La Maison d'Autriche (en espagnol : Casa de Austria) est le nom qu'a connu la dynastie des Habsbourg régnant sur la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles : de la (es) du 27 juin 1506 durant laquelle Philippe le Beau est reconnu comme roi consort de la Couronne de Castille, laissant ainsi à son beau-père, Ferdinand le Catholique, la Couronne d'Aragon, à la mort sans succession directe de Charles II le 1er novembre 1700 qui a mené à la guerre de Succession d'Espagne.

Property Value
dbo:abstract
  • La Maison d'Autriche (en espagnol : Casa de Austria) est le nom qu'a connu la dynastie des Habsbourg régnant sur la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles : de la (es) du 27 juin 1506 durant laquelle Philippe le Beau est reconnu comme roi consort de la Couronne de Castille, laissant ainsi à son beau-père, Ferdinand le Catholique, la Couronne d'Aragon, à la mort sans succession directe de Charles II le 1er novembre 1700 qui a mené à la guerre de Succession d'Espagne. L'empereur Charles V (le roi Carlos Ier d'Espagne, roi depuis 1516, fut élu en 1519 empereur sous le nom de Charles V, ou Charles Quint) a accumulé un immense empire territorial, alors sans précédent dans l'histoire : ce territoire s'étend des Philippines à l'Est a la Nouvelle Espagne à l'ouest, des Pays-Bas au nord au détroit de Magellan au sud. En plus de l'expansion à l'étranger et de certains acquis comme Milan, cet immense territoire a été le résultat de l'addition de quatre maisons dynastiques européennes : la Bourgogne (1506), l'Autriche (1519), l'Aragon (1516) et la Castille (1555), et il a formé la base de ce qui est connu sous le nom d'empire espagnol, surtout après la division de sa succession (1554 – 1556) entre son frère Ferdinand Ier et son fils Philippe II. Depuis lors, nous pouvons parler de deux branches de la maison d'Autriche, les Habsbourg de Madrid (sujets de cet article) et les Habsbourg de Vienne (qui ont continué à régner en Autriche jusqu'en 1918). La monarchie espagnole (également connue sous le nom de « monarchie catholique ») est pendant cette période la plus grande puissance en Europe. Elle a atteint l'apogée de son influence au cours de la période dite des « Vieux Autrichiens » (Charles Ier et Philippe II) notamment avec l'ajout du Portugal et de son vaste empire ainsi que l'âge d'or des arts et des lettres. À l'inverse, les règnes des Habsbourg Philippe III, Philippe IV et Charles II représentent la période de « décadence espagnole » : la perte de l'hégémonie européenne et une profonde crise économique et sociale. L'Espagne est au XVIe siècle la première puissance maritime (cependant, si son commandement général et sa participation à la bataille de Lépante furent essentiels, par les 54 galères apportées par ses possessions et le soutien financier fourni aux 27 galères génoises (trois pour la République, treize pour les flottes privées), les douze de la flotte des États de l'Église, les six de Savoie et les trois de Malte, la république de Venise a apporté à elle seule 106 galères et six galéasses — grosses galères transformées en forteresses flottantes, peu maniables — soit 112 grosses unités, plus de la moitié de la flotte de 214 grosses unités, ainsi que le second contingent de soldats embarqués) et, malgré l'échec de l'Armada espagnole en 1588, elle s'est affirmée dans une série de victoires contre l'Angleterre durant la guerre anglo-espagnole de 1585 à 1604. Mais la puissance maritime de la maison d'Autriche au milieu du XVIIe siècle subit un long déclin avec des défaites successives contre les Provinces-Unies et plus tard contre l'Angleterre. Durant les années 1660, la flotte espagnole se battait désespérément afin de défendre ses possessions d'outre-mer contre les pirates et les corsaires. En Europe, les Habsbourg de Madrid sont engagés dans la défense de leur dynastie-sœur de Vienne durant la grande guerre de Trente Ans qui, bien qu'ayant commencé avec de bonnes perspectives pour les armées espagnoles, s'est terminée en catastrophe après la crise de 1640 avec les soulèvements simultanés du Portugal (qui s'est finalement séparé de l'Espagne), de la Catalogne et de Naples. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les Espagnols ont été remplacés par l'hégémonie européenne de la France de Louis XIV. (fr)
  • La Maison d'Autriche (en espagnol : Casa de Austria) est le nom qu'a connu la dynastie des Habsbourg régnant sur la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles : de la (es) du 27 juin 1506 durant laquelle Philippe le Beau est reconnu comme roi consort de la Couronne de Castille, laissant ainsi à son beau-père, Ferdinand le Catholique, la Couronne d'Aragon, à la mort sans succession directe de Charles II le 1er novembre 1700 qui a mené à la guerre de Succession d'Espagne. L'empereur Charles V (le roi Carlos Ier d'Espagne, roi depuis 1516, fut élu en 1519 empereur sous le nom de Charles V, ou Charles Quint) a accumulé un immense empire territorial, alors sans précédent dans l'histoire : ce territoire s'étend des Philippines à l'Est a la Nouvelle Espagne à l'ouest, des Pays-Bas au nord au détroit de Magellan au sud. En plus de l'expansion à l'étranger et de certains acquis comme Milan, cet immense territoire a été le résultat de l'addition de quatre maisons dynastiques européennes : la Bourgogne (1506), l'Autriche (1519), l'Aragon (1516) et la Castille (1555), et il a formé la base de ce qui est connu sous le nom d'empire espagnol, surtout après la division de sa succession (1554 – 1556) entre son frère Ferdinand Ier et son fils Philippe II. Depuis lors, nous pouvons parler de deux branches de la maison d'Autriche, les Habsbourg de Madrid (sujets de cet article) et les Habsbourg de Vienne (qui ont continué à régner en Autriche jusqu'en 1918). La monarchie espagnole (également connue sous le nom de « monarchie catholique ») est pendant cette période la plus grande puissance en Europe. Elle a atteint l'apogée de son influence au cours de la période dite des « Vieux Autrichiens » (Charles Ier et Philippe II) notamment avec l'ajout du Portugal et de son vaste empire ainsi que l'âge d'or des arts et des lettres. À l'inverse, les règnes des Habsbourg Philippe III, Philippe IV et Charles II représentent la période de « décadence espagnole » : la perte de l'hégémonie européenne et une profonde crise économique et sociale. L'Espagne est au XVIe siècle la première puissance maritime (cependant, si son commandement général et sa participation à la bataille de Lépante furent essentiels, par les 54 galères apportées par ses possessions et le soutien financier fourni aux 27 galères génoises (trois pour la République, treize pour les flottes privées), les douze de la flotte des États de l'Église, les six de Savoie et les trois de Malte, la république de Venise a apporté à elle seule 106 galères et six galéasses — grosses galères transformées en forteresses flottantes, peu maniables — soit 112 grosses unités, plus de la moitié de la flotte de 214 grosses unités, ainsi que le second contingent de soldats embarqués) et, malgré l'échec de l'Armada espagnole en 1588, elle s'est affirmée dans une série de victoires contre l'Angleterre durant la guerre anglo-espagnole de 1585 à 1604. Mais la puissance maritime de la maison d'Autriche au milieu du XVIIe siècle subit un long déclin avec des défaites successives contre les Provinces-Unies et plus tard contre l'Angleterre. Durant les années 1660, la flotte espagnole se battait désespérément afin de défendre ses possessions d'outre-mer contre les pirates et les corsaires. En Europe, les Habsbourg de Madrid sont engagés dans la défense de leur dynastie-sœur de Vienne durant la grande guerre de Trente Ans qui, bien qu'ayant commencé avec de bonnes perspectives pour les armées espagnoles, s'est terminée en catastrophe après la crise de 1640 avec les soulèvements simultanés du Portugal (qui s'est finalement séparé de l'Espagne), de la Catalogne et de Naples. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les Espagnols ont été remplacés par l'hégémonie européenne de la France de Louis XIV. (fr)
dbo:country
dbo:foundedBy
dbo:isPartOf
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageID
  • 591428 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 23287 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 188561709 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:dynastieAncêtre
prop-fr:fondateur
prop-fr:fondation
  • 1506-07-12 (xsd:date)
prop-fr:langue
  • es (fr)
  • es (fr)
prop-fr:légende
  • Armoiries des Habsbourg d'Espagne à partir du règne de . (fr)
  • Armoiries des Habsbourg d'Espagne à partir du règne de . (fr)
prop-fr:mort
  • 1700-11-01 (xsd:date)
prop-fr:nom
  • (Casa de Austria) (fr)
  • Maison de Habsbourg (fr)
  • (Casa de Austria) (fr)
  • Maison de Habsbourg (fr)
prop-fr:tailleImage
  • 200 (xsd:integer)
prop-fr:titres
prop-fr:trad
  • Concordia de Villafáfila (fr)
  • Concordia de Villafáfila (fr)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdfs:comment
  • La Maison d'Autriche (en espagnol : Casa de Austria) est le nom qu'a connu la dynastie des Habsbourg régnant sur la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles : de la (es) du 27 juin 1506 durant laquelle Philippe le Beau est reconnu comme roi consort de la Couronne de Castille, laissant ainsi à son beau-père, Ferdinand le Catholique, la Couronne d'Aragon, à la mort sans succession directe de Charles II le 1er novembre 1700 qui a mené à la guerre de Succession d'Espagne. (fr)
  • La Maison d'Autriche (en espagnol : Casa de Austria) est le nom qu'a connu la dynastie des Habsbourg régnant sur la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles : de la (es) du 27 juin 1506 durant laquelle Philippe le Beau est reconnu comme roi consort de la Couronne de Castille, laissant ainsi à son beau-père, Ferdinand le Catholique, la Couronne d'Aragon, à la mort sans succession directe de Charles II le 1er novembre 1700 qui a mené à la guerre de Succession d'Espagne. (fr)
rdfs:label
  • Maison de Habsbourg (Espagne) (fr)
  • Spaanse Habsburgers (nl)
  • Spanische Habsburger (de)
  • Maison de Habsbourg (Espagne) (fr)
  • Spaanse Habsburgers (nl)
  • Spanische Habsburger (de)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:dynasty of
is dbo:mainArticleForCategory of
is dbo:predecessor of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:brancheCadette of
is prop-fr:dynastie of
is prop-fr:leadera of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of