Une marbrerie est l'atelier du marbrier où l'on fabrique les marbres.La marbrerie s'occupe de la transformation des blocs de pierre issus des carrières, en plaques de pierre qui sont polies pour devenir le marbre.Au XIXe siècle, le marbre désigne une pierre calcaire ou carbonate de chaux à cassure grenue, extrêmement dure et solide, difficile à tailler, et qui reçoit le poli.Il y en a de différentes sortes: les unes sont d'une seule couleur; d'autres sont variées de diverses couleurs par veines, taches, mouchetures, ondes et nuages - On en trouve dans beaucoup d'endroits - Les plus beaux marbres viennent de l'Italie - Ceux le plus en usage sont le Sainte-Anne, qui comporte plusieurs nuances, tous d'un fond noir avec des taches et veines blanches, venant des département des Ardennes; le feluil, qui est d'un fond noir sale et de petits points blanc-gris, qui se tire près Mons; le Franchimont dit royal, qui a le fond d'un rouge pâle avec des taches gris-blanc et bleutées et des veines blanches, qui se tire du département des Ardennes; le cerfontaine, qui est à peu près semblable au précèdent et qui vient du même département; le malplaquet, qui est d'un fond bleu ardoise, pâle, couvert de larges taches d'un blanc sale et d'un rouge pâle, qui se tire du même département; le retz, dont le fond est de couleur bistre clair et sablé, ou avec des cailloux et des veines plus foncées mêlées de blanc, qui se tire près d'Ambleteuse; la griotte d'Italie, qui est d'un fond rouge cerise, avec des taches plus foncées et d'autres plus claires, et quelques veines blanches et déliées, qui se tire de Caunes près de Carcassonne; le blanc veiné, qui se tire de Carrare; le bleu turquin et le bleu panaché, qui est d'un fond bleu ardoise avec des veines blanches et transparentes, venant des mêmes lieux que le précèdent; le portor, dont le fond est d'un beau noir avec des veines d'un ton jaune très délié, venant des mêmes carrières; le jaune de Sienne, qui est d'un fond jaune vif avec des taches plus foncées et des veines noires transparentes, venant de Carrare; le vert de mer, qui est d'un fond vert très foncé, avec des veines blanches et transparentes, et le vert d'Égypte, semblable au précèdent, excepté qu'il a de plus des taches d'un rouge foncé et transparent: l'un et l'autre se tirent aussi dans les environs de Carrare.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Une marbrerie est l'atelier du marbrier où l'on fabrique les marbres.La marbrerie s'occupe de la transformation des blocs de pierre issus des carrières, en plaques de pierre qui sont polies pour devenir le marbre.Au XIXe siècle, le marbre désigne une pierre calcaire ou carbonate de chaux à cassure grenue, extrêmement dure et solide, difficile à tailler, et qui reçoit le poli.Il y en a de différentes sortes: les unes sont d'une seule couleur; d'autres sont variées de diverses couleurs par veines, taches, mouchetures, ondes et nuages - On en trouve dans beaucoup d'endroits - Les plus beaux marbres viennent de l'Italie - Ceux le plus en usage sont le Sainte-Anne, qui comporte plusieurs nuances, tous d'un fond noir avec des taches et veines blanches, venant des département des Ardennes; le feluil, qui est d'un fond noir sale et de petits points blanc-gris, qui se tire près Mons; le Franchimont dit royal, qui a le fond d'un rouge pâle avec des taches gris-blanc et bleutées et des veines blanches, qui se tire du département des Ardennes; le cerfontaine, qui est à peu près semblable au précèdent et qui vient du même département; le malplaquet, qui est d'un fond bleu ardoise, pâle, couvert de larges taches d'un blanc sale et d'un rouge pâle, qui se tire du même département; le retz, dont le fond est de couleur bistre clair et sablé, ou avec des cailloux et des veines plus foncées mêlées de blanc, qui se tire près d'Ambleteuse; la griotte d'Italie, qui est d'un fond rouge cerise, avec des taches plus foncées et d'autres plus claires, et quelques veines blanches et déliées, qui se tire de Caunes près de Carcassonne; le blanc veiné, qui se tire de Carrare; le bleu turquin et le bleu panaché, qui est d'un fond bleu ardoise avec des veines blanches et transparentes, venant des mêmes lieux que le précèdent; le portor, dont le fond est d'un beau noir avec des veines d'un ton jaune très délié, venant des mêmes carrières; le jaune de Sienne, qui est d'un fond jaune vif avec des taches plus foncées et des veines noires transparentes, venant de Carrare; le vert de mer, qui est d'un fond vert très foncé, avec des veines blanches et transparentes, et le vert d'Égypte, semblable au précèdent, excepté qu'il a de plus des taches d'un rouge foncé et transparent: l'un et l'autre se tirent aussi dans les environs de Carrare. Les autres espèces de marbres qui ont été plus en usage qu'ils ne le sont, et dont on a cessé en partie ou en totalité l'exploitation, sont; le Namur, le Dinant, le brabançon, le Saint-Remi, le Tance, le senzielle, le traîneau, le merlemont, le haie, le gochené, le hou, la griotte de Flandre, la brèche grise, le marbre de Caen, le Laval, le lumaquelle, le Bourbonnais, le Languedoc, le Californie, le cervelas, le campan Isabelle, vert et rouge; la brèche d'Alep, le Sainte-Baume, le serancolin, la verrette, le vert-vert, la brèche universelle, la brocatelle, le tarentaise, le vert de Turin, le jaune de Vérone, la brèche violette, la brèche africaine, le vert de Vérone, de Gênes; le jaspe de Sicile, le jaspe du four; l'albâtre fleuri.Les marbres antiques dont les carrières sont perdues sont : le rouge, le vert et le jaune antiques; la brocatelle; le serpentin; l'arabie dorée; le cipolin; le vert porreau; le noir; le pares, et les porphyres.Un vocabulaire particulier se développe autour du métier de la marbrerie qui est détaillé ici:
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6322637 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 44016 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 295 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 108345311 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1814 (xsd:integer)
prop-fr:colonnes
  • 4 (xsd:integer)
prop-fr:groupe
  • E
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:nom
prop-fr:prénom
  • J.M.
prop-fr:titre
  • Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment. Vocabulaire des arts et métiers en ce qui concerne les constructions
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Carilian
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Une marbrerie est l'atelier du marbrier où l'on fabrique les marbres.La marbrerie s'occupe de la transformation des blocs de pierre issus des carrières, en plaques de pierre qui sont polies pour devenir le marbre.Au XIXe siècle, le marbre désigne une pierre calcaire ou carbonate de chaux à cassure grenue, extrêmement dure et solide, difficile à tailler, et qui reçoit le poli.Il y en a de différentes sortes: les unes sont d'une seule couleur; d'autres sont variées de diverses couleurs par veines, taches, mouchetures, ondes et nuages - On en trouve dans beaucoup d'endroits - Les plus beaux marbres viennent de l'Italie - Ceux le plus en usage sont le Sainte-Anne, qui comporte plusieurs nuances, tous d'un fond noir avec des taches et veines blanches, venant des département des Ardennes; le feluil, qui est d'un fond noir sale et de petits points blanc-gris, qui se tire près Mons; le Franchimont dit royal, qui a le fond d'un rouge pâle avec des taches gris-blanc et bleutées et des veines blanches, qui se tire du département des Ardennes; le cerfontaine, qui est à peu près semblable au précèdent et qui vient du même département; le malplaquet, qui est d'un fond bleu ardoise, pâle, couvert de larges taches d'un blanc sale et d'un rouge pâle, qui se tire du même département; le retz, dont le fond est de couleur bistre clair et sablé, ou avec des cailloux et des veines plus foncées mêlées de blanc, qui se tire près d'Ambleteuse; la griotte d'Italie, qui est d'un fond rouge cerise, avec des taches plus foncées et d'autres plus claires, et quelques veines blanches et déliées, qui se tire de Caunes près de Carcassonne; le blanc veiné, qui se tire de Carrare; le bleu turquin et le bleu panaché, qui est d'un fond bleu ardoise avec des veines blanches et transparentes, venant des mêmes lieux que le précèdent; le portor, dont le fond est d'un beau noir avec des veines d'un ton jaune très délié, venant des mêmes carrières; le jaune de Sienne, qui est d'un fond jaune vif avec des taches plus foncées et des veines noires transparentes, venant de Carrare; le vert de mer, qui est d'un fond vert très foncé, avec des veines blanches et transparentes, et le vert d'Égypte, semblable au précèdent, excepté qu'il a de plus des taches d'un rouge foncé et transparent: l'un et l'autre se tirent aussi dans les environs de Carrare.
rdfs:label
  • Lexique de la marbrerie
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of