Le périphérique de Toulouse - encore majoritairement appelé rocade localement - représente un anneau autoroutier de 35 kilomètres encerclant la ville de Toulouse, presque entièrement à trois voies. Cet anneau n'en est en réalité pas tout à fait un : il s'agit en fait de deux branches reliant l'autoroute A61 et l'autoroute A62, l'une passant à l'ouest de la ville (A620, ancien périphérique ouest), l'autre passant à l'est (A62-A61, ancien périphérique Est).

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le périphérique de Toulouse - encore majoritairement appelé rocade localement - représente un anneau autoroutier de 35 kilomètres encerclant la ville de Toulouse, presque entièrement à trois voies. Cet anneau n'en est en réalité pas tout à fait un : il s'agit en fait de deux branches reliant l'autoroute A61 et l'autoroute A62, l'une passant à l'ouest de la ville (A620, ancien périphérique ouest), l'autre passant à l'est (A62-A61, ancien périphérique Est). Les deux branches sont toutefois reliées par des bretelles permettant une continuité de circulation. L'anneau intérieur (sur lequel le centre de la ville de Toulouse est à droite en roulant) est appelé depuis peu périphérique intérieur. L'anneau extérieur (sur lequel la banlieue de la ville est à droite en roulant) est appelé périphérique extérieur. Ce n'est donc pas la branche (est ou ouest) qui définit la nature du périphérique mais le sens de circulation. Un logo spécifique a été créé pour la signalisation des sorties, il fait référence aux sens de circulation (périphérique extérieur ou intérieur).Sur l'ensemble du périphérique, la vitesse est limitée à 90 km/h pour les voitures et 80 km/h pour les camions. Initialement limités respectivement à 110 km/h et 90 km/h, les véhicules ont d'abord du réduire leur vitesse de 20 km/h pendant l'été 2006 : la municipalité et la préfecture, conjointement avec l'observatoire de l'air en Midi-Pyrénées, avaient mis en place une limitation de la vitesse pour obtenir une baisse des émissions de gaz d'échappement et de particules polluantes produits par les véhicules. Reconduite pour l'été 2007, cette décision a finalement été transformée en limitation permanente le 4 octobre 2007.Plusieurs études ont été menées dans le cadre d'une éventuelle création d'un contournement autoroutier de Toulouse, qui a fait l'objet d'un débat public au dernier trimestre 2007.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 686303 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 11596 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 81 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110339670 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:carte
  • Toulouse Autoroutes.svg
prop-fr:direction
  • circulaire
prop-fr:départements
prop-fr:longueur
  • 35 (xsd:integer)
prop-fr:nom
  • Périphérique de Toulouse
prop-fr:ouverture
  • Premier tronçon dès 1972, boucle complète achevée en 1995
prop-fr:régions
prop-fr:villesPrincipales
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le périphérique de Toulouse - encore majoritairement appelé rocade localement - représente un anneau autoroutier de 35 kilomètres encerclant la ville de Toulouse, presque entièrement à trois voies. Cet anneau n'en est en réalité pas tout à fait un : il s'agit en fait de deux branches reliant l'autoroute A61 et l'autoroute A62, l'une passant à l'ouest de la ville (A620, ancien périphérique ouest), l'autre passant à l'est (A62-A61, ancien périphérique Est).
rdfs:label
  • Périphérique de Toulouse
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of