Le Loup gris, une sous-espèce de Canis lupus plus simplement appelé localement loup, est un des animaux les plus emblématiques d'Europe, il était à l'honneur durant l'Antiquité chez la totalité des anciens peuples européens.Les mythologies européennes, depuis les côtes de la Méditerranée jusqu'au nord de la Scandinavie, n'ont eu de cesse de relier le loup à la fécondité, à la protection, à la destruction, à la punition, au soleil et aux divinités héroïques qui incarnaient ces valeurs comme Apollon ou Belen.L'aspect particulier de l'approche des peuples indo-européens par rapport aux Amérindiens du Nord est que le loup symbolise à la fois la protection et la destruction.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Loup gris, une sous-espèce de Canis lupus plus simplement appelé localement loup, est un des animaux les plus emblématiques d'Europe, il était à l'honneur durant l'Antiquité chez la totalité des anciens peuples européens.Les mythologies européennes, depuis les côtes de la Méditerranée jusqu'au nord de la Scandinavie, n'ont eu de cesse de relier le loup à la fécondité, à la protection, à la destruction, à la punition, au soleil et aux divinités héroïques qui incarnaient ces valeurs comme Apollon ou Belen.L'aspect particulier de l'approche des peuples indo-européens par rapport aux Amérindiens du Nord est que le loup symbolise à la fois la protection et la destruction. Il existe donc à l'origine une dualité dans le culte ou la vision de cet animal.Le loup occupe une place dans toutes les religions d'Europe même monothéistes, il est respecté, vénéré ou craint.Cette symbolique du loup se retrouve aussi chez les peuples turcs et mongols, originaires des steppes. Il est à rappeler que l'hypothèse kourgane (hypothèse majoritaire chez les spécialistes même si elle reste controversée), place l'origine des Indo-Européens dans la steppe pontique située au Nord de la Mer Noire et de la Mer Caspienne. On peut donc présumer une concurrence forte entre le loup et l'Homme dans ce biome.Avant le développement de l'agriculture et de l'élevage, de nombreux peuples d'Europe se disaient descendants des loups et vouaient ainsi un culte au dieu-loup ancêtre.Dans l'Antiquité, voir un loup avant le début d'une bataille était aussi présage de victoire, le loup étant l'animal symbolique du chasseur et du guerrier.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2737474 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 35424 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 491 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110618132 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Loup gris, une sous-espèce de Canis lupus plus simplement appelé localement loup, est un des animaux les plus emblématiques d'Europe, il était à l'honneur durant l'Antiquité chez la totalité des anciens peuples européens.Les mythologies européennes, depuis les côtes de la Méditerranée jusqu'au nord de la Scandinavie, n'ont eu de cesse de relier le loup à la fécondité, à la protection, à la destruction, à la punition, au soleil et aux divinités héroïques qui incarnaient ces valeurs comme Apollon ou Belen.L'aspect particulier de l'approche des peuples indo-européens par rapport aux Amérindiens du Nord est que le loup symbolise à la fois la protection et la destruction.
rdfs:label
  • Loup dans la culture européenne
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of