Le mishellénisme est une détestation, un mépris de la Grèce, des Grecs et de la culture grecque. C'est l’inverse du philhellénisme.Le mishellénisme fut présent tout au long de l’Histoire, mais, étant ancien et profondément ancré dans l’inconscient collectif de l’opinion romaine et d’occident depuis l’antiquité latine, il apparaît « moins visible » aux yeux d’un occidental que le philhellénisme, phénomène plus marginal et plus « excentrique ».

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le mishellénisme est une détestation, un mépris de la Grèce, des Grecs et de la culture grecque. C'est l’inverse du philhellénisme.Le mishellénisme fut présent tout au long de l’Histoire, mais, étant ancien et profondément ancré dans l’inconscient collectif de l’opinion romaine et d’occident depuis l’antiquité latine, il apparaît « moins visible » aux yeux d’un occidental que le philhellénisme, phénomène plus marginal et plus « excentrique ».
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3682483 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 14995 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 109 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110393379 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le mishellénisme est une détestation, un mépris de la Grèce, des Grecs et de la culture grecque. C'est l’inverse du philhellénisme.Le mishellénisme fut présent tout au long de l’Histoire, mais, étant ancien et profondément ancré dans l’inconscient collectif de l’opinion romaine et d’occident depuis l’antiquité latine, il apparaît « moins visible » aux yeux d’un occidental que le philhellénisme, phénomène plus marginal et plus « excentrique ».
rdfs:label
  • Mishellénisme
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of