Property Value
dbo:abstract
  • La mer du Diable ou le triangle du Dragon partage des caractéristiques étrangement similaires au triangle des Bermudes. Cette région est très fréquentée par les pêcheurs japonais. Les Japonais ont surnommé la zone Ma no Umi (魔の海), la mer du Diable. Les nombreuses et tragiques disparitions ainsi que les événements climatiques inexpliqués qui ont eu lieu là-bas sont à l’origine de ce surnom. Les disparitions de navires voire d’avions, tous sans laisser la moindre épave identifiable indiquant l’origine de l’accident, contribuent à la funeste réputation de la zone. De plus, quand l’incompréhension règne, il n’est pas rare qu’un phénomène aux conséquences néfastes soit attribué à une entité malveillante. (Il y a douze de ces triangles connus sur Terre ; tous à égale distance les uns des autres, tantôt en haut, tantôt en bas)[réf. nécessaire] : sur le schéma de la zone du Silence aux États-Unis (haut) et du triangle des Bermudes (en bas). (fr)
  • La mer du Diable ou le triangle du Dragon partage des caractéristiques étrangement similaires au triangle des Bermudes. Cette région est très fréquentée par les pêcheurs japonais. Les Japonais ont surnommé la zone Ma no Umi (魔の海), la mer du Diable. Les nombreuses et tragiques disparitions ainsi que les événements climatiques inexpliqués qui ont eu lieu là-bas sont à l’origine de ce surnom. Les disparitions de navires voire d’avions, tous sans laisser la moindre épave identifiable indiquant l’origine de l’accident, contribuent à la funeste réputation de la zone. De plus, quand l’incompréhension règne, il n’est pas rare qu’un phénomène aux conséquences néfastes soit attribué à une entité malveillante. (Il y a douze de ces triangles connus sur Terre ; tous à égale distance les uns des autres, tantôt en haut, tantôt en bas)[réf. nécessaire] : sur le schéma de la zone du Silence aux États-Unis (haut) et du triangle des Bermudes (en bas). (fr)
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 6053214 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 8147 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 186244050 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:carte
  • Philippine_Sea_location.jpg (fr)
  • Philippine_Sea_location.jpg (fr)
prop-fr:date
  • mars 2016 (fr)
  • mars 2016 (fr)
prop-fr:géolocalisation
  • Japon/Océan Pacifique (fr)
  • Japon/Océan Pacifique (fr)
prop-fr:latitude
  • 24.890985 (xsd:double)
prop-fr:localisation
prop-fr:longitude
  • 136.789023 (xsd:double)
prop-fr:légende
  • Carte représentant la mer des Philippines. (fr)
  • Carte représentant la mer des Philippines. (fr)
prop-fr:nom
  • Mer du Diable (fr)
  • Mer du Diable (fr)
prop-fr:thème
  • géographie (fr)
  • géographie (fr)
prop-fr:type
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
georss:point
  • 24.891 136.789
rdf:type
rdfs:comment
  • La mer du Diable ou le triangle du Dragon partage des caractéristiques étrangement similaires au triangle des Bermudes. Cette région est très fréquentée par les pêcheurs japonais. Les Japonais ont surnommé la zone Ma no Umi (魔の海), la mer du Diable. Les nombreuses et tragiques disparitions ainsi que les événements climatiques inexpliqués qui ont eu lieu là-bas sont à l’origine de ce surnom. Les disparitions de navires voire d’avions, tous sans laisser la moindre épave identifiable indiquant l’origine de l’accident, contribuent à la funeste réputation de la zone. De plus, quand l’incompréhension règne, il n’est pas rare qu’un phénomène aux conséquences néfastes soit attribué à une entité malveillante. (Il y a douze de ces triangles connus sur Terre ; tous à égale distance les uns des autres, (fr)
  • La mer du Diable ou le triangle du Dragon partage des caractéristiques étrangement similaires au triangle des Bermudes. Cette région est très fréquentée par les pêcheurs japonais. Les Japonais ont surnommé la zone Ma no Umi (魔の海), la mer du Diable. Les nombreuses et tragiques disparitions ainsi que les événements climatiques inexpliqués qui ont eu lieu là-bas sont à l’origine de ce surnom. Les disparitions de navires voire d’avions, tous sans laisser la moindre épave identifiable indiquant l’origine de l’accident, contribuent à la funeste réputation de la zone. De plus, quand l’incompréhension règne, il n’est pas rare qu’un phénomène aux conséquences néfastes soit attribué à une entité malveillante. (Il y a douze de ces triangles connus sur Terre ; tous à égale distance les uns des autres, (fr)
rdfs:label
  • Mer du Diable (fr)
  • Devil's Sea (en)
  • Djävulens hav (sv)
  • Formosadriehoek (nl)
  • Mar del Diavolo (it)
  • Mar do Diabo (pt)
  • Teufelsmeer (de)
  • ドラゴントライアングル (ja)
owl:sameAs
geo:geometry
  • POINT(136.78900146484 24.891000747681)
  • POINT(136.78900146484 24.891000747681)
geo:lat
  • 24.891001 (xsd:float)
geo:long
  • 136.789001 (xsd:float)
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of