Mahamat Garfa, né vers 1952 à Faréh (sous-préfecture de Guéréda) est un officier tchadien, chef d'état-major de l'armée nationale tchadienne au début des années 1990, puis ministre des Mines de mai à septembre 1994 À cette date, il se détache du président Idriss Déby et entre dans l'opposition ; il fonde en novembre 1995 l'Alliance nationale de la résistance (ANR), qui mène des attaques contre le territoire tchadien à partir du Darfour soudanais.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Mahamat Garfa, né vers 1952 à Faréh (sous-préfecture de Guéréda) est un officier tchadien, chef d'état-major de l'armée nationale tchadienne au début des années 1990, puis ministre des Mines de mai à septembre 1994 À cette date, il se détache du président Idriss Déby et entre dans l'opposition ; il fonde en novembre 1995 l'Alliance nationale de la résistance (ANR), qui mène des attaques contre le territoire tchadien à partir du Darfour soudanais. Le 8 janvier 2003, à Libreville, il signe un accord de paix avec le gouvernement, qui est dénoncé par les officiers de l'ANR restés au Tchad.Mahamat Garfa est un représentant de l'ethnie Tama.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5285904 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1378 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 13 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110675917 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Mahamat Garfa, né vers 1952 à Faréh (sous-préfecture de Guéréda) est un officier tchadien, chef d'état-major de l'armée nationale tchadienne au début des années 1990, puis ministre des Mines de mai à septembre 1994 À cette date, il se détache du président Idriss Déby et entre dans l'opposition ; il fonde en novembre 1995 l'Alliance nationale de la résistance (ANR), qui mène des attaques contre le territoire tchadien à partir du Darfour soudanais.
rdfs:label
  • Mahamat Garfa
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of