La liste des anciens États italiens recense les États qui se sont succédé au cours de l'Histoire sur le territoire de l'Italie contemporaine (péninsule italienne, îles de Sicile et de Sardaigne).Les États concernés sont ceux qui ont exercé une certaine souveraineté politique.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La liste des anciens États italiens recense les États qui se sont succédé au cours de l'Histoire sur le territoire de l'Italie contemporaine (péninsule italienne, îles de Sicile et de Sardaigne).Les États concernés sont ceux qui ont exercé une certaine souveraineté politique. Sont donc exclues de la liste les entités ou structures ne revêtant pas le caractère d'État souverain, telles les régions administrées par un gouverneur pour le compte d'une puissance souveraine étrangère (ainsi la Sicile musulmane avant l'instauration de l'émirat des Kalbites) ou les fiefs féodaux présentant une autonomie très restreinte (petits seigneurs médiévaux dotés de privilèges limités ou situés dans la zone d'influence de seigneurs plus puissants ; fiefs revêtant le caractère de propriétés terriennes, et non de structures politiques, aux époques moderne et contemporaine). En revanche figurent dans la liste les États dont la souveraineté juridique n'est pas parfaite mais dont l'autonomie politique est suffisamment importante pour considérer qu'ils ont une certaine indépendance (par exemple le grand-duché de Toscane, juridiquement dépendant du royaume d'Italie, lui-même appartenant au Saint-Empire romain germanique).
  • Państwa istniejące w przeszłości na terenie obecnych Włoch:
  • Italy, after the dissolution of the Western Roman Empire in 476 and the successive Barbarian Invasions, up until the Italian unification in 1860, was a conglomeration of city-states and other small independent entities. The following is a list of the various Italian states during that period.
  • Италия на протяжении всего Средневековья и большей части Нового времени до XIX века представляла собой конгломерат различных (по размеру и политическому устройству) государственных образований. И хотя германские императоры практически постоянно претендовали на сюзеренитет над Италией, но все попытки их заканчивались ничем или эфемерной и эпизодической властью. Данный список — список различных государств, которые когда-то в прошлом на протяжении её истории существовали на территории современной Италии.
  • Gli stati italiani preunitari furono entità indipendenti a carattere locale in cui la penisola era divisa politicamente prima del 1861 Di seguito è riportato un elenco degli antichi stati italiani, organizzati per data, dal Medioevo sino all'unità d'Italia.Tra parentesi, dove indicate, le dinastie regnanti.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3322915 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 129663 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 2623 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110222697 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:commons
  • Category:Maps of the history of Italy
prop-fr:commonsTitre
  • cartes de l'histoire de l'Italie
prop-fr:contenu
  • 0001-03-14 (xsd:date)
  • 0001-12-24 (xsd:date)
  • Gaète * Duché de Gaète En 839, l'hypathos byzantin de Gaète se rend indépendant de l'Empire. De 1032 à 1042, le duché subit la domination du prince de Capoue. En 1068, Gaète passe sous la domination du comte d'Aversa. En 1136, la cité sera incorporée au royaume des Deux-Siciles. Gallura * Judicat de Gallura Le Gallura désigne la partie nord-est de la Sardaigne, avec Olbia pour ville principale. Les juges de Gallura, attestés dès le siècle, fonctionnaires byantins, rejettent l'autorité de l'empereur byzantin, ce dernier étant incapable de protéger la Sardaigne contre les attaques des musulmans, et notamment en 1015-1016 celles de Mujāhid al-‘Āmirī, roi de Dénia. Ils exercent dès lors des prérogatives souveraines. En 1299, le judicat est démantelé et partagé entre les différentes puissances qui agissent sur l'île. Olbia passe sous domination de Pise.
  • Carpi * Seigneurie de Carpi Carpi est détachée du territoire de Modène pour former une seigneurie souveraine confiée à la famille Pio. La seigneurie est confisquée par l'empereur Charles Quint, qui la vend au duc de Modène en 1527. Ce dernier en est officiellement investi en 1530. Casale * République de Casale Casale, capitale du Montferrat forme en 1215 une petite république qui est conquise par le marquis de Montferrat Guillaume VII le Grand à la fin du . La cité passe ensuite successivement à Milan , au Montferrat , à Mantoue , à la France , à la Savoie , de nouveau à la France , puis définitivement à la Savoie . Castiglione * Seigneurie de Castiglione Castiglione forme en 1451 un petit État détaché du marquisat de Mantoue pour un fils cadet de Louis III de Gonzague, Rodolphe. * Marquisat de Castiglione La seigneurie est érigée en marquisat en 1579. * Principauté de Castiglione Le marquisat est érigé en principauté en 1609. Le prince Ferdinand III de Gonzague-Castiglione est chassé en 1691, et Castiglione est rattachée au Milanais espagnol. Les descendants de Ferdinand III continueront à revendiquer le trône princier. Cependant, Castiglione est rattachée à Mantoue de 1706 à 1773, puis définitivement au Milanais après 1773. Ceva * Marquisat de Ceva Ceva formait un petit marquisat situé dans le Piémont. Le marquis Giorgio II perd en 1295 une grande partie de son État, dont la cité de Ceva, au profit d'Asti. Ce qui reste du marquisat est rattaché en 1351 à Milan, puis en 1357 à Asti. Les ducs d'Orléans, et rois de France, comtes d'Asti, porteront également le titre de marquis de Ceva. Certains membres de la famille des marquis de Ceva portaient le titre de marquis de Clavesana ou de marquis d'Albenga. Peut-être disposaient-ils d'une certaine autonomie politique. Chiusi * République de Chiusi Chiusi se dote d'institutions communales au cours du . La cité est conquise par Sienne au . Colle * République de Colle Colle forme pour un siècle une petite république avant d'être conquise par Florence. Côme * République de Côme Côme devient une république autonome dès le . En 1335, la cité est rattachée à Milan. Correggio * Seigneurie de Correggio Correggio est une seigneurie qui réussit à garder son autonomie face aux États voisins. * Comté de Correggio La seigneurie est érigée en comté en 1452. * Principauté de Correggio Le comté est érigé en principauté en 1616. La principauté de Correggio échoit à l'empereur en 1631, qui la vend au duc de Modène en 1633. Cortone * République de Cortone Cortone obtient son autonomie communale durant le . * Seigneurie de Cortone Cortone devient une seigneurie en 1325. Au roi de Naples de 1409 à 1411, la cité est ensuite rattachée à Florence. Crema * République de Crema Crema obtient son autonomie communale en 1129. De 1159 à 1185, la cité est sous la domination directe des empereurs. Elle est conquise par Milan au , * Seigneurie de Crema La cité devient un court instant une seigneurie indépendante possédée par les Benzoni de 1403 à 1414. De nouveau à Milan, elle passe sous domination de Venise , revient à Milan , passe à la France , puis est récupérée par Venise . Elle sera rattachée à la République transpadane en mars 1797. Crémone * République de Crémone Crémone obtient son autonomie dès 1098. La cité passe sous la domination de Milan de 1359 à 1403, puis de 1421 à 1441. * Principauté de Crémone De nouveau à Milan de 1443 à 1446, la cité de Crémone passe ensuite sous domination vénitienne. À la France en 1499, elle retourne à Milan en 1509. Elle sera un court instant possession de l'Autriche de 1799 à 1800.
  • Gênes * République de Gênes Gênes obtient son autonomie politique au . Gênes est à plusieurs reprises occupée par Milan , par la France et par l'Espagne . Grosseto * République de Grosseto Grosseto obtient son autonomie communale en 1138. La cité passe sous la domination de Sienne en 1224. Guastalla * Seigneurie de Guastalla Ancienne possession de Crémone, Guastalla devient une seigneurie aux mains des Correggeschi en 1307. Elle passe sous la domination de Milan de 1347 à 1428. * Comté de Guastalla Guastalla forme un comté indépendant en 1428. La cité repasse deux années sous la domination milanaise, de 1513 à 1515. * Duché de Guastalla Le comté de Guastalla est érigé en duché en 1621. Guastalla est un temps autrichienne de 1746 à 1748, puis sous domination de Parme . Elle est incluse dans la République cispadane en 1796.
  • Savoie * Comté de Savoie La Savoie forme un comté immédiat de l'Empire à partir de 1032. * Duché de Savoie Les États des comtes de Savoie sont érigés en duché par l'empereur en 1416. En 1536, le duché est occupé par la France et quitte donc de fait le Saint-Empire romain germanique. Le duc Charles III ne conserve que quelques places fortes . Le traité de Cateau-Cambrésis restaure les États de Savoie y compris la Bresse, le Bugey et le Pays de Gex. Le duché réintègre ainsi le Saint-Empire. En 1600, le Duché est occupé un court instant par la France mais réintègre l'Empire la même année. Cette situation se reproduira entre 1630 et 1631, entre 1696 et 1701 et entre 1701 et 1703. En 1792, la Savoie et le comté de Nice sont annexés par la France. Le roi Victor-Amédée III les cède officiellement à la France lors de l'Armistice de Cherasco en 1796. Il conserve le Piémont, qui deviendra une république indépendante en 1798. Ces États seront restitués aux princes de Savoie en 1814.
  • Imola * République d'Imola Imola obtient son autonomie communale en 1084. En 1222, la cité passe sous domination de Bologne. * Seigneurie d'Imola En 1292, Imola se rend indépendante de Bologne pour former une seigneurie personnelle. En 1424, la cité subit la domination de Milan, puis celle du pape en 1426, avant de réintégrer l'État milanais cette même année. En 1438, Imola redevient une seigneurie indépendante. En 1471, elle est une nouvelle fois prise par Milan. Elle redevient une seigneurie indépendante en 1473. En 1480, la ville perd définitivement son indépendance et passe sous domination de Forlì. De 1499 à 1504, la cité passe dans l'État du duc de Romagne César Borgia. En 1504, elle passe sous administration directe du pape.
  • Amalfi * République d'Amalfi Amalfi était une dépendance de l'Empire byantin qui avait été conquise en 836 par le prince de Bénévent. En 839 elle se soulève contre celui-ci et élit son premier préfet. Ceux-ci deviennent héréditaires à partir de 859. * Duché d'Amalfi Le préfet Mastalus II prend le titre de duc en 957. De 1039 à 1042, Amalfi est en la possession du prince de Salerne. La cité est annexée au duché d'Apulie en 1073. Apulie * Comté d'Apulie Les comtes byzantins d'Apulie se révoltent contre l'empereur romain d'Orient en 1035. En 1041, le normand Guillaume Bras-de-Fer de Hauteville s'empare du comté. * Duché d'Apulie Le comté d'Apulie est érigé en duché en 1059. En 1071 le duc Robert Guiscard s'empare de Bari, dernière place de l'Empire byzantin en Italie. En 1130, Roger II, qui est aussi duc de Calabre et comte de Sicile, réunit tous ses États et devient roi des Deux-Siciles. Arborée (ou Arborea) * Judicat d'Arborée L'Arborée désigne la partie centrale et occidentale de la Sardaigne, avec Oristano pour ville principale. Les juges d'Arborée, attestés dès le siècle, fonctionnaires byantins, rejettent l'autorité de l'empereur byzantin, ce dernier étant incapable de protéger la Sardaigne contre les attaques des musulmans, et notamment en 1015-1016 celles de Mujāhid al-'Āmirī, roi de Dénia. Ils exercent dès lors des prérogatives souveraines. Le judicat doit lutter contre les prétentions en Sardaigne des républiques de Gênes et de Pise, qui occupent une partie des côtes de l'île, et finit par être annexé en 1420 au royaume d'Aragon. Aversa * Comté d'Aversa Aversa a appartenu successivement aux ducs de Naples , à l'Empire byzantin , à nouveau aux ducs de Naples , au prince de capoue , puis une nouvelle fois aux ducs de Naples . En 1030, le duc de Naples donne le comté d'Aversa à un prince normand, Rainulf. En 1156, le comté d'Aversa est incorporé au royaume des Deux-Siciles.
  • Bari * Émirat de Bari Les Arabes prennent Bari à l'Empire byzantin en 847. Est fondé un petit émirat, dont l'émir est vassal des émirs Aghlabides de Kairouan. L'Empire byzantin reconquiert Bari en 871. Bénévent * Principauté de Bénévent Le duché lombard de Bénévent était un des 36 duchés formant le royaume des Lombards. Le premier duc était Zotton, jusqu'en 591. À la chute de la monarchie lombarde de Pavie , le duc de Bénévent Aréchis II ne reconnait pas Charlemagne comme nouveau roi. Il prend le titre de prince et se rend indépendant. Un court instant sous domination byzantine , et sous domination du pape , la principauté lombarde de Bénévent appartiendra au duc d'Apulie, futur roi des Deux-Siciles, après 1077. Bénévent formera enfin une enclave appartenant au pape à partir de 1458.
  • Bologne * République de Bologne Bologne obtient son autonomie communale dès le siècle. De 1350 à 1354, la cité est sous domination milanaise. Elle recouvre son indépendance à cette dernière date, puis passe sous domination du pape entre 1360 à 1376, avant de recouvrer à nouveau son indépendance. * Principauté de Bologne Bologne devient une principauté personnelle en 1401. * République de Bologne Bologne recouvre un court instant en 1402 ses institutions communales. Cette même année, la cité passe brièvement sous domination milanaise, puis sous celle du pape . * Principauté de Bologne Bologne devient une principauté indépendante en 1420. La cité passe sous administration pontificale en 1506. En 1511, la cité redevient une seigneurie indépendante mais repasse dès 1512, et cette fois-ci définitivement, sous administration pontificale.
  • Pérouse * République de Pérouse Pérouse obtient son autonomie communale en 1130. La cité subit la domination du pape de 1371 à 1376, avant de recouvrer son indépendance. En 1400, elle passe sous domination de Milan. * Principauté de Pérouse Pérouse devient une seigneurie personnelle indépendante en 1400. De 1503 à 1504, la cité est à César Borgia, duc de Romagne. De nouveau seigneurie indépendante, Pérouse passe sous administration directe du pape en 1543. Pesaro * République de Pesaro Pesaro obtient son autonomie communale en 987. La cité passe sous domination impériale en 1198 et recouvre ses libertés communales en 1200. Pesaro redevient possession impériale en 1241, puis passe sous domination du roi des Deux-Siciles en 1266. * Seigneurie de Pesaro Pesaro devient une seigneurie indépendante en 1266. La cité échoit un temps au duc de Romagne César Borgia avant de redevenir indépendante. En 1512, elle est rattachée au duché d'Urbino, mais redevient à nouveau indépendante en 1516. En 1519, Pesaro est à nouveau rattachée au duché d'Urbino et suit à partir de cette date le sort de cet État.
  • Ravenne * République de Ravenne Ravenne, ancienne capitale du royaume d'Odoacre, puis du royaume des Ostrogoths, par la suite siège de l'exarque byzantin, incluse enfin dans les États pontificaux, obtient son autonomie communale durant le siècle. * Duché de Ravenne Ravenne est érigée en duché en 1316. En 1441, la cité passe sous la domination de Venise, puis sous celle du pape en 1509. Rimini * Comté de Verucchio Le comte de Verucchio obtient une large autonomie en 1136. * République de Rimini En 1239, le comte Malatesta de Verucchio s'empare de la ville de Rimini où il établit son pouvoir. Rimini dispose d'institutions communales mais est de fait une seigneurie personnelle. * Principauté de Rimini Rimini est érigée en principauté en 1334. Sous domination du duc de Romagne César Borgia de 1499 à 1503, puis à nouveau principauté indépendante, Rimini passe sous administration directe du pape à partir de 1509. Romagne * Principauté de Romagne En 1499, le pape Alexandre VI confie à son fils César Borgia le soin de reconquérir les États des différents princes qui régnaient alors sur les terres pontificales. César se taille ainsi dans les États de l'Église une principauté personnelle . * Duché de Romagne En 1501, le pape concède à son fils le titre de duc de Romagne. Cependant en 1503 Alexandre VI meurt et César, privé de cet appui, commence à perdre ses conquêtes. En 1504, le Pape Jules II a fini de démembrer son domaine, soit qu'il ait rendu aux anciens princes leurs États, soit qu'il les ait purement et simplement annexés aux États de l'Église. Rome * Patriciat de Rome Théophylacte de Tusculum devient seigneur de fait de Rome en 904, date à laquelle il cumule les fonctions de Magister Militum et de Sacri Palatii Vestararius . En 906, il est qualifié de Gloriosissimus Dux. Il détenait aussi la charge honorifique de Senator Romanorum. Cette seigneurie de fait subsistera dans sa famille jusqu'en 955, date à laquelle le Pape recouvre son pouvoir sur Rome. Giovanni Crescenzi gouverna un temps Rome avec les titres de Dux et de Senator. Le Pape recouvra son pouvoir sur la cité après sa mort. En 973, Rome redevient de fait une seigneurie personnelle. De 982 à 983, la cité est occupée par l'empereur. Après cette période, elle redevient un principat. En 998, le pape recouvre Rome. * République romaine À partir de 1001, des sénateurs sont régulièrement nommés par le pape, choisis dans les grandes familles romaines, notamment les Colonna, les Orsini, les Savelli, etc. Ils administrent Rome avec une autonomie relative, qui se transforme en indépendance de fait lorsque le pape s'installe en France, d'abord dans le Comtat Venaissin , puis à Avignon . De 1046 à 1047, le pouvoir est exercé par l'empereur Henri III, qui a pris la ville. Cette situation se reproduit entre 1084 et 1085 avec l'empereur Henri IV. De 1365 à 1367, le pouvoir est exercé à Rome par le légat pontifical, le cardinal Albornoz. En 1370, le nouveau pape Grégoire XI entre à Rome et exerce personnellement le pouvoir jusqu'en 1372. Les papes exerceront encore personnellement le pouvoir sur la cité entre 1376 et 1377 , entre 1378 et 1379 , entre 1382 et 1389 , entre 1389 et 1391 et entre 1393 et 1399 . * Seigneurie de Rome En 1408, le roi de Naples Ladislas prend Rome. Le pape s'enfuit à Rimini et une seigneurie romaine est instituée pour Ladislas. * République romaine Le roi de Naples quitte Rome en 1410 et la cité recouvre ses anciennes institutions. * Seigneurie de Rome Le roi de Naples reprend Rome en 1413 et redevient seigneur de la ville. * République romaine Le roi de Naples quitte Rome en 1414 et, à nouveau, la cité recouvre ses anciennes institutions. * Principauté de Rome En 1416, le condotierre Braccio da Montone s'empare de Rome et en devient le maître . Muzio Attendolo Sforza le chasse cette même année et conserve un temps la cité. Le pape Martin V, élu en 1417, rentre à Rome en 1419 et exerce directement le pouvoir sur la cité. * République romaine Un mouvement populaire chasse le pape Eugène IV en 1434, mais le cardinal Giovanni Vitelleschi reprend la cité par les armes et restaure l'autorité pontificale. Désormais et jusqu'en 1798, l'autorité du pape sur Rome sera directe.
  • Logudoro * Judicat de Logudoro Le Logudoro désigne la partie nord-ouest de la Sardaigne, avec Torres et Sassari pour villes principales. Les juges de Logudoro, attestés dès le siècle, fonctionnaires byantins, rejettent l'autorité de l'empereur byzantin, ce dernier étant incapable de protéger la Sardaigne contre les attaques des musulmans, et notamment en 1015-1016 celles de Mujāhid al-‘Āmirī, roi de Dénia. Ils exercent dès lors des prérogatives souveraines. En 1255, à la mort d'Adelasia, dernière juge de Logudoro, le judicat est partagé entre celui d'Arborée et les républiques de Gênes et de Pise.
  • Reggio d'Émilie * République de Reggio Reggio obtient son autonomie communale en 1136. La cité passe sous la domination milanaise en 1371. * Seigneurie de Reggio Reggio devient une seigneurie indépendante en 1404. La cité passe sous la domination de Modène en 1409. * Duché de Reggio Reggio devient un duché indépendant en 1510. De 1512 à 1523, la cité passe sous domination du Pape. Elle redevient un duché indépendant en 1523. À partir de 1527, Reggio forme en droit un duché indépendant, tenu personnellement par le duc de Modène.
  • Venise * République de Venise La lagune vénitienne était un territoire de l'Empire byzantin. Dès 697, Venise se donne un doge pour la gouverner. Très rapidement, du fait de l'éloignement de l'Empire, Venise obtient une certaine autonomie. En 803, le traité dit de la Pax Nicephori aboutit à une indépendance de fait de la république de Venise . Venise constituera une république indépendante pendant dix siècles avant d'être conquise par Bonaparte en 1797. Ce dernier cède Venise à l'Autriche cette même année 1797.
  • Sabbioneta * Seigneurie de Sabbioneta Sabbioneta est érigée en seigneurie indépendante et détachée du marquisat de Mantoue pour une branche cadette de la Maison de Gonzague en 1444. Charles de Gonzague étant mort sans héritier en 1456, Sabbioneta revient à son neveu le marquis de Mantoue. Sabbionetta est à nouveau érigée en seigneurie indépendante pour une branche cadette de la Maison de Gonzague en 1478. * Marquisat de Sabbioneta La seigneurie de Sabbioneta est érigée en marquisat en 1565. * Principauté de Sabbioneta Le marquisat de Sabbioneta est érigé en principauté en 1574. * Duché de Sabbioneta La principauté de Sabbioneta est érigée en duché en 1577. En 1684, le duché de Sabbioneta est dévolu à la Couronne d'Espagne, mais forme de nouveau un duché indépendant en 1693 pour François-Marie Spinola. En 1707, Sabbioneta est rattachée au duché de Guastalla avant d'être rattachée au Mantouan autrichien en 1748. Saluces * Marquisat de Saluces Le territoire de Saluces forme dès 1125 un marquisat indépendant dévolu à une branche de la famille des Aléramides, qui régnait par ailleurs sur le marquisat de Montferrat. Le marquisat est occupé par la France de 1487 à 1498, puis de 1548 à 1588. À cette date, il est conquis par le duc de Savoie sur la France, qui reconnaitra l'annexion savoyarde en 1601 seulement. San Casciano in Val di Pesa * République de San Casciano San Casciano obtient sa liberté communale de l'évêque de Florence à qui elle appartenait en 1241. En 1272, elle passe sous la domination de Florence. San Gimignano * République de San Gimignano San Gimignano obtient son autonomie communale en 1199. En 1353, elle passe sous la domination de Florence. Santa Fiora * Comté de Santa Fiora Les comtes Aldobrandeschi de Soana partagent leurs domaines en deux en 1274. Le comté de Santa Fiora est ainsi créé et confié à une branche cadette de cette famille. Il passe en 1439 à la famille Sforza. Le comté de Santa Fiora est démembré en 1624. La plus grande partie, dont Santa Fiora, est rattachée au grand-duché de Toscane. Le reste, avec les places d'Onano et Proceno, est rattaché aux États pontificaux. Savone * République de Savone Savone était une possession du marquisat de Finale, puis de la république de Gênes . La cité obtient son autonomie communale en 1221. Elle est annexée par Gênes en 1251. Elle sera rattachée au Piémont savoyard en 1746. Sienne * République de Sienne Sienne obtient son autonomie communale en 1147. De 1399 à 1404, la cité passe sous domination de Milan. * Principauté de Sienne En 1502, Sienne devient une principauté pour Pandolfo Petrucci. * République de Sienne Pandolfo Petrucci est exilé de Sienne en 1502 et la république est restaurée. * Principauté de Sienne Pandolfo Petrucci revient à Sienne et réinstaure une principauté personnelle en 1503. * République de Sienne La république est restaurée une nouvelle fois à Sienne en 1524. En 1555, Sienne est conquise par Florence. Le gouvernement siennois s'installe à Montalcino et résiste encore quatre ans à la puissance florentine avant de capituler . Soana * Comté de Soana Les comtes Aldobrandeschi construisent à partir de 857 une vaste principauté dans le sud de la Toscane. Ils finissent par établir le siège de leur pouvoir à Soana. En 1410, Soana est conquise par Sienne. Les comtes Orsini, héritiers des Aldobrandeschi, se replient sur Pitigliano qui devient le nouveau centre de leur État . Spolète (duché) * Duché de Spolète Le duché de Spolète formait depuis 571 un des 36 duchés du royaume des Lombards. Avec la chute du dernier roi lombard Didier en 774, vaincu par Charlemagne, le duché de Spolète est inclus dans le royaume d'Italie carolingien, contrairement au duché de Bénévent, dont le duc ne reconnait pas l'autorité de Charlemagne et qui formera une principauté souveraine. Cependant, le duc de Spolète acquiert une très large autonomie politique. En 1201, le duché devient une possession du Pape, mais il redevient indépendant en 1210. En 1231, il est démantelé et sort du royaume d'Italie. Une partie du duché est rattachée au royaume des Deux-Siciles et une autre partie est rattachée aux États de l'Église.
  • Marches * Principauté des Marches Cet État est créé au détriment des possessions pontificales et de celles du prince de Rimini dans la région des Marches par François Sforza, futur duc de Milan, alors condotierre. Un temps récupérées par le pape entre 1443 et 1444, les Marches font définitivement retour aux États pontificaux en 1446.
  • Verceil * République de Verceil Verceil obtient son autonomie communale en 1120. En 1263, la cité passe sous domination milanaise, puis est rattachée au marquisat de Montferrat en 1277. En 1292, Verceil recouvre son autonomie communale. En 1335, elle se donne à Milan et perd son indépendance. * Seigneurie de Verceil Le condotierre Facino Cane prend Verceil aux Visconti de Milan en 1402 et en fait une seigneurie personnelle. En 1404, le marquis de Montferrat le chasse et rattache la cité à son État. En 1427, Verceil est rattachée au Piémont savoyard. Vérone * République de Vérone En 1136, Vérone obtient son autonomie communale. La république véronaise deviendra une seigneurie de fait appartenant à la famille della Scala à partir de 1259. En 1387, la cité est annexée par Milan. Un temps indépendante , puis sous domination de Padoue , Vérone est ensuite rattachée à la république de Venise. Vicence * République de Vicence Vicence obtient son autonomie communale en 1115. En 1311, la cité est rattachée à Vérone. Volterra * République de Volterra Vers la moitié du , Volterra obtient son autonomie communale. En 1361, la cité passe sous la tutelle de Florence.
  • Goritz * Comté de Goritz Les premiers comtes de Goritz apparaissent vers 1060. Le comté de Goritz est rattaché en 1500 aux autres États autrichiens des Habsbourg.
  • Viterbe * République de Viterbe Viterbe obtient son autonomie communale en 1095. La cité accueille à partir de 1207 la cour pontificale, les Papes successifs se tenant à distance du Sénat romain. En 1291, la cité se soumet à l'autorité de la cité de Rome. * Seigneurie de Viterbe Viterbe devient rapidement une seigneurie indépendante. En 1354, le cardinal Gil Álvarez Carrillo de Albornoz soumet au nom du pape le seigneur de Viterbe Giovanni di Vico.
  • Trente * Principauté-évêché de Trente En 1027, l'empereur confie les comtés de Trente, Botzen et Vintschgau à l'évêque de Trente et lui accorde l'immédiateté impériale. Entre 1239 et 1255, Trente est sous domination du seigneur de Vérone. La principauté-évêché est restaurée en 1255. La principauté-évêché de Trente est rattachée à l'Autriche en 1803. Tyrol * Comté de Tyrol Les comtes de Tyrol apparaissent au siècle. En 1363, le comté de Tyrol passe aux ducs d'Autriche. Le titre de comte de Tyrol restera par la suite dans la famille des Habsbourg.
  • Bavière * Électorat de Bavière La Bavière, qui constitue une principauté immédiate du Saint-Empire, reçoit en décembre 1805, après la défaite de l'Autriche à Austerlitz, le Tyrol italien, Trente et Brixen. * Royaume de Bavière L'électeur de Bavière Maximilien IV Joseph prend le titre de roi de Bavière le janvier 1806, huit mois avant l'abolition du Saint-Empire romain germanique. À la date de cette abolition en août 1806, la Bavière détient toujours le Tyrol italien, Trente et Brixen. Brixen (ou Bressanone) * Principauté-évêché de Brixen L'empereur concède à l'évêque de Brixen l'immédiateté impériale en 1027. La principauté-évêché de Brixen est rattachée au Trentin autrichien en 1803.
  • Faenza * République de Faenza Faenza obtient son autonomie communale en 1177. * Seigneurie de Faenza La cité devient une seigneurie personnelle en 1322. Elle passe sous domination du pape de 1360 à 1376, puis sous celle du marquis de Ferrare de 1376 à 1377 avant de redevenir une seigneurie indépendante. De nouveau sous domination du pape de 1405 à 1410, la seigneurie est restaurée à cette date. Conquise par le duc de Romagne César Borgia en 1500, Faenza passe sous le contrôle de Venise en 1504 avant de réintégrer définitivement les États Pontificaux en 1509. Ferrare * République de Ferrare Ferrare obtient son autonomie communale en 1135. * Marquisat de Ferrare Ferrare devient un marquisat en 1240. Celui-ci passe un court instant sous domination de Venise, puis sous celle du pape , avant de redevenir indépendant. * Duché de Ferrare Le marquisat de Ferrare est érigé en duché en 1471. Ferrare passe sous administration directe du pape en 1598. Foligno * République de Foligno Ancienne dépendance du duché de Spolète, Foligno obtient son autonomie communale au siècle. Elle se transforme de fait en une seigneurie appartenant à la famille Trinci de 1305 à 1439. À cette date, la cité passe sous administration directe du pape. Forlì * République de Forlì Forlì obtient son autonomie communale en 1058. * Seigneurie de Forlì Forlì devient une seigneurie personnelle en 1307. En 1359, la cité passe sous domination du pape. Elle redevient une seigneurie indépendante en 1376. De 1499 à 1503, Forlì est sous la férule du duc de Romagne, César Borgia. Elle redevient un court instant une seigneurie indépendante en 1503. La cité est définitivement rattachée aux États pontificaux en 1504.
  • Lodi * République de Lodi Lodi obtient son autonomie communale au . Elle subit la domination de Milan de 1335 à 1402, puis à partir d'environ 1415 jusqu'en 1447. Sous domination de Venise de 1447 à 1448, la cité repasse sous le contrôle de Milan de 1448 à 1499. Elle est de nouveau occupée brièvement par Venise en 1499 avant de réintégrer définitivement l'État milanais en 1500. Lucques * République de Lucques Lucques obtient son autonomie communale vers 1068. Elle passe sous la domination de Pise de 1314 à 1316. * Seigneurie de Lucques Lucques devient une seigneurie personnelle en 1320. * Duché de Lucques La seigneurie est érigée en duché en 1327. * République de Lucques Lucques recouvre son gouvernement communal en 1328. La cité subit la domination de Florence de 1341 à 1342, puis celle de Pise de 1342 à 1369. Occupée par les troupes françaises en janvier 1799, l'ancienne république oligarchique cède la place à une république dont les institutions sont calquées sur celles de la France. Luzzara * Marquisat de Luzzara Détachée de la seigneurie de Castiglione, Luzzara est érigée en marquisat indépendant pour le seigneur de castiglione lui-même, qui abandonne sa seigneurie à son frère. Luzzara est incorporé au duché de Mantoue en 1578. Les descendants du marquis Maximilien gardent le titre mais ne sont plus souverains. Luzzara passe sous domination de Guastalla en 1631.
  • Ancône * République d'Ancône / Ancône obtient son autonomie communale à la fin de la dernière décennie du . Sous la domination du seigneur de Rimini de 1348 à 1355, la cité recouvre son indépendance à cette date. Ancône est annexée aux États pontificaux et passe sous administration directe du Pape en 1532, sous le pontificat de Clément VII. Assise * République d'Assise Assise est dotée d'institutions communales en 1184, devenant ainsi autonome par rapport au duché de Spolète dont la cité avait toujours dépendu. En 1194, Pérouse et l'empereur détruisent la cité, dont le territoire est rendu au duc de Spolète. À la mort de l'empereur Henri VI, le pape Innocent III reconquiert la ville et lui rend ses libertés communales . * Seigneurie d'Assise La république d'Assise devient en 1319 une seigneurie personnelle. En 1321, la cité passe sous la domination de Pérouse. * République d'Assise En 1367, Assise se défait de la tutelle de Pérouse et redevient une république indépendante. * Seigneurie d'Assise La république d'Assise devient en 1376 une seigneurie personnelle. * République d'Assise Assise redevient une république en 1385. * Seigneurie d'Assise La république d'Assise redevient à nouveau en 1394 une seigneurie personnelle. La cité passe ensuite successivement sous domination de Milan , du pape , du duc d'Urbino , de Pérouse . * Seigneurie d'Assise Assise se défait de la tutelle de Pérouse vers 1424 et devient une seigneurie indépendante. * République d'Assise Assise devient une république vers 1464. Vers 1540, la cité passe sous administration pontificale.
  • Saint-Marin * République de Saint-Marin Saint-Marin obtint son autonomie communale au cours du siècle. Elle subsiste encore aujourd'hui comme république souveraine. Spolète (commune) * République de Spolète Suite au rattachement d'une partie du duché de Spolète aux États de l'Église, le pape concède à la cité l'autonomie communale. Spolète sera administrée directement par le pape à partir de 1371. En 1400, la ville est conquise par Milan. * Seigneurie de Spolète Vers 1404, Spolète est prise par le condotierre Braccio da Montone, qui y établit une seigneurie personnelle. Plusieurs seigneurs se succèdent à Spolète. En 1440 le cardinal Giovanni Vitelleschi reprend la ville au nom du pape. Le dernier seigneur de Spolète, Pirro Tomacelli, abbé du Mont-Cassin, est décapité. La cité passe sous administration directe du pape. De 1499 à 1504 Spolète sera incluse dans le duché de Romagne de César Borgia.
  • Camerino * République de Camerino Camerino obtient son autonomie communale en 1198. * Seigneurie de Camerino Camerino devient une seigneurie personnelle en 1259. * Duché de Camerino La seigneurie de Camerino est érigée en duché en 1515. En 1545, la cité passe sous administration pontificale. Castro * Duché de Castro Castro est détaché des États de l'Église en 1537 par le pape Paul III pour son fils Pierre-Louis Farnèse, futur duc de Parme, créé duc de Castro. Le duché passe sous administration directe du pape en 1649. Cervia * Seigneurie de Cervia Cervia dépendait de Ravenne depuis le siècle. Elle a appartenu pendant de courtes périodes à Venise et à Forli . De 1384 à 1463, elle forme une seigneurie appartenant à une branche cadette des Malatesta de Rimini, sauf une courte période de domination du pape de 1429 à 1432. Cervia revient à Venise en 1463, puis au pape définitivement en 1509. Cesena * République de Cesena Cesena obtient son autonomie communale durant le siècle. * Seigneurie de Cesena Cesena devient une seigneurie personnelle en 1312. La cité passe sous administration directe du pape de 1359 à 1379, puis à partir de 1465. Elle appartiendra un court instant au duc de Romagne César Borgia de 1500 à 1504. Città di Castello * République de Città di Castello Città di Castello obtient son autonomie communale durant le siècle. La cité est conquise par le duc de Romagne César Borgia en 1499 puis passe sous la domination du pape en 1504.
  • Mantoue * République de Mantoue Mantoue obtient son autonomie communale en 1115. * Marquisat de Mantoue Mantoue devient un marquisat en 1432. * Duché de Mantoue Le marquisat de Mantoue est érigé en duché en 1530. À l'extinction de la Maison de Gonzague-Nevers en 1708, Mantoue fait retour à l'administration directe de l'empereur. Le duché est attribué à l'archiduc d'Autriche en 1710. En 1785, Mantoue est incorporée au Milanais. Massa * Comté de Massa Les comtes de massa acquièrent une certaine autonomie à partir de 1125. En 1221, le comté est divisé en deux. Les terres situées sur la rive droite du fleuve Magre échoient à la branche dite Spino Secco de la famille Malaspina, qui possède Massa. * Principauté de Massa Le comté de Massa est érigé en principauté en 1568. * Duché de Massa-Carrare En 1664, la principauté de Massa est érigée en duché de Massa-Carrare. En 1796, le duché est rattaché à la République cispadane. Massa (sur la rive gauche du fleuve Magre) * Comté de Massa Les comtes de massa acquièrent une certaine autonomie à partir de 1125. En 1221, le comté est divisé en deux. Les terres situées sur la rive gauche du fleuve Magre échoient à la branche dite Spino Fiorito de la famille Malaspina, qui possède Massa. Vers 1480, ce comté passe sous la domination de la république de Florence. Milan * République de Milan Milan obtient son autonomie communale en 1183. * Duché de Milan Milan est érigée en duché en 1395 au profit des Visconti. * République de Saint-Ambroise Milan devient une république en 1447. * Duché de Milan Milan redevient un duché en 1450, au profit des Sforza, dont la suzeraineté sera disputée pendant les Guerres d'Italie entre l'empereur et le roi de France. De 1556 à 1713, le duché passe sous domination espagnole. De 1713 à 1796, il passe sous domination autrichienne. Le Milanais devient par la suite le territoire principal de la République transpadane. Mirandole * Seigneurie de Mirandole Initialement dépendante de Modène, Mirandole passe sous domination vénitienne brièvement en 1308, puis sous domination du pape de 1308 à 1309 avant de revenir à Modène cette même année 1309. Mirandole est détachée de Modène pour devenir une seigneurie fief direct du royaume d'Italie en 1311. Elle passe sous la domination de Mantoue en 1321 avant de redevenir une seigneurie indépendante en 1354. * Principauté de Mirandole La seigneurie de Mirandole est érigée en principauté en 1596. * Duché de Mirandole La principauté de Mirandole est érigée en duché en 1617. Le duc François-Marie Pico ayant pris parti pour le roi de France dans la question de la succession d'Espagne, l'empereur Joseph confisque le duché en 1710. Son successeur Charles VI vend Mirandole au duc de Modène en 1718 Modène * République de Modène Modène obtient son autonomie communale en 1135. * Marquisat de Modène Modène devient un marquisat en 1288. Modène subit la domination de Venise en 1308, puis celle du pape de 1308 à 1309, avant de recouvrer son indépendance cette même année. * Duché de Modène Le marquisat de Modène est érigé en duché en 1452. Modène subit la domination du pape de 1510 à 1527. À partir de 1796, le territoire de Modène est inclus dans celui de la République cispadane. Mondovi * République de Mondovi Mondovi obtient son autonomie communale en 1198. * Seigneurie de Mondovi Mondovi devient une seigneurie en 1260. * République de Mondovi Mondovi redevient une république en 1274. Mondovi devient possession en 1305 des rois de Naples et change par la suite souvent de maître : aux princes de Piémont, les Savoie-Achaïe, en 1347; à Milan cette même année 1347; à Naples à nouveau en 1355; à Milan une seconde fois en 1366, elle fut possession quelque temps des marquis de Montferrat, puis revint à Milan. Mondovi passe définitivement sous domination de la Savoie en 1396. Montalcino * République de Montalcino Montalcino obtient son autonomie communale durant le . La cité passe sous domination siennoise en 1201. Un court instant possession de Florence , elle revient ensuite définitivement à Sienne. Montepulciano * République de Montepulciano Montepulciano obtient son autonomie communale durant le . La cité passe sous domination siennoise en 1232, puis sous celle de Florence en 1504. Montferrat * Marquisat de Montferrat Le marquisat de Montferrat acquiert une certaine indépendance avec Alérame, premier marquis héréditaire en 961. En 1306, la dynastie des Paléologues , obtient le marquisat. Celui-ci échoit aux marquis de Mantoue à la mort du dernier Paléologue en 1553. Le Montferrat est alors érigé en duché par Charles Quint pour la famille de Gonzague. En 1631, le duché de Montferrat est démembré : le nord, autour de la ville de Casale, passe aux ducs de Savoie; le sud, autour d'Alba, reste aux ducs de Mantoue. Cette partie méridionale sera donnée par l'empereur à la Savoie en 1714.
  • Urbino * Comté d'Urbino Urbino est le siège d'un comté appartenant à la famille Montefeltro à partir du siècle. * Duché d'Urbino En 1474, le comté d'Urbino est érigé en duché. De 1500 à 1504, Urbino est incluse dans le duché de Romagne de César Borgia. En 1626, Urbino passe sous administration pontificale.
  • Padoue * République de Padoue Padoue obtient son autonomie communale en 1138. De 1311 à 1312, la cité passe sous domination impériale. * Seigneurie de Padoue Padoue devient une seigneurie en 1318. De 1388 à 1390, la cité passe sous la domination de Milan. En 1405, Padoue passe sous la domination de Venise. Parme * République de Parme Parme obtient son autonomie communale au cours du siècle. La cité subit la domination du pape de 1320 à 1322, puis celle de Milan à partir de 1346. * Seigneurie de Parme Parme forme un court instant une seigneurie indépendante de Milan en 1404. Cependant, celle-ci reprend le contrôle de la cité la même année. Parme passe ensuite successivement sous le contrôle de la France de 1499 à 1512, du pape de 1512 à 1515, de Milan de 1515 à 1521, à nouveau du pape de 1521 à 1545. * Duché de Parme Parme est érigée en duché indépendant pour un neveu du pape Paul III Farnese en 1545. De 1735 à 1748, la cité subit la domination autrichienne. En 1802, le duché est annexé à la France. Pavie * République de Pavie Pavie obtient son autonomie communale au cours du siècle. Elle passe sous domination milanaise en 1359. Piémont * Principauté de Piémont Le Piémont commença à entrer dans la Maison de Savoie à l'occasion du mariage du comte Othon avec Adélaïde de Suse, fille du margrave de Turin. Peu à peu, les comtes puis ducs de Savoie aggrégèrent aux premiers fiefs de vastes possessions dans toute la région. Les terres piémontaises étaient distinctes du comté de Savoie. Elles constituaient des fiefs du royaume d'Italie, contrairement à la Savoie, comté puis duché immédiat du Saint Empire. En 1285, une principauté de Piémont est créée pour une branche cadette de la Maison de Savoie, les Savoie-Achaïe. En 1368, la principauté de Piémont est rattachée personnellement au comté de Savoie. Jusqu'en 1798, date de création de la République piémontaise, le Piémont suivra le sort de la Savoie, tout en restant un fief distinct dépendant théoriquement du royaume d'Italie. Piombino * Principauté de Piombino Piombino, qui dépendait de Pise, devient une principauté indépendante en 1399. En 1801, la partie continentale de la principauté est rattachée au royaume d'Étrurie. Pise * République de Pise Pise obtient son autonomie communale en 1081. La cité passe sous domination successive de Lucques en 1328, de Milan de 1399 à 1405, de Florence de 1406 à 1494, puis définitivement à partir de 1509. Pistoia * République de Pistoia Pistoia obtient son autonomie communale au cours du siècle. De 1325 à 1328, la cité passe sous domination de Lucques. En 1351, elle est incorporée à la république de Florence. Pitigliano * Comté de Pitigliano Pitigliano faisait partie du comté de Soana. Après la prise de Soana par Sienne en 1410, les comtes se replient sur Pitigliano qui devient la capitale de leur État. Le comté de Pitigliano est rattaché au grand-duché de Toscane en 1604. Plaisance * République de Plaisance Plaisance obtient son autonomie communale en 1126. La cité passe sous la domination de Parme de 1257 à 1261, puis sous celle de Milan de 1336 à 1404 et à nouveau à partir de 1417. Après 1450, Plaisance suit définitivement le sort de Parme. Poggibonsi * République de Poggibonsi Poggibonsi obtient son autonomie communale en 1156. La cité passe sous domination de Sienne entre 1178 et 1208. Elle est rattachée à la république de Florence en 1294. Pontremoli * République de Pontremoli Pontremoli obtient son autonomie communale en 1167. Elle subit la domination de Milan de 1339 à 1441. * Seigneurie de Pontremoli Pontremoli devient une seigneurie indépendante en 1441. À nouveau sous domination milanaise en 1443, la cité est rattachée en 1650 avec l'ensemble de la Lunigiane au grand-duché de Toscane. Prato * République de Prato Prato obtient son autonomie communale en 1142. Prato se donne en 1341 à la reine de Naples, puis est rattachée en 1351 à la république de Florence.
  • Novare * République de Novare Novare obtient son autonomie communale durant le siècle. La cité passe sous la domination de Milan en 1335, sous celle de la France en 1495, de nouveau sous domination de Milan en 1513, enfin sous domination de la Savoie en 1738. Novellara * Comté de Novellara Novellara est détachée du marquisat de Mantoue et érigée en comté souverain pour une branche cadette de la Maison de Gonzague en 1501. Le comté de Novellara est rattaché au duché de Modène en 1737.
  • Bergame * République de Bergame Bergame devient une république autonome en 1112. Conquise par Milan en 1332, Bergame passe sous domination de Brescia en 1408, puis revient à Milan en 1421. La cité appartient à la république de Venise de 1428 à 1797. Elle est rattachée en mars 1797 à la République transpadane. Bozzolo * Marquisat de Guazzuolo Le marquisat de Guazzuolo est détaché en 1527 de la seigneurie de Sabbioneta, elle-même issue du duché de Mantoue, pour former un État indépendant. Cet État était gouverné par une branche cadette de la Maison de Gonzague. * Principauté de Bozzolo Le marquisat de Guazzuolo est érigé en principauté de Bozzolo en 1605. En 1703, la principauté est rattachée au duché de Guastalla. Brescia * République de Brescia Brescia devient une république autonome en 1127. La cité subit la domination de Venise en 1226, de Vérone de 1258 à 1259, de l'empereur Henri VII de 1311 à 1312 et enfin de Milan de 1339 à 1404. * Seigneurie de Brescia Un temps seigneurie indépendante, Brescia est de nouveau sous la domination de Milan de 1421 à 1428, puis de Venise de 1428 à 1512 et enfin du roi de France en 1512. * République de Brescia La cité redevient une république indépendante pour quelques années encore, avant de réintégrer l'État vénitien en 1512. Elle suivra le sort de ce dernier jusqu'en mars 1797, date de son rattachement à la République transpadane.
  • Naples (duché) * Duché de Naples En 755, le gouverneur byzantin de Naples, Étienne, se rend indépendant de l'Empire. Naples forme un duché souverain. Le duché de Naples est reconquis par Byzance en 818, mais redevient indépendant en 821. En 1027, Naples est sous domination du prince de Capoue, mais le duc Sergius IV est rétabli en 1029. En 1139, la Paix de Mignano est signée et Naples passe sous la domination du roi des Deux-Siciles. Naples (royaume) * Royaume des Deux-Siciles En 1130, le duc d'Apulie et de Calabre, également comte de Sicile, réunit ses États pour former le royaume des Deux-Siciles. Le roi des Deux-Siciles est théoriquement vassal du pape. La ville de Naples est conquise par le roi en 1139 et devient la capitale du nouvel État. * Royaume de Sicile En 1282, l'île de Sicile forme un royaume indépendant dont le titulaire est le roi d'Aragon. La botte italienne, avec Naples pour capitale, reste un royaume indépendant préservé par Charles d'Anjou. Ce royaume garde le nom de royaume de Sicile. Deux royaumes de Sicile coexistent ainsi pendant trois ans, un royaume continental et un royaume insulaire. * Royaume de Naples En 1285, le royaume de Sicile prend le nom de royaume de Naples. Ce royaume subira la domination hongroise en 1347-1348 et en 1350. * Royaume des Deux-Siciles En 1442, le roi d'Aragon Alphonse V le Magnanime, également roi de Sicile, obtient le royaume de Naples. Il réunit Naples et la Sicile insulaire pour reformer le royaume des Deux-Siciles. * Royaume de Naples En 1458, le royaume des Deux-Siciles est de nouveau séparé en un royaume de Naples et un royaume de Sicile. Le premier échoit au fils bâtard d'Alphonse V, Ferdinand, tandis que le second échoit à son frère, Jean. Les deux royaumes resteront formellement séparés jusqu'en 1799. Cependant, entre 1504 et 1713, le même roi règne à la fois sur l'Aragon , Naples et la Sicile insulaire. Entre 1713 et 1720, chaque royaume a un roi distinct . Entre 1720 et 1806, le roi de Naples et le roi de Sicile sont la même personne. En janvier 1799, la monarchie est renversée et la République parthénopéenne est proclamée.
  • Tortone * République de Tortone Tortone obtient son autonomie communale au cours du siècle. Elle passe sous domination milanaise en 1347. Trévise * République de Trévise Trévise obtient son autonomie communale en 1164. En 1329, la cité passe sous domination des della Scala de Vérone. Trévise passe ensuite successivement sous domination de Venise , de l'Autriche , de Padoue , de Milan , à nouveau de Padoue avant d'être rattachée à la république de Venise . Trieste * Comté-évêché de Trieste L'empereur concède le comté de Trieste à l'évêque en 948. En 1202, la cité passe sous domination de Venise. En 1379, elle est occupée par le duc-patriarche d'Aquilée-Frioul. En 1382, elle est rattachée à l'archiduché d'Autriche. Turin * République de Turin Turin, qui appartenait au Piémont savoyard, obtient son autonomie communale en 1136. La cité est une place de l'empereur entre 1159 et 1255, avant de redevenir autonome cette année 1255. En 1270 Turin est prise par le roi des Deux-Siciles. En 1276, la cité est rattachée au marquisat de Montferrat. En 1280, elle est rattachée au Piémont savoyard. En 1562, Turin devient la capitale des États de Savoie .
  • Autriche * Archiduché d'Autriche Un certain nombre de territoires italiens dépendent de l'archiduché d'Autriche, qui constitue lui-même une principauté immédiate du Saint-Empire. Ces territoires ne sont cependant pas intégrés dans l'archiduché lui-même. Ils gardent leurs spécificités, notamment institutionnelles, mais ils sont tenus par la famille Habsbourg . Il s'agit du comté de Tyrol , du comté de Trieste , du comté de Gorizia , de la cité de Venise et des possessions qui en dépendent à l'est de l'Adige, ainsi que les cités de Vérone et Legnano , des principautés sécularisées de Brixen et de Trente . Une grande partie de ces territoires est ultérieurement perdue par l'Autriche. En effet, Vérone, Legnano ainsi que la Polésine sont cédés à la République cisalpine en 1801. Le reste des anciens territoires vénitiens, y compris Venise, sont cédés à la France qui les rétrocède au royaume d'Italie en décembre 1805. Le Tyrol italien, Trente et Brixen sont cédés à la Bavière, également en 1805. En 1806, à la dissolution du Saint-Empire romain germanique, seul le comté de Trieste reste attaché à l'Autriche.
  • Feltre * Comté-évêché de Feltre Le comte-évêque de Feltre exerce un pouvoir autonome dès le . Feltre subit la domination de Trévise de 1248 à 1265 et de 1300 à 1312. * Seigneurie de Feltre Seigneurie indépendante en 1312, Feltre subit les dominations successives de Vérone , de la Hongrie , de Padoue , de l'Autriche , enfin de Venise. Finale * Marquisat de Finale Le dernier marquis Sforza Andrea del Carretto vend son État à l'Espagne en 1598. En 1713, juste après l'attribution des États espagnols du Milanais et du Piémont à l'Autriche, l'empereur Charles VI vend Finale à la république de Gênes. Florence * République de Florence Florence se dote d'institutions et acquiert une autonomie politique en 1138. * Gouvernement théocratique de Florence Le roi de France occupe Florence en 1494, puis Jérôme Savonarole prend le pouvoir la même année. * République de Florence La république est restaurée en 1498. * Duché de Florence Les Médicis au pouvoir obtiennent le titre de duc de Florence en 1532. * Grand-duché de Toscane Le duché de Florence est érigé en grand-duché de Toscane en 1569. Florence subit la domination française en 1799 et en 1800. Frioul * Duché-comté-patriarcat de Frioul-Aquilée L'empereur concède les droits de comte et duc de Frioul au patriarche d'Aquilée en 1077. La capitale du duché est Udine. Le patriarche réside cependant à Cividale. Venise conquiert cet État en 1420.
  • Tarente (émirat) * Émirat de Tarente Tarente appartenait à l'Empire byzantin. La cité est prise vers 840 par les Sarrazins, qui y établissent un émirat, vassal du calife de Bagdad. En 880, l'empereur byzantin Basile décide de réconquérir la cité. Il envoie les généraux Procope et Léon Apostyppes qui s'en emparent. Par la suite Tarente est conquise par le duc d'Apulie Robert Guiscard. Tarente (principauté) * Principauté de Tarente En 1088, Tarente devient le siège d'une principauté pour Bohémond , prince normand de la Maison de Hauteville. La principauté de Tarente subsiste jusqu'en 1465, parfois en union personnelle avec le roi de Naples. À cette date elle est annexée au royaume.
  • Cagliari * Judicat de Cagliari Le territoire du judicat de Cagliari, ou Calaris, occupait le sud et le sud-est de la Sardaigne. Les juges de Cagliari, attestés dès le siècle, fonctionnaires byantins, rejettent l'autorité de l'empereur byzantin, ce dernier étant incapable de protéger la Sardaigne contre les attaques des musulmans, et notamment en 1015-1016 celles de Mujāhid al-‘Āmirī, roi de Dénia. Ils exercent dès lors des prérogatives souveraines. En 1257, le judicat est conquis presqu'en totalité par Pise. Une petite partie de son territoire est annexé au judicat d'Arborée. Calabre * Duché de Calabre En 1050, les territoires calabrais sont partagés entre l'Empire byzantin d'une part et les Arabes d'autre part, sans gouvernement depuis l'éclatement de l'Émirat de Sicile, dépendant cependant théoriquement du Califat Fatimide du Caire. Le normand Robert Guiscard, déjà comte d'Apulie, se taille un duché et chasse les Byzantins et les Arabes en 1059. En 1130, Roger II, duc d'Apulie et de Calabre, comte de Sicile, réunit ses États pour former le royaume des Deux-Siciles. Capoue * Principauté de Capoue Détachée de la principauté de Bénévent en 815 et gouvernée par une dynastie lombarde, Capoue forme une principauté indépendante à cette date. Elle échoit aux comtes normands d'Aversa en 1058, qui la gouvèrnent jusqu'en 1156, date de son rattachement au royaume des Deux-Siciles.
  • Alexandrie * République d'Alexandrie Alexandrie, dans le Piémont, se sépare du marquisat de Montferrat en 1198 pour former une petite république autonome. La cité passe sous la domination de Milan en 1348 Arezzo * République d'Arezzo Arezzo se dote d'institutions communales en 1098. Enguerrand de Coucy, qui possédait Arezzo, la vend en 1384 à la république de Florence Asti * République d'Asti Asti se dote d'institutions communales en 1159. À Milan en 1342, puis au marquis de Montferrat, la cité revient à nouveau à Milan en 1378. * Comté d'Asti En 1387, l'ancien territoire d'Asti est divisé en un marquisat de Ceva et en un comté d'Asti. Ce dernier appartient aux ducs d'Orléans, puis aux rois de France . Asti appartient par la suite aux ducs de Milan , puis, définitivement, à ceux de Savoie .
  • Orvieto * République d'Orvieto Orvieto obtient son autonomie communale en 1130. La cité passe sous domination du pape en 1354. * Seigneurie d'Orvieto Orvieto forme une seigneurie personnelle en 1395. La cité passe définitivement sous administration pontificale en 1419.
prop-fr:titre
  • A
  • B
  • C
  • F
  • G
  • I
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • La liste des anciens États italiens recense les États qui se sont succédé au cours de l'Histoire sur le territoire de l'Italie contemporaine (péninsule italienne, îles de Sicile et de Sardaigne).Les États concernés sont ceux qui ont exercé une certaine souveraineté politique.
  • Państwa istniejące w przeszłości na terenie obecnych Włoch:
  • Italy, after the dissolution of the Western Roman Empire in 476 and the successive Barbarian Invasions, up until the Italian unification in 1860, was a conglomeration of city-states and other small independent entities. The following is a list of the various Italian states during that period.
  • Gli stati italiani preunitari furono entità indipendenti a carattere locale in cui la penisola era divisa politicamente prima del 1861 Di seguito è riportato un elenco degli antichi stati italiani, organizzati per data, dal Medioevo sino all'unità d'Italia.Tra parentesi, dove indicate, le dinastie regnanti.
  • Италия на протяжении всего Средневековья и большей части Нового времени до XIX века представляла собой конгломерат различных (по размеру и политическому устройству) государственных образований. И хотя германские императоры практически постоянно претендовали на сюзеренитет над Италией, но все попытки их заканчивались ничем или эфемерной и эпизодической властью.
rdfs:label
  • Liste des anciens États italiens
  • Antichi Stati italiani
  • List of historic states of Italy
  • Państwa historyczne w Italii
  • Исторические государства Италии
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:lienRégion of
is skos:subject of
is foaf:primaryTopic of