L'opposition au concubinage homosexuel et au Pacte civil de solidarité en France est constituée par l'ensemble des institutions et des mouvements associatifs, politiques et religieux refusant toute forme de reconnaissance légale des couples de même sexe. Cette opposition apparaît au grand jour avec le refus de la Cour de cassation de reconnaître le concubinage homosexuel en 1989 et en 1997.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'opposition au concubinage homosexuel et au Pacte civil de solidarité en France est constituée par l'ensemble des institutions et des mouvements associatifs, politiques et religieux refusant toute forme de reconnaissance légale des couples de même sexe. Cette opposition apparaît au grand jour avec le refus de la Cour de cassation de reconnaître le concubinage homosexuel en 1989 et en 1997. Elle se manifeste cependant surtout en 1998-1999, moment où la « gauche plurielle » présente, devant le parlement français, deux projets de loi : l'un, dit de « Pacte civil de solidarité », qui cherche à instaurer un partenariat enregistré ouvert aux couples homosexuels et l'autre qui reconnaît officiellement le concubinage entre partenaires de même sexe. Le rejet de ces réformes se traduit à la fois par l'obstruction des parlementaires « anti-PaCS » et par l'organisation de manifestations destinées à faire reculer le gouvernement Lionel Jospin. Il donne alors parfois lieu à des débordements homophobes, qui marquent durablement la communauté LGBT.Au premier plan de cette opposition, qui disparaît largement après l’approbation de la réforme, se trouvent la députée Christine Boutin, le collectif « Générations anti-PaCS », la quasi totalité des représentants de la droite française et une nébuleuse d'organisations liées à l'Église catholique.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 8013723 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 183185 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 599 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110420709 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:consultéLe
  • 2014-06-28 (xsd:date)
prop-fr:date
  • 1989 (xsd:integer)
  • 1990 (xsd:integer)
  • 1998 (xsd:integer)
prop-fr:légende
  • Leader du mouvement anti-PaCS, la députée catholique Christine Boutin incarne l'opposition à la reconnaissance des couples homosexuels en 1998-1999.
prop-fr:organisateur
prop-fr:pays
  • France
prop-fr:précèdent
prop-fr:site
  • http://archive.today/
  • http://www.assemblee-nationale.fr/
  • http://www.france.qrd.org/
prop-fr:suivant
prop-fr:titre
  • Auditions au Sénat à propos du PaCS
  • Documents / PaCS et contrats d'union
  • Pacs - Application de la loi
prop-fr:type
  • Opposition aux droits LGBT
  • Défense de la
prop-fr:url
  • http://www.assemblee-nationale.fr/11/dossiers/pacs.asp
  • http://www.france.qrd.org/texts/partnership/index.html
  • http://archive.today/yOaqY
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Archives LGBT
  • Assemblée nationale
  • Sénat
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'opposition au concubinage homosexuel et au Pacte civil de solidarité en France est constituée par l'ensemble des institutions et des mouvements associatifs, politiques et religieux refusant toute forme de reconnaissance légale des couples de même sexe. Cette opposition apparaît au grand jour avec le refus de la Cour de cassation de reconnaître le concubinage homosexuel en 1989 et en 1997.
rdfs:label
  • Opposition au concubinage homosexuel et au Pacte civil de solidarité en France
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of