L'Ordonnance-testament de 1190 est une ordonnance rédigée en 1190 par Philippe Auguste à destination des deux régents que sont la reine mère, Adèle de Champagne, et son frère, l’archevêque de Reims, Guillaume aux Blanches Mains.Les trois principaux enjeux de cette ordonnance furent l’organisation et la réglementation de la justice, des églises royales ainsi que des finances.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'Ordonnance-testament de 1190 est une ordonnance rédigée en 1190 par Philippe Auguste à destination des deux régents que sont la reine mère, Adèle de Champagne, et son frère, l’archevêque de Reims, Guillaume aux Blanches Mains.Les trois principaux enjeux de cette ordonnance furent l’organisation et la réglementation de la justice, des églises royales ainsi que des finances. Les coutumes capétiennes ont aussi été rompues par la mise à l’écart des grands vassaux du roi pour gouverner le pays durant son absence, ainsi que la marge de manœuvre extrêmement limitée de l’archevêque Guillaume et de la reine mère. En fin de compte, le pouvoir restait entre les mains du roi, du moins de son vivant. Il porte envers ses régents, des marques très prononcées de méfiance.Ce texte montre un renouveau de la royauté par son originalité. En effet, l’ordonnance de 1190 est la première vraie ordonnance royale émise par un monarque français. Philippe Auguste instaure alors une sorte de royauté administrative : l’office royal sert à l’utilité publique. Néanmoins, cette ordonnance traite des pouvoirs royaux. Les instruments du pouvoir régalien étant l’impôt, la justice, l’armée et la monnaie, nous voyons donc que ces instruments du pouvoir restent entre les mains du roi.C’est à partir de l’été 1190 que Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion partent pour la croisade. Le roi de France participe au siège d’Acre mais les croisés doivent capituler en juillet 1191. Sur le chemin du retour, Philippe Auguste passe par Rome où le Pape l’autorise à quitter la croisade. Le roi rentre à Paris le 27 décembre 1191. Son absence n’aura duré que 18 mois.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3019578 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 21409 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 66 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109247236 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'Ordonnance-testament de 1190 est une ordonnance rédigée en 1190 par Philippe Auguste à destination des deux régents que sont la reine mère, Adèle de Champagne, et son frère, l’archevêque de Reims, Guillaume aux Blanches Mains.Les trois principaux enjeux de cette ordonnance furent l’organisation et la réglementation de la justice, des églises royales ainsi que des finances.
rdfs:label
  • Ordonnance-Testament de 1190
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of