Louis Abelly, né en juin 1603 à Paris où il est mort le 4 octobre 1691, est un théologien français.Abelly, dont le père, Pierre Abelly, occupait une place dans l’administration des finances, fit ses études à Paris. Dès qu’il eut reçu le caractère sacerdotal, il s’offrit à Vincent de Paul, qui venait de s’établir au collège des Bons-Enfants, pour partager ses travaux apostoliques.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Louis Abelly, né en juin 1603 à Paris où il est mort le 4 octobre 1691, est un théologien français.Abelly, dont le père, Pierre Abelly, occupait une place dans l’administration des finances, fit ses études à Paris. Dès qu’il eut reçu le caractère sacerdotal, il s’offrit à Vincent de Paul, qui venait de s’établir au collège des Bons-Enfants, pour partager ses travaux apostoliques. Pendant plusieurs années, il travailla sous la direction de Vincent de Paul, qui eut le loisir, pendant ses missions, d’apprécier les lumières et le dévouement de son jeune collaborateur. Jusqu’à la fin de sa vie, il l’honora de sa confiance et de son amitié.Lorsque l’évêque de Bayonne, François Fouquet, demanda à Vincent de Paul un grand-vicaire, Celui-ci nomma Abelly. Quelque temps après son arrivée, l’évêque le chargea de l’officialité, commission qui requérait, à raison des temps et des circonstances, beaucoup de sagesse et de fermeté.Abelly n’occupa pas très longtemps cette place et il revint à Paris. Il accepta une cure de campagne qui se présenta à lui, mais bientôt après, il fut rappelé dans la capitale pour y gouverner la petite paroisse de Saint-Josse, dépendante de celle de Saint-Laurent, en 1650. Sa première pensée, dans sa nouvelle position, fut-elle de porter son clergé à embrasser la vie commune qu’il avait connu et goûté dans la compagnie de Vincent de Paul. La proposition qu’il en fit s’exécuta sans obstacle, et la petite communauté de Saint-Josse servit de modèle à beaucoup d’autres.Lorsque la mendicité fut interdite à Paris, Vincent de Paul fut chargé de trouver un prêtre pour diriger l’hôpital général. Choisi par ce dernier pour assurer la direction de cette maison naissante, Abelly s’acquitta de ce nouvel emploi pendant dix ou douze années jusqu’à l’époque où l’évêque de Rhodez, Hardouin de Péréfixe, à sa nomination à l’archevêché de Paris, souhaita avoir l’aumônier de l’hôpital général pour successeur. Sa demande à la cour, appuyée par le père Annat, confesseur de Louis XIV, fut acceptée, et Abelly reçut l’onction épiscopale en 1664.Le nouveau prélat de Rhodez se livra aux fonctions de l’épiscopat avec zèle, mais l’air du pays était contraire à son tempérament. Il fut victime d’une première atteinte de paralysie qui fit craindre quelque chose de plus fâcheux. Les médecins ayant jugé qu’il ne pouvait résider dans son diocèse, sans courir risque de la vie, il se démit en 1667.De retour à Paris, Abelly se retira à Saint-Lazare, et y vécut jusqu’à sa mort, non comme membre de la Congrégation, mais en qualité de pensionnaire. Ses anciennes liaisons avec les fondateurs de la Mission lui firent souhaiter de terminer sa carrière dans un lieu où Vincent de Paul avait fini la sienne. Loin du tumulte et des embarras du siècle, dans un appartement de la dernière simplicité, il partageait son temps entre la méditation, l’étude et les œuvres de charité. Il dirigeait, en qualité de supérieur, plusieurs communautés de filles, et surtout celle des sœurs de la Croix. C’est lui qui rédigea les premières règles de cet institut. il faisait, un jour par semaine, des conférences spirituelles aux sœurs.Il composa dans cette retraite la plupart de ses nombreux ouvrages, dont la vie de Vincent de Paul. Dès 1651, il avait publié un abrégé de théologie qu’il avait intitulé : Medulla theologica (Moelle théologique).Il avait été le confesseur de Mazarin. Il est auteur : d’une Vie de Saint Vincent de Paul, dirigé principalement contre les jansénistes, et tout particulièrement Saint-Cyran, de la Couronne de la Vie chrétienne ; d’un Manuel de piété ; d’un abrégé de théologie dogmatique en deux volumes intitulé Medulla theologica, (la Moelle Théologique). Publié une première fois en 1651, avec les approbations de Martin Grandin et André Duval, docteurs de la Sorbonne, ce traité a été très fréquemment réédité durant la seconde moitié du XVIIe siècle en France, et a encore été largement utilisé dans les séminaires italiens au début du XVIIIe siècle.On en compte de très nombreuses éditions : Paris, G. Josse, 1652-1653 (editio secunda) [Paris BNF] ; Paris, G. Josse, 1654-1655 (editio tertia) [Paris BNF] ; Paris, G. Josse, 1658 (editio quinta) [Paris BNF] ; Paris, F. Lambert, 1672 (editio septima) [Paris BNF] ; Paris, S. Michallet, 1681 [Paris BNF] ; Paris, S. Michallet, 1684 [Paris BNF] ; Padoue, Giovanni Manfrè, 1720 [La Neuville-en-Hez BAB].Un vers de Nicolas Boileau fait allusion à ce dernier écrit et le nomme dans le Lutrin (chant IV), le moelleux Abelly.
  • Louis Abelly (Parigi, 1604 – Parigi, 1691) è stato un teologo francese.Collaboratore di San Vincenzo de' Paoli, del quale scrisse la vita, fu, nel 1662, vescovo di Rodez. Dopo quattro anni, per motivi di salute, tornò a Parigi, dove visse ritirato nel convento di Saint-Lazare, prendendo parte alla lotta contro il giansenismo.
  • Louis Abelly (ur. w 1603 w Paryżu, zm. 4 października 1691 w Paryżu) – francuski duchowny i teolog, biskup Rodez.
  • Луи́ Абелли́ (фр. Louis Abelly; июнь 1603 года, Париж — 4 октября 1691 года, там же) — французский прелат XVII века, доктор богословия, граф родезский и епископ Родеза c 9 июня 1664 года по 1666 год; с 1666 года лазарист.С особым рвением выступал против янсенистов. Написал несколько учёных трудов: пространное жизнеописание Викентия де Поля; книгу о церковном предании о почитании св. Девы Марии (1651); популярное в своё время сокращение богословия «Существо теологии» («Medulla theologica» в 2-х книгах, 1650; переиздание 1839 года Манцем в Регенсбурге).Умер в 1691 г. в монастыре св. Лазаря в Париже в возрасте 88 лет.
  • Luís Abelli ou Louis Abelly em Língua francesa (1603 — Paris, 1691) foi um teólogo francês.A sua teologia coloco-o como adversário apaixonado do jansenismo. Padre em Paris e mais tarde Bispo em Rodez.
  • Louis Abelly (1603–1691) was Vicar-General of Bayonne, a parish priest in Paris, and subsequently Bishop of Rodez in 1664, but in 1666 abdicated and attached himself to St. Vincent de Paul in the House of St. Lazare, Paris (Lazarists). His ascetical works reveal his deep and sincere piety. He was a bitter foe of the Jansenists, chiefly of St. Cyran, against whom he directed his Life of St. Vincent de Paul, a work which Hurter describes as "full of unction." His Medulla Theologica went through many editions, and is characterized by its "solidity, directness, and usefulness." According to St. Alphonsus, Abelly is "a classic in probabilism." His Défense de la hiérarchie de l'Eglise was directed against an anonymous Gallican writer. He wrote also two Enchiridions, one for bishops, another for priests; a treatise entitled De l'obéissance et soumission due au Pape; and another called Traité des Hérésies. Replying to a Jansenist work known as Monita Salutaria, he published his Sentiments des SS. Pères, touchant les excellences et les prérogatives de la T.S. Vierge.
  • Louis Abelly (* 1602; † 4. Oktober 1691 in Paris) war Bischof von Rodez in Südfrankreich, katholischer Moraltheologe, Freund und Biograph des Vinzenz von Paul. Er verfasste das gemäßigt semipelagianische dogmatische Lehrbuch „Medulla theologica“. Deswegen gaben ihm die Jansenisten den Beinahmen „le moelleux“. Abely war ein großer Verteidiger des Marienkults und schrieb über dessen kirchliche Tradition. Er gehörte zu den Gegnern der Jansenisten und starb 88 Jahre alt in dem von Vinzenz von Paul gestifteten Lazaruskloster in Paris.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 635665 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 5108 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 17 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109301031 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Louis Abelly, né en juin 1603 à Paris où il est mort le 4 octobre 1691, est un théologien français.Abelly, dont le père, Pierre Abelly, occupait une place dans l’administration des finances, fit ses études à Paris. Dès qu’il eut reçu le caractère sacerdotal, il s’offrit à Vincent de Paul, qui venait de s’établir au collège des Bons-Enfants, pour partager ses travaux apostoliques.
  • Louis Abelly (Parigi, 1604 – Parigi, 1691) è stato un teologo francese.Collaboratore di San Vincenzo de' Paoli, del quale scrisse la vita, fu, nel 1662, vescovo di Rodez. Dopo quattro anni, per motivi di salute, tornò a Parigi, dove visse ritirato nel convento di Saint-Lazare, prendendo parte alla lotta contro il giansenismo.
  • Louis Abelly (ur. w 1603 w Paryżu, zm. 4 października 1691 w Paryżu) – francuski duchowny i teolog, biskup Rodez.
  • Luís Abelli ou Louis Abelly em Língua francesa (1603 — Paris, 1691) foi um teólogo francês.A sua teologia coloco-o como adversário apaixonado do jansenismo. Padre em Paris e mais tarde Bispo em Rodez.
  • Луи́ Абелли́ (фр. Louis Abelly; июнь 1603 года, Париж — 4 октября 1691 года, там же) — французский прелат XVII века, доктор богословия, граф родезский и епископ Родеза c 9 июня 1664 года по 1666 год; с 1666 года лазарист.С особым рвением выступал против янсенистов. Написал несколько учёных трудов: пространное жизнеописание Викентия де Поля; книгу о церковном предании о почитании св.
  • Louis Abelly (* 1602; † 4. Oktober 1691 in Paris) war Bischof von Rodez in Südfrankreich, katholischer Moraltheologe, Freund und Biograph des Vinzenz von Paul. Er verfasste das gemäßigt semipelagianische dogmatische Lehrbuch „Medulla theologica“. Deswegen gaben ihm die Jansenisten den Beinahmen „le moelleux“. Abely war ein großer Verteidiger des Marienkults und schrieb über dessen kirchliche Tradition.
  • Louis Abelly (1603–1691) was Vicar-General of Bayonne, a parish priest in Paris, and subsequently Bishop of Rodez in 1664, but in 1666 abdicated and attached himself to St. Vincent de Paul in the House of St. Lazare, Paris (Lazarists). His ascetical works reveal his deep and sincere piety. He was a bitter foe of the Jansenists, chiefly of St. Cyran, against whom he directed his Life of St.
rdfs:label
  • Louis Abelly
  • Louis Abelly
  • Louis Abelly
  • Louis Abelly
  • Louis Abelly
  • Luís Abelli
  • Абелли, Луи
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:successor of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:successeur of
is foaf:primaryTopic of