Les troupes allemandes et leurs auxiliaires commirent quelques massacres et de nombreuses exécutions en France, à partir de l'invasion de mai 1940 jusqu’à la Libération en septembre 1944. Les victimes furent de natures diverses : hommes, femmes et enfants, civils, tirailleurs sénégalais en 1940 (Chasselay), résistants blessés ou prisonniers (Mont-Mouchet, Vassieux-en-Vercors, Grotte de la Luire), otages et juifs.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Les troupes allemandes et leurs auxiliaires commirent quelques massacres et de nombreuses exécutions en France, à partir de l'invasion de mai 1940 jusqu’à la Libération en septembre 1944. Les victimes furent de natures diverses : hommes, femmes et enfants, civils, tirailleurs sénégalais en 1940 (Chasselay), résistants blessés ou prisonniers (Mont-Mouchet, Vassieux-en-Vercors, Grotte de la Luire), otages et juifs. (Saint-Genis-Laval, Bron, Savigny-en-Septaine).Si dans la mémoire collective et la littérature historique, le massacre d'Oradour-sur-Glane, avec ses 642 victimes, occupe une place prépondérante, il ne peut occulter l'importance et la sauvagerie d'assassinats collectifs comme ceux commis à Maillé, Tulle, Ascq, Buchères, la vallée de la Saulx et de toutes les autres exactions des troupes allemandes qui firent plusieurs milliers de victimes.Généralement attribués à la Waffen-SS, ces massacres furent aussi perpétrés par des unités de la Wehrmacht, de la Kriegsmarine, de la Gestapo, du SIPO-SD et par leurs auxiliaires français. La brutalité s'intensifia début 1944, avec les instructions concernant la répression données, le 3 février 1944, à la suite d'une intervention personnelle d'Adolf Hitler, par le général Hugo Sperrle, puis après le débarquement de Normandie, transposant en France la sauvagerie pratiquée sur le front de l'Est et dans les Balkans.Au total durant la Seconde Guerre mondiale, 6 000 Français furent massacrés ou tués par les Allemands ou leurs alliés, 25 000 furent fusillés, 27 000 résistants moururent en déportation en plus de 76 000 déportés juifs.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4026816 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 62637 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 527 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110065306 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Les troupes allemandes et leurs auxiliaires commirent quelques massacres et de nombreuses exécutions en France, à partir de l'invasion de mai 1940 jusqu’à la Libération en septembre 1944. Les victimes furent de natures diverses : hommes, femmes et enfants, civils, tirailleurs sénégalais en 1940 (Chasselay), résistants blessés ou prisonniers (Mont-Mouchet, Vassieux-en-Vercors, Grotte de la Luire), otages et juifs.
rdfs:label
  • Liste de massacres perpétrés par les forces allemandes en France durant la Seconde Guerre mondiale
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of