En mycologie, le mot membrane a longtemps été pris dans le sens de « paroi cellulaire », notamment en parlant de la paroi sporique.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • En mycologie, le mot membrane a longtemps été pris dans le sens de « paroi cellulaire », notamment en parlant de la paroi sporique. Mais la mycologie moderne doit tenir compte de l'évolution terminologique de la « membrane » en cytologie, dans le sens restrictif d'une formation, souple et extrêmement mince, limitant le protoplasme.En biologie cellulaire, la membrane est une substance, fluide et déformable, composée essentiellement de phosphoaminolipides (PAL) qui s'agencent spontanément en formant deux couches parallèles imperméables, délimitant des compartiments.Ainsi, la membrane plasmique délimite la cellule entière, la membrane vacuolaire (ou tonoplaste) délimite la vacuole à l'intérieur de la cellule, etc.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1126829 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 4488 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 33 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106396758 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • En mycologie, le mot membrane a longtemps été pris dans le sens de « paroi cellulaire », notamment en parlant de la paroi sporique.
rdfs:label
  • Membrane (mycologie)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of