Le mouvement autonome en France désigne des groupes et individus qui se réclament de l’autonomie prolétarienne : autonomie par rapport aux syndicats, autonomie par rapport à l’État (refus de l’électoralisme ou de pratiques encadrées par la loi) et autonomie par rapport au capitalisme (refus des rapports marchands).Rassemblant des idéologies diverses allant de l’anarchisme au maoïsme en passant par l’opéraïsme, la mouvance autonome se distingue essentiellement des autres composantes de l’extrême gauche par un certain nombre de pratiques de type spontanéiste : squats, autoréductions, émeutes, sabotage et pratique clandestine de la lutte armée.Les autonomes se distinguent aussi par leur forme d’organisation, reposant sur la démocratie directe et l’autonomie de chaque groupe.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le mouvement autonome en France désigne des groupes et individus qui se réclament de l’autonomie prolétarienne : autonomie par rapport aux syndicats, autonomie par rapport à l’État (refus de l’électoralisme ou de pratiques encadrées par la loi) et autonomie par rapport au capitalisme (refus des rapports marchands).Rassemblant des idéologies diverses allant de l’anarchisme au maoïsme en passant par l’opéraïsme, la mouvance autonome se distingue essentiellement des autres composantes de l’extrême gauche par un certain nombre de pratiques de type spontanéiste : squats, autoréductions, émeutes, sabotage et pratique clandestine de la lutte armée.Les autonomes se distinguent aussi par leur forme d’organisation, reposant sur la démocratie directe et l’autonomie de chaque groupe. Cette forme d’organisation peut se décliner de différentes manières : coordinations composées de délégués de chaque groupe, assemblées générales, mais aussi et le plus souvent réseau informel, voir inorganisation ou désorganisation. Ce qui fonde le mouvement autonome en France, c’est avant tout le rejet de l’extrême gauche institutionnelle, que ce soit sous sa forme trotskyste, maoïste ou anarchiste.Issu de l’après Mai 68, le mouvement autonome en France définit l'ensemble des initiatives hors partis et organisations qui, en prise directe avec les nouveaux mouvements sociaux et en parallèle avec les courants identiques en Italie et dans la plupart des pays européens et américains, prônent une forme organisationnelle antiautoritaire, voire libertaire, et insurrectionnelle révolutionnaire. Cet aspect violent et antiétatique spectaculaire est souvent mis en avant par les médias.Si un consensus général se dégage pour situer l’apogée du mouvement entre 1977 et 1979, suivant la génération d'activistes, la naissance et la disparition du mouvement sont situées à des dates différentes. Pour ceux qui ont participé au mouvement de 1968, le mouvement autonome est parfois perçu comme le simple prolongement de celui-ci. Mais pour ceux qui n’ont pas connu 1968, il y a une rupture en 1976-1977 avec le mouvement précédent. Cette génération de 1977 se démarque aussi généralement de la mouvance des années 1980.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 45052 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 63357 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 319 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110697556 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le mouvement autonome en France désigne des groupes et individus qui se réclament de l’autonomie prolétarienne : autonomie par rapport aux syndicats, autonomie par rapport à l’État (refus de l’électoralisme ou de pratiques encadrées par la loi) et autonomie par rapport au capitalisme (refus des rapports marchands).Rassemblant des idéologies diverses allant de l’anarchisme au maoïsme en passant par l’opéraïsme, la mouvance autonome se distingue essentiellement des autres composantes de l’extrême gauche par un certain nombre de pratiques de type spontanéiste : squats, autoréductions, émeutes, sabotage et pratique clandestine de la lutte armée.Les autonomes se distinguent aussi par leur forme d’organisation, reposant sur la démocratie directe et l’autonomie de chaque groupe.
rdfs:label
  • Mouvement autonome en France
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of