La Mutinerie de Yên Bái est un soulèvement général organisé par le Việt Nam Quốc Dân Đảng (VNQDĐ, le Parti nationaliste vietnamien), qui se déroula le 10 février 1930, principalement à Yên Bái, capitale de la province du même nom.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La Mutinerie de Yên Bái est un soulèvement général organisé par le Việt Nam Quốc Dân Đảng (VNQDĐ, le Parti nationaliste vietnamien), qui se déroula le 10 février 1930, principalement à Yên Bái, capitale de la province du même nom. La force de soulèvement était composée d'étudiants, d'enseignants, d'intellectuels, de travailleurs, d'agriculteurs et de soldats vietnamiens de l'armée coloniale française en garnison dans différentes provinces du Nord Viêt Nam.La mutinerie de Yên Bái constitue le trouble le plus sérieux dirigé contre la colonisation du Viêt Nam depuis le mouvement monarchiste Cần Vương de la fin du XIXe siècle. Le but de la révolte était d'inspirer un soulèvement plus large parmi l'ensemble de la population, dans une tentative de renversement du régime colonial et d'établissement de l'indépendance. Auparavant, le VNQDĐ avait essayé de s'engager dans des activités clandestines pour miner l'autorité française, mais une surveillance accrue de ses activités de la part des Français amena leur groupe de dirigeants à prendre le risque d'organiser une attaque militaire de grande envergure dans le delta du fleuve Rouge au Nord Viêt Nam. Peu après minuit, le 10 février 1930, des soldats vietnamiens intégrés à la garnison de Yên Bái, dont certains étaient membres du VNQDĐ, se retournèrent contre leurs supérieurs français avec l'aide de membres civils du VNQDĐ qui avaient envahi le camp de l'extérieur. La mutinerie échoua dans les vingt-quatre heures, quand la majorité des soldats vietnamiens de la garnison refusèrent de participer au complot et restèrent loyaux envers l'armée coloniale. D'autres attaques sporadiques se produisirent à travers la région du delta, sans grandes conséquences. Les représailles à l'attaque, de la part de la France, furent promptes et décisives. Les principaux leaders du VNQDĐ furent arrêtés, jugés et mis à mort, ce qui mit un terme à la menace militaire de ce qui constituait auparavant la plus importante organisation révolutionnaire nationaliste vietnamienne.La sanction judiciaire civile fut suivie par des réformes radicales concernant l'emploi de soldats vietnamiens dans l'armée coloniale française. La confiance des Français en la loyauté des soldats vietnamiens, colonisés mais à la fois chargés de faire respecter l'ordre colonial, ne fut jamais élevée, et la mutinerie eut comme conséquence le renforcement des garanties les concernant, dans le but d'empêcher de futurs incidents. Environ 80 % des soldats vietnamiens au Tonkin furent mutés dans d'autres districts de façon à enrayer les complots secrets qui auraient pu se fomenter, et certains soldats qui étaient revenus du service à l'étranger furent démobilisés, de crainte que leurs expériences acquises outre-mer les aient rendus moins susceptibles d'accepter la domination coloniale. Les réformes internes ont vu s'assouplir les règles concernant l'expulsion de l'armée de soldats vietnamiens, et une enquête à l'intérieur du renseignement militaire déboucha sur une coopération plus étroite entre celui-ci et les renseignements civils coloniaux français, tandis que l'ordre était donné aux officiers français d'améliorer leur connaissance de la langue vietnamienne. Les autorités françaises décrétèrent que la proportion de soldats viêts était trop élevée et réduisirent la proportion de Vietnamiens en les remplaçant par des Européens, des Cambodgiens, des Laotiens et des membres de la minorité ethnique des « Montagnards ».
  • The Yên Bái mutiny was an uprising of Vietnamese soldiers in the French colonial army on 10 February 1930 in collaboration with civilian supporters who were members of the Việt Nam Quốc Dân Đảng (VNQDĐ, the Vietnamese Nationalist Party).The attack was the largest disturbance against the colonisation of Vietnam since the Cần Vương monarchist movement of the late 19th century. The aim of the revolt was to inspire a wider uprising among the general populace in an attempt to overthrow the colonial regime and establish independence. The VNQDĐ had previously attempted to engage in clandestine activities to undermine French rule, but increasing French scrutiny on their activities led to their leadership group taking the risk of staging a large scale military attack in the Red River Delta in northern Vietnam.Shortly after midnight on 10 February, about 50 Vietnamese soldiers (Tirailleurs indochinois) of the 4th Regiment of Tonkinese Rifles within the Yen Bay garrison turned on their French officers with assistance from about sixty civilian VNQDDĐ members who invaded the camp from the outside. The mutiny failed within 24 hours when the majority of the Vietnamese soldiers in the garrison refused to participate and remained loyal to the colonial army. Further sporadic attacks occurred across the Delta region, with little impact. French retribution to the attack was swift and decisive. The main leaders of the VNQDD were arrested, tried and put to death, effectively ending the military threat of what was previously the leading Vietnamese nationalist revolutionary organisation.
dbpedia-owl:depictionDescription
  • Carte du Viêt Nam situant la province de Yên Bái
dbpedia-owl:endDate
  • 1930-02-10 (xsd:date)
dbpedia-owl:place
dbpedia-owl:result
  • Le VNQDĐ durement touché par des morts et des arrestations, des sentences de prison et des exécutions décidées par les autorités françaises
  • Révolte écrasée
dbpedia-owl:startDate
  • 1930-02-10 (xsd:date)
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4482295 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 73721 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 101 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110391252 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:combattants
  • 22 (xsd:integer)
prop-fr:commandant
  • Résident Joseph-Antoine Massimi, Commandant Aimé Le Tacon
  • Nguyễn Khắc Nhu
  • Nguyễn Thái Học
  • Phó Đức Chính
prop-fr:conflit
  • Mutinerie de Yên Bái
prop-fr:date
  • 1930-02-10 (xsd:date)
prop-fr:forces
  • ca. 100
  • ca. 600
prop-fr:issue
  • Le VNQDĐ durement touché par des morts et des arrestations, des sentences de prison et des exécutions décidées par les autorités françaises
  • Révolte écrasée
prop-fr:lieu
  • Yên Bái, Nord Viêt Nam
prop-fr:légende
  • Carte du Viêt Nam situant la province de Yên Bái
prop-fr:pertes
  • 2 (xsd:integer)
  • 3 (xsd:integer)
  • 13 (xsd:integer)
  • Nombre de victimes inconnu
  • Nombre inconnu de victimes parmi les soldats vietnamiens de l'armée française
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La Mutinerie de Yên Bái est un soulèvement général organisé par le Việt Nam Quốc Dân Đảng (VNQDĐ, le Parti nationaliste vietnamien), qui se déroula le 10 février 1930, principalement à Yên Bái, capitale de la province du même nom.
  • The Yên Bái mutiny was an uprising of Vietnamese soldiers in the French colonial army on 10 February 1930 in collaboration with civilian supporters who were members of the Việt Nam Quốc Dân Đảng (VNQDĐ, the Vietnamese Nationalist Party).The attack was the largest disturbance against the colonisation of Vietnam since the Cần Vương monarchist movement of the late 19th century.
rdfs:label
  • Mutinerie de Yên Bái
  • Yên Bái mutiny
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Mutinerie de Yên Bái
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of