L'ophtalmologie est une des principales branches de la médecine islamique médiévale . L'oculiste kahhal ou (کحال), un professionnel quelque peu méprisé à l'époque de Galien[réf. nécessaire], était un membre honoré de la profession médicale de la période abbasside, occupant une place unique à la cour du roi. Des instruments spéciaux ont été mis en œuvre pour les opérations.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'ophtalmologie est une des principales branches de la médecine islamique médiévale . L'oculiste kahhal ou (کحال), un professionnel quelque peu méprisé à l'époque de Galien[réf. nécessaire], était un membre honoré de la profession médicale de la période abbasside, occupant une place unique à la cour du roi. Des instruments spéciaux ont été mis en œuvre pour les opérations. Les innovations telles que la seringue à injection , l’aiguille creuse, inventée par Ammar ibn Ali de Mossoul qui était utilisée pour l'extraction par aspiration douce des cataractes, ont été très nombreuses.Les médecins musulmans méritent bien des éloges pour leur description de la pathologie ophtalmologique. Ils ont été les premiers à décrire des affections telles que le pannus cornéen, le glaucome (décrit comme une « céphalée de la pupille ») et la kératite phlycténulaire, entre autres, ainsi qu’à réaliser des opérations sur la conjonctive. Ils ont été les premiers à utiliser les termes de rétine et de cataracte. Ils ont également été pionniers dans le domaine de l’optique. La liste des contributions des musulmans à l'ophtalmologie est très longue.
  • Ophthalmology was one of the foremost branches in medieval Islamic medicine. The oculist or kahhal (کحال), a somewhat despised professional in Galen’s time, was an honored member of the medical profession by the Abbasid period, occupying a unique place in royal households. Medieval Islamic scientists (unlike their classical predecessors) considered it normal to combine theory and practice, including the crafting of precise instruments, and therefore found it natural to combine the study of the eye with the practical application of that knowledge. The specialized instruments used in their operations ran into scores. Innovations such as the “injection syringe”, a hollow needle, invented by Ammar ibn Ali of Mosul, which was used for the extraction by suction of soft cataracts, were quite common.Muslim physicians described such conditions as pannus, glaucoma (described as ‘headache of the pupil’), phlyctenulae, and operations on the conjunctiva. They were the first to use the words 'retina' and 'cataract'.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3259936 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 24014 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 109 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 74913878 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'ophtalmologie est une des principales branches de la médecine islamique médiévale . L'oculiste kahhal ou (کحال), un professionnel quelque peu méprisé à l'époque de Galien[réf. nécessaire], était un membre honoré de la profession médicale de la période abbasside, occupant une place unique à la cour du roi. Des instruments spéciaux ont été mis en œuvre pour les opérations.
  • Ophthalmology was one of the foremost branches in medieval Islamic medicine. The oculist or kahhal (کحال), a somewhat despised professional in Galen’s time, was an honored member of the medical profession by the Abbasid period, occupying a unique place in royal households.
rdfs:label
  • Ophthalmologie dans la civilisation islamique médiévale
  • Ophthalmology in medieval Islam
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of