Louis Soutter est un artiste, peintre et dessinateur suisse, né à Morges, près de Lausanne, le 4 juin 1871, mort dans un quasi-anonymat à Ballaigues, près de Vallorbe, le 20 février 1942.De son œuvre des années 1892 à 1922, il reste peu de chose, Soutter ayant eu une vie riche en changements et en déplacements, dont six à sept ans aux États-Unis, marié à une Américaine et directeur du département d’art et de design au Colorado College, à Colorado Springs (Colorado), puis une quinzaine d'années comme violoniste en Suisse romande.Louis Soutter produisit la plus grande partie de son œuvre, d'une grande richesse — des milliers de dessins, n'appartenant à aucune tendance artistique d'avant-guerre —, après son enfermement contre son gré dans un hospice pour vieillards, l'Asile du Jura à Ballaigues, de 1923 à sa mort.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Louis Soutter est un artiste, peintre et dessinateur suisse, né à Morges, près de Lausanne, le 4 juin 1871, mort dans un quasi-anonymat à Ballaigues, près de Vallorbe, le 20 février 1942.De son œuvre des années 1892 à 1922, il reste peu de chose, Soutter ayant eu une vie riche en changements et en déplacements, dont six à sept ans aux États-Unis, marié à une Américaine et directeur du département d’art et de design au Colorado College, à Colorado Springs (Colorado), puis une quinzaine d'années comme violoniste en Suisse romande.Louis Soutter produisit la plus grande partie de son œuvre, d'une grande richesse — des milliers de dessins, n'appartenant à aucune tendance artistique d'avant-guerre —, après son enfermement contre son gré dans un hospice pour vieillards, l'Asile du Jura à Ballaigues, de 1923 à sa mort. Son cousin Le Corbusier, ses amis réunis en Association des Amis de Soutter, des galeristes, éditeurs, conservateurs de musées, travaillèrent à faire découvrir l'œuvre de l'artiste Louis Soutter.En 1945, Jean Dubuffet la découvrit grâce à Jean Giono. Il intégra aussitôt Soutter dans l'Art brut, concept qu'il avait créé en 1945, dans lequel il intégrait les créateurs non professionnels de l'art et indemnes de toute culture artistique, dont, parmi eux, les malades mentaux. Après réflexion, Dubuffet l'en retira, conscient que Louis Soutter était trop cultivé dans le domaine artistique, de par ses études et sa profession aux États-Unis, pour appartenir à l'Art brut.Le concept de Jean Dubuffet était très nouveau. Cependant, bien que l'artiste français en eût rapidement retiré Soutter, celui-ci garda, collé à son nom et à son art, l'étiquette « Art brut », et, en Suisse romande, une réputation de « folie » suivit longtemps Louis Soutter, trop original pour trouver une place dans un mouvement artistique connu.Cette opinion fut lentement remise en question, le temps, l'évolution de l'art, les écrits sur sa création, les expositions particulières et collectives, nationales et internationales de ses œuvres changèrent le regard posé sur lui. Louis Soutter est considéré comme l'un des plus grands artistes suisses de la première moitié du XXe siècle. Il appartient à l'art moderne.On distingue quatre périodes dans son œuvre : la première, celle de la « jeunesse », de 1892 à 1923, citée précédemment, et celles, essentielles, des « cahiers », de 1923 à 1930, « maniériste », de 1930 à 1937, et la période de la « peinture au doigt », de 1937 à 1942.
  • Луи Суттер (фр. Louis Soutter, 4 июня 1871, Морж, Швейцария — 20 февраля 1942, Баллег, Швейцария) — швейцарский живописец и график, близкий к ар-брют (фр. Art Brut — грубое, необработанное искусство — термин, введенный французским художником Жаном Дюбюффе для описания картин, рисунков и скульптур, созданных непрофессиональными мастерами).
  • Louis Soutter (1871–1942) was a Swiss engineer, architect, painter, and musician.Soutter studied engineering in Lausanne, architecture in Geneva, violin in Brussels, and painting in Lausanne and in Paris. In Brussels he met Madge Fursman, a young American whom he married, after which he moved to the United States, where he gave drawing and violin lessons before becoming director of the Department of Fine Arts at Colorado College. Soutter became depressed and in 1902 returned to Switzerland, where he became a violinist in the orchestra of the Grand Théâtre de Genève and the Symphonic Orchestra of Lausanne. In 1922, he was institutionalized in the hospital of Eclagnens and later in the retirement home (Asile de Jura) in Ballaigues, where he would spend the rest of his life. In 1927, his cousin Le Corbusier became interested in his drawings and began supporting him.He left "a remarkable body of work whose profound modernity has only recently come to light":The interest shown in his work by such important figures as Roberto Matta (1911-2002), and the impact it would have on the art of Arnulf Rainer (1929), Julian Schnabel (1951), A.R. Penck (1939) and Elmar Trenkwalder (1959), confirm him as an artist of the twentieth century whose work has its place in reflections by contemporary artists.
  • Louis Soutter (* 4. Juni 1871 in Morges; † 20. Februar 1942 in Ballaigues; eigentlich Louis-Adolphe Soutter) war ein Schweizer Maler, Cousin des Architekten Le Corbusier. Er zählt zu den wichtigen Vertretern der Art Brut.
dbpedia-owl:birthDate
  • 1871-06-04 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthName
  • Louis Soutter
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:deathDate
  • 1942-02-20 (xsd:date)
dbpedia-owl:deathPlace
dbpedia-owl:movement
dbpedia-owl:nationality
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:thumbnailCaption
  • Plaque commémorative, cimetière de Ballaigues (Suisse).
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 640915 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 108974 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 379 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109361717 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:activités
  • musicien, peintre, dessinateur
prop-fr:année
  • 1961 (xsd:integer)
  • 1968 (xsd:integer)
  • 1970 (xsd:integer)
  • 1974 (xsd:integer)
  • 1975 (xsd:integer)
  • 1976 (xsd:integer)
  • 1987 (xsd:integer)
  • 1990 (xsd:integer)
  • 1997 (xsd:integer)
  • 2002 (xsd:integer)
  • 2011 (xsd:integer)
  • 2012 (xsd:integer)
prop-fr:bnf
  • FRBNF32987038
  • FRBNF33180253
  • FRBNF34935826
  • FRBNF35395502
  • FRBNF36189117
  • FRBNF37432545
  • FRBNF37697314
  • FRBNF38882107
  • FRBNF38943014
  • FRBNF42697217
prop-fr:collection
  • Monographies
  • Besoin de grandeur : 2
  • Catalogues d'exposition
  • Catalogues raisonnés d'artistes suisses 4/I
  • Grands artiste suisses
  • Libertés nouvelles : 14
  • Fac-similé de l'ouvrage de Le Corbusier, enluminé par Louis Soutter, 1930-1936, conservé à la Fondation Le Corbusier, Paris
  • Catalogues raisonnés d'artistes suisses 4/II / Institut suisse pour l'étude de l'art
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:dateDeDécès
  • 1942-02-20 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1871-06-04 (xsd:date)
prop-fr:format
  • ill. noir/blanc et coul., couv. ill. coul. ;
  • ill. noir/blanc, coul., couv. ill. coul. ;
  • ill. noir/blanc, couv. ill. noir/blanc ;
  • nombreuses ill. coul., couv ill. coul. ;
  • ill. noir/blanc, couv. ill. noir/blanc, relié sous coffret ill. noir/blanc ;
  • ill. coul. fac-similé, noir/blanc, relié sous jaquette ill. coul. fac-similé ;
  • nombreuses ill. noir/blanc., quelques ill. coul., couv ill. noir et blanc. ;
  • nombreuses ill. noir/blanc, quelques ill. coul., couv. ill. coul. ;
prop-fr:fr
  • Van Briggle Pottery
prop-fr:isbn
  • 2 (xsd:integer)
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:lang
  • en
prop-fr:langue
  • fr
prop-fr:lieu
  • Genève
  • Lausanne
  • Lyon
  • Paris
  • Martigny
  • Ostfildern-Ruit
  • Lausanne , Zurich
  • Marseille , Arles
prop-fr:lieuDeDécès
  • Ballaigues,
prop-fr:lieuDeNaissance
  • Morges,
prop-fr:légende
  • Plaque commémorative, cimetière de Ballaigues .
prop-fr:mouvement
prop-fr:nationalité
  • suisse
prop-fr:nom
  • Ferrari
  • Hesse
  • Berger
  • Fischer
  • Rainer
  • Giono
  • Le Corbusier
  • Novarina
  • Sellier
  • de Galbert
  • Clerc
  • Dubuffet
  • Peiry
  • Thévoz
  • Marcadé
  • Cendo
  • Gauville
  • Borgeaud
  • Mauroux
  • Auberjonois
  • Di Rosa
  • Estoppey
  • Gianadda
  • Haldas
  • Holliger
  • Kuenzi
  • Louis Soutter
  • Manganel
  • Mennekes
  • Nizon
  • Porret-Forel
  • René Auberjonois
  • Simond
  • Starobinsky
  • Tadjer Harris
prop-fr:nomDeNaissance
  • Louis Soutter
prop-fr:pagesTotales
  • 78 (xsd:integer)
  • 89 (xsd:integer)
  • 115 (xsd:integer)
  • 125 (xsd:integer)
  • 128 (xsd:integer)
  • 151 (xsd:integer)
  • 197 (xsd:integer)
  • 199 (xsd:integer)
  • 256 (xsd:integer)
  • 291 (xsd:integer)
  • 315 (xsd:integer)
  • 381 (xsd:integer)
prop-fr:postface
  • « Louis Soutter versus Le Corbusier »
prop-fr:prénom
  • Pierre
  • André
  • Anne-Marie
  • Antoine
  • Arnulf
  • Catherine
  • Ernest
  • Georges
  • Hartwig
  • Hermann
  • Hervé
  • Jacqueline
  • Jean
  • Jean-Baptiste
  • Jean-Claude
  • Julie
  • Léonard
  • Michel
  • Nicolas
  • Paul
  • René
  • Sylvie
  • Annette
  • Marguerite
  • Heinz
  • Valère
  • Marie-Claire
  • Lucienne
  • Friedhelm
prop-fr:sousTitre
  • Catalogue de l'œuvre
  • Crayon, plume & encre de Chine
  • Enluminures de Louis Soutter
  • Le tremblement de la modernité
  • Peintre visionnaire et proscrit
  • Si le soleil me revenait
prop-fr:texte
  • Van Briggle Pottery
prop-fr:titre
  • Asphyxiante culture
  • Louis Soutter
  • Louis Soutter : 1871-1942
  • Louis Soutter : l'art commence où finit la vie
  • Louis Soutter ou l'écriture du désir
  • Une maison – Un Palais
prop-fr:trad
  • Van Briggle Pottery
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Fondation Pierre Gianadda
  • Éditions L'Âge d'Homme
  • Éditions Rencontre
  • Centre Culturel Suisse, Paris , Société nouvelle Adam Biro, Paris
  • Éditions L'Âge d'homme, Institut suisse pour l'étude de l'art
  • Fage éditions
  • Hatje Cantz Verlag
  • Jean-Jacques Pauvert éditeur
  • Musée de Marseille, Actes Sud
  • Éditions Adversaires
  • Éditions H. L. Mermod
  • Éditions du Héron
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Louis Soutter est un artiste, peintre et dessinateur suisse, né à Morges, près de Lausanne, le 4 juin 1871, mort dans un quasi-anonymat à Ballaigues, près de Vallorbe, le 20 février 1942.De son œuvre des années 1892 à 1922, il reste peu de chose, Soutter ayant eu une vie riche en changements et en déplacements, dont six à sept ans aux États-Unis, marié à une Américaine et directeur du département d’art et de design au Colorado College, à Colorado Springs (Colorado), puis une quinzaine d'années comme violoniste en Suisse romande.Louis Soutter produisit la plus grande partie de son œuvre, d'une grande richesse — des milliers de dessins, n'appartenant à aucune tendance artistique d'avant-guerre —, après son enfermement contre son gré dans un hospice pour vieillards, l'Asile du Jura à Ballaigues, de 1923 à sa mort.
  • Луи Суттер (фр. Louis Soutter, 4 июня 1871, Морж, Швейцария — 20 февраля 1942, Баллег, Швейцария) — швейцарский живописец и график, близкий к ар-брют (фр. Art Brut — грубое, необработанное искусство — термин, введенный французским художником Жаном Дюбюффе для описания картин, рисунков и скульптур, созданных непрофессиональными мастерами).
  • Louis Soutter (* 4. Juni 1871 in Morges; † 20. Februar 1942 in Ballaigues; eigentlich Louis-Adolphe Soutter) war ein Schweizer Maler, Cousin des Architekten Le Corbusier. Er zählt zu den wichtigen Vertretern der Art Brut.
  • Louis Soutter (1871–1942) was a Swiss engineer, architect, painter, and musician.Soutter studied engineering in Lausanne, architecture in Geneva, violin in Brussels, and painting in Lausanne and in Paris. In Brussels he met Madge Fursman, a young American whom he married, after which he moved to the United States, where he gave drawing and violin lessons before becoming director of the Department of Fine Arts at Colorado College.
rdfs:label
  • Louis Soutter
  • Louis Soutter
  • Louis Soutter
  • Суттер, Луи
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Louis Soutter
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of