. Feuilles inférieurs plus ou moins étalées, les supérieures plutôt dressées. Une ou deux feuilles caulinéaires. Inflorescence lâche. Sépales généralement rose, rose-pourpre, plus rarement blancs, présentant le plus souvent une nervure médiane verte. Sépale dorsal dressé à l’ouverture de la fleur, ensuite rabattu vers l’arrière. Pétales très petits, velus, vert, vert-jaune, parfois rosâtre. Labelle profondément trilobé à sa base, brun à brun-rouge. Lobes latéraux formant des gibbosités très développées, aiguës, fortement velues à l’extérieur, à sa face intérieure glabre. Lobe médian bombé, les bords étant rabattu sur le dessous. La macule peu complexe, variable, entourée d’un liseré blanc-jaunâtre. Champ basal, brun-orangé souligné entièrement et latéralement par la macule. Partie distale du labelle orné de 2 taches claires, isolées, parfois se rejoignant ou encore se prolongeant en arrière jusqu’à la macule. Appendice vert et long, fortement rabattu sous le labelle, invisible du dessus. Gynostème long et très sinueux. Pollinies portées par de longs caudicules, tombant à maturité sur le stigmate. Période de floraison : fin mai à début juillet. Habitat : c’est une espèce qui préfère les substrats alcalin, le plus souvent en pleine lumière. À côté des pelouses calcicoles qu’elle affectionne, l’espèce peut se rencontrer dans de nombreux milieux, comme les bords d’autoroute, de route. Ophrys bourdon Description : plante haute de 15-40 cm. Feuilles inférieures en rosette, feuilles supérieures lancéolées engainante. Inflorescence lâche. Fleurs de grande taille, à sépales ovales, blancs, roses à violet foncé, munis d’une nervure centrale vert plus ou moins marquée, bords récurvés. Pétales de même couleur que les sépales, nettement plus court que ces derniers, de forme triangulaire, souvent auriculés et couverts d’une pilosité rase. Labelle long de 8-14 mm et large de 12-20 mm, convexe, velouté, brun rouge à brun noirâtre muni ou non de courtes gibbosités. Pilosité marginale assez courte, incomplète dans la partie distale. Macule de forme très variable, composées de lignes, de taches ou d’ocelles. Champ basal souvent concolore avec le labelle. Appendice, habituellement tridenté, jaune-vert dirigé vers l’avant. Période de floraison : mai-juin Habitat : de pleine lumière à mi-ombre, l’ophrys bourdon est inféodé aux milieux généralement secs, sur substrats alcalins Orchis homme-pendu Description : plantes hautes de 20-40 cm, feuilles non maculées, oblongues lancéolées, les inférieures disposées en rosette, les supérieures bractéiformes et les intermédiaires dressées. Inflorescence allongée, étroite et dense. Pétales et sépales verts, bordés de rouge forment un casque serré. Labelle, pendant, profondément trilobé, jaune ou rouge orangé, éclaircie dans sa région médiane. Lobe médian, plus long que les lobes latéraux, divisé en deux lobules divergents, souvent séparés par un petit appendice. Base du labelle présentant deux callosités arrondies pâles et luisantes. Pas d’éperon. Période de floraison : mai-juin Habitat : l’acéras affectionne les substrats calcaires secs, à la lumière ou en mi-ombre. On le rencontre préférentiellement sur les pelouses calcicoles bien exposées, mais il peut également être observé dans les milieux faiblement boisés Orchis militaire Description : plante haute de 20-40 cm. Tige robuste, légèrement lavée de violet vers le sommet. Feuilles inférieures oblongues, lancéolées, non maculées, brillante, dressées. Feuilles supérieures caulinaires, plus petites et engainantes. Bractées membraneuses violacées. Inflorescence dense au début de floraison devenant progressivement plus lâches et subcylindrique. Sépales blanc-gris, non maculés à l’extérieur, veinés de violet à l’intérieur, formant un casque sous lequel sont cachés les pétales. Labelle fortement trilobé. Lobe médian subdivisé dans sa partie distale en 2 lobules séparés par une petite dent. Lobes latéraux étroits et relativement courts. Centre du labelle blanc-rosé et ponctué de houppes rose-pourpre. Extrémités des lobes latéraux et lobules plus sombres, rose foncé-pourpre. Eperon court et descendant. Période de floraison : mai-juin Habitat : l’espèce affectionne les sols calcaires, secs à frais en pleine lumière, essentiellement sur les pelouses calcicoles Orchis moucheron ou mouche Description : plante haute de20-60 cm. Feuilles inférieures longues, linéaires-lancéolées, dressées. Feuilles supérieures caulinaires bractéiformes. Bractée verte parfois teintée de rose, égalant l’ovaire. Inflorescence très dense, allongée. Fleurs très nombreuses, rose à rose lilas, odorantes. Sépales latéraux étalés, pétales formant un casque. Labelle fortement trilobé. Lobe médian et lobes latéraux de taille égale. Eperon très long, arqué et dirigé vers le bas. Période de floraison : fin mai, début juillet Habitat : l’espèce croît sur substrat alcalin, sec ou humide, en pleine lumière. Elle affectionne les pelouses calcicoles et se plaît dans les prairies humides en périphérie de marais. Orchis bouc Description : plante haute de 30-80 cm. Tige verte très robuste, parfois légèrement violacée vers le haut. Feuilles inférieures grandes, oblongues-lancéolées groupées en rosette, souvent fanées ou jaunissantes à la floraison. Feuilles intermédiaires plus ou moins dressées, feuilles supérieures engainantes. Inflorescence assez dense à dense, en épi allongé. Fleurs dégageant une odeur forte peu agréable. Sépales et pétales formant un casque vert à vert-grisâtre à l’extérieur, nervuré de pourpre à l’intérieur. Labelle fortement trilobé, présentant une base blanche, maculé de nombreux poils pourpre réunis en houppes. Bords verdâtre à vert-brunâtre, plus rarement pourprés, fortement ondulés. Lobe médian remarquablement long et torsadé, se terminant en fourche. Lobes latéraux nettement plus courts, linéaires et fortement ondulés. Eperon court et courbé. Période de floraison : mi-mai à juin Habitat :Himantoglossum hircinum est une espèce de pleine lumière qui affectionne les pelouses calcicoles sèches. Epipactis rouge Description : plante haute de 20-60 cm, à tige vert violacé, densément pubescente, souvent flexueuse. Feuilles vertes parfois violacées. Les inférieurs, ovales lancéolées, nervurées, embrassantes, souvent disposées sur 2 rangs le long de la tige. Les supérieures sont lancéolées. Inflorescence plus ou moins laxiflore, à fleurs pendantes ou subhorizontales, disposées du même côté de la tige. Fleurs exhalant un léger parfum de vanille, de couleur rouge-violet à rouge-pourpre foncé, plus rarement lavées de vert. Sépales et pétales étalés, pubescent sur leur face externe. Labelle à hypochile cupulaire et nectarifère. Epichile cordiforme et étalé, à bord crénelés présentant à sa base 2 protubérances crépues. Rostellum bien développé. Période de floraison : début juin à début juillet Habitat : de pleine lumière à mi-ombre sur les sols calcaire. L’espèce marque une préférence pour les sols pierreux et secs Grande listère Description : plante haute de 20-70 cm. Tige verdâtre, abondamment garnie de poils glanduleux vers le sommet, lui conférant de près, un aspect duveteux. Feuilles, au nombre de 2, fermes, opposées et ovales, présentant nettement quelques nervures. Inflorescence lâche et longue et étroite. Bractée très petite . Fleurs vertes à vert jaunâtre, portées par un pédicelle torsadé. Pétales et sépales sont en casque lâche souvent bordé de vert violet. Labelle de couleur uniforme, incisé à son sommet, en 2 lobes allongés, la partie médiane présentant un sillon nectarifère. Base du labelle replié brusquement vers l’arrière. Fleurs sans éperon. Période de floraison : mai-juin Habitat : L’espèce peut se rencontrer dans de très nombreux types de milieu. Pouvant pousser en pleine lumière, elle tend cependant chez nous à marquer une préférence pour les habitats de mi-ombre. On y trouve aussi des espèces comme : Anémone pulsatile , Héliantheme des Apennins , Globulaire , thym serpolet , Gentiane ciliée , Centaurée scabieuse , Rue des murailles … Anémone pulsatille Description : Plante vivace poussant souvent en touffe. Elle mesure 10-30 cm. Les feuilles en rosette sont argentées, velues et pétiolées. Les fleurs sont violet-pourpre. C’est une espèce qui fleurit avec de très belles fleurs mauves. Mais attention: c’est une plante toxique surtout pour le bétail, en raison d’une substance contenue dans la fleur. Période de floraison : mars-avril Habitat : On la trouve dans les prés sur roches calcaires Rue des murailles Description : c’est une petite fougère dont les frondes mesurent entre 5 et 15 cm de long. Ses frondes persistent en hiver et présentent une forme générale ovale ou triangulaire. Le limbe est profondément divisé deux à trois fois : les folioles ont, quant à elles, une forme plutôt losangique. Le pétiole vert est aussi long, voire plus long, que la fronde. Période de floraison : juin-août Habitat : On la trouve sur les murailles, les rochers et surtout sur terrain calcaire. Centaurée scabieuse Description : Plante vivace assez grande, elle peut atteindre 1,5 mètre de haut, aux tiges érigées, ramifiées aux extrémités, aux feuilles basales pétiolées entières, aux supérieures pennatilobées, aux capitules pourpres entourées de bractées vertes à bordure poilue noire en fer à cheval. Ses grandes fleurs pourpres attirent divers insectes et surtout le papillon demi-deuil. Période de floraison : de juillet à septembre Habitat : On la trouve dans les prés rocailleux et les broussailles sur sol sec calcaire. Gentiane ciliée Description : plante bisannuelle assez basse. Ses fleurs sont bleues et de grandes taille : 3,5 à 5 cm de diamètre. C’est une plante aux tiges non ramifiées, aux feuilles basales, ovales, aux caulinaires étroites et lancéolées, aux fleurs bleues terminales à 4 pétales bordés de cils bleutés. Période de floraison : août à octobre. Habitat : On peut la trouver dans les prés, les bois clairs, en lieux secs en général Globulaire Description : ce sont des plantes vivaces surtout méridionales, à feuilles entières et alternes. Les fleurs, presque toujours dans des teintes bleues, sont nombreuses et groupées en capitules simples entourés de bractées foliacées. Elles sont petites, avec deux lèvres : la supérieure, à deux lobes, est souvent atrophiée ; l'inférieure présente trois lobes plus ou moins échancrés. Elle a quatre étamines. Période de floraison : novembre à mai Habitat : on pourra l’observer dans des prés, secteurs rocheux ou bois clairsemés en milieu calcaire. Thym serpolet Description : aussi appelé serpolet à feuilles étroites. C'est une plante aromatique basse, tapissante, aux tiges radicantes aux nœuds, aux très petites feuilles opposées ovales ou lancéolées, aux courtes hampes florales dressées, aux petites fleurs rose-pourpre groupées en capitules terminaux Période de floraison : à partir de mai Habitat : on la trouve dans les prés secs où abondent les lapins, les terrains nus, les broussailles et les éboulis où ses racines permettent de maintenir le sol.
prop-fr:titre
  • Quelques plantes caractéristiques des pelouses calcicoles
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une pelouse calcaire ou pelouse calcicole fait partie de la catégorie des pelouses sèches. Il s'agit d'un sol sur roche-mère calcaire en milieu sec, favorisant une association de plantes vivant en structure stable de pelouse. Ce type de sol est structurée comme un écosystème de climat tempéré développé exclusivement sur sols très calcaires.
rdfs:label
  • Pelouse calcaire
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:géologie of
is foaf:primaryTopic of