La maison de Mercy est une famille dont la puissance connut son apogée au cours du Moyen Âge dans la région couvrant désormais le sud de la Belgique, la Lorraine et le Luxembourg. Elle est illustre de nom et d’armes et trouve son origine dans le château de Mercy, construit au Xe siècle sur la ban de la commune de Joppécourt, canton d’Audun-le-Roman, région Lorraine. Ce château fut ruiné pendant la guerre de Trente Ans.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La maison de Mercy est une famille dont la puissance connut son apogée au cours du Moyen Âge dans la région couvrant désormais le sud de la Belgique, la Lorraine et le Luxembourg. Elle est illustre de nom et d’armes et trouve son origine dans le château de Mercy, construit au Xe siècle sur la ban de la commune de Joppécourt, canton d’Audun-le-Roman, région Lorraine. Ce château fut ruiné pendant la guerre de Trente Ans. Au cours du XVe siècle, Jean de Mercy fut fait seigneur de Clémarais (en 1422), et en 1477, Roger de Mercy, dit le Vaillant, fut nommé Capitaine-prévôt de Longwy par le duc René II de Lorraine. La famille étendit progressivement son domaine, y incorporant des terres d’Aix-sur-Cloie, Battincourt et Piémont. Un document daté du 3 mars 1612 fait mention d’un château nommé Claimaraix, possession d’Anne de Landres, veuve de Jean de Mercy. Au XVIe siècle, les Mercy étaient à la tête d’un important domaine près d’Esch incluant le château de Mittenthal et un moulin à Bergem.L’héritage du comte Claude Florimond de Mercy, Feld-maréchal du Saint-Empire né à Longwy en Lorraine en 1666, passa à sa mort, en 1734, aux comtes d’Argenteau.
  • The De Mercy family rose to increasing power during the Middle Ages in the region of what is now southern Belgium, Lorraine and Luxembourg.By the fifteenth century Jean de Mercy was lord of Clémarais (1422); in 1477, Roger de Mercy ("the Valiant") was appointed Captain and Provost of Longwy by Duke René II of Lorraine. The family progressively expanded their domain, incorporating parts of Aix-sur-Cloie, Battincourt and Piémont. A castle named Claimaraix is mentioned in a document dated 3 March 1612, as a possession of Anne de Landres, widow of Jean de Mercy. By the sixteenth century they owned substantial land near Esch, including the castle at Mittenthal and the important mill at Bergem.The inheritance of Count Claudius Florimund de Mercy (1666-1734), Imperial field marshal, (born at Longwy in Lorraine) passed to the Counts d'Argenteau.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3012280 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 4230 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 64 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 90427990 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:blason
  • Armoiries de Mercy.svg
prop-fr:blasonnement
  • D'or, à la croix d'azur. Casque couronné.
prop-fr:nom
  • Maison de Mercy
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La maison de Mercy est une famille dont la puissance connut son apogée au cours du Moyen Âge dans la région couvrant désormais le sud de la Belgique, la Lorraine et le Luxembourg. Elle est illustre de nom et d’armes et trouve son origine dans le château de Mercy, construit au Xe siècle sur la ban de la commune de Joppécourt, canton d’Audun-le-Roman, région Lorraine. Ce château fut ruiné pendant la guerre de Trente Ans.
  • The De Mercy family rose to increasing power during the Middle Ages in the region of what is now southern Belgium, Lorraine and Luxembourg.By the fifteenth century Jean de Mercy was lord of Clémarais (1422); in 1477, Roger de Mercy ("the Valiant") was appointed Captain and Provost of Longwy by Duke René II of Lorraine. The family progressively expanded their domain, incorporating parts of Aix-sur-Cloie, Battincourt and Piémont.
rdfs:label
  • Maison de Mercy
  • De Mercy
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of