Le Populaire est un journal socialiste français. Le 1er mai 1916, Le Populaire, journal revue hebdomadaire de propagande socialiste et internationaliste est fondé par des socialistes minoritaires (hostiles à la guerre) grâce au soutien de la fédération de la Haute-Vienne, propriétaire depuis 1905 du quotidien Le Populaire du Centre.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Populaire est un journal socialiste français. Le 1er mai 1916, Le Populaire, journal revue hebdomadaire de propagande socialiste et internationaliste est fondé par des socialistes minoritaires (hostiles à la guerre) grâce au soutien de la fédération de la Haute-Vienne, propriétaire depuis 1905 du quotidien Le Populaire du Centre. Jean Longuet, petit-fils de Karl Marx, en est le premier directeur politique avec Maurice Delépine comme responsable de la rédaction, le limousin Léon Berland étant administrateur. Le journal se transforme sous la direction de Longuet en quotidien parisien du soir le 11 avril 1918. Le Populaire est diffusé de 20 à 50 000 exemplaires en 1919, avec l'appui des Amis du Populaire et la fête du Populaire à Garches, le 10 août 1919, ancêtre des actuelles Fêtes de L'Humanité. Le Populaire devient en 1921, après le ralliement de L'Humanité au Parti communiste, majoritaire au congrès de Tours, l'organe de la SFIO, mais dès l'année 1920 il a beaucoup perdu de son audience. devenu "Le Populaire de Paris", il est dirigé officiellement par Léon Blum et Jean Longuet, mais son rédacteur en chef Paul Faure en est désigné comme le vrai patron en juin 1922. Il devient bimensuel de 1924 à 1927 avec Paul Faure comme directeur politique, Compère-Morel directeur administratif et Séverac rédacteur en chef. Il reparaît en quotidien le 22 janvier 1927 sous la direction du seul Léon Blum. Plus faible que celui de L'Humanité, son tirage est d'environ 60 000 exemplaires vers 1939. Oreste Rosenfeld est rédacteur en chef à partir de 1932, Compère-Morel s'occupe de la gestion. Léon Blum reste en titre directeur politique jusqu'à sa mort, en 1950. Pendant son passage au gouvernement en 1936-1937 et 1938, il est suppléé par Bracke. Le journal compte parmi ses rédacteurs des années 1930 Pierre Brossolette. Jean-Baptiste Lebas, député-maire de Roubaix, en assure après Compère-Morel et la scission des "néos" la direction administrative jusqu'à son entrée au gouvernement, en 1936.Après l'invasion allemande de mai-juin 1940, Le Populaire cesse de paraître. Le Comité d'action socialiste (CAS) fondé par Daniel Mayer en mars 1941 se dote d'un organe, Socialisme et liberté, qui devient en mai 1942 Le Populaire clandestin. À la veille de la Libération, le journal tire à 70 000 exemplaires environ, selon un rapport anonyme de la SFIO clandestine.De l'été 1944 à l'été 1946, suivant le bref moment d'euphorie que connut la SFIO, Le Populaire devient l'un des principaux quotidiens parisiens par son tirage (263 000 exemplaires fin septembre 1944, deuxième diffusion nationale après L'Humanité), mais il décline rapidement par la suite. Robert Verdier assiste Blum à la direction de 1946 à 1950, puis lui succède jusqu'en 1954. Gérard Jaquet en assure un temps la direction avec Claude Fuzier comme adjoint, puis successeur. Dans les années 1960, les difficultés s'accroissent, et le journal doit cesser sa parution en février 1970.
  • Le Populaire (en español La Población) fue un periódico francés de orientación socialista. Fue fundado como Le Populaire de Paris en 1916, por la minoría socialista anti-guerra. Jean Longuet, nieto de Karl Marx, fue su primer director. Le Populaire se convirtió en 1921, después de la adhesión de L'Humanité al Partido Comunista, en el órgano de la Sección Francesa de la Internacional Obrera, y su tirada fue de aproximadamente 60.000 ejemplares en 1939. Léon Blum fue su director de 1921 a 1940, de 1942 a su deportación en 1943 y de 1945 hasta su muerte en 1950. El diario contó entre sus redactores de la década de 1930 con Pierre Brossolette y Léo Lagrange. Jean-Baptiste Lebas, teniente de alcalde de Roubaix, asumió la dirección administrativa tras la escisión de los neosocialistas y hasta su entrada en el gobierno en 1936. Después de la invasión alemana, Le Populaire cesó su actividad. El Comité de Acción Socialista (CAS), fundado por Daniel Mayer en marzo de 1941 creó el órgano Socialismo y Libertad, que se convirtió en mayo de 1942 en Le Populaire clandestino. En vísperas de la liberación, el periódico alcanzaba los 70.000 ejemplares.A partir del verano de 1944, y hasta el verano de 1946, en un momento de euforia de la Internacional Obrera, Le Populaire se convierte en uno de los diarios parisinos más importantes, alcanzando los 263.000 ejemplares a finales de septiembre de 1944, pero disminuye rápidamente después. En el decenio de 1960, las dificultades aumentan, y el periódico cesó en su actividad en febrero de 1970.
  • Le Populaire was a socialist daily newspaper in France. It was the main organ of the French Section of the Workers' International (SFIO). Le Populaire was founded in 1918.Le Populaire was significantly weaker than its communist rival l'Humanité. Only during the period of 1936-1937 did the circulation of Le Populaire exceed 100,000. With the German invasion of France in 1940, Le Populaire suspended publication. Although it was resumed after the war, it never regained its prominence of the late 1930s and went into a strong decline during the 1960s, ceasing publication in 1970.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 624198 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3839 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 34 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109747159 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Populaire est un journal socialiste français. Le 1er mai 1916, Le Populaire, journal revue hebdomadaire de propagande socialiste et internationaliste est fondé par des socialistes minoritaires (hostiles à la guerre) grâce au soutien de la fédération de la Haute-Vienne, propriétaire depuis 1905 du quotidien Le Populaire du Centre.
  • Le Populaire (en español La Población) fue un periódico francés de orientación socialista. Fue fundado como Le Populaire de Paris en 1916, por la minoría socialista anti-guerra. Jean Longuet, nieto de Karl Marx, fue su primer director. Le Populaire se convirtió en 1921, después de la adhesión de L'Humanité al Partido Comunista, en el órgano de la Sección Francesa de la Internacional Obrera, y su tirada fue de aproximadamente 60.000 ejemplares en 1939.
  • Le Populaire was a socialist daily newspaper in France. It was the main organ of the French Section of the Workers' International (SFIO). Le Populaire was founded in 1918.Le Populaire was significantly weaker than its communist rival l'Humanité. Only during the period of 1936-1937 did the circulation of Le Populaire exceed 100,000. With the German invasion of France in 1940, Le Populaire suspended publication.
rdfs:label
  • Le Populaire
  • Le Populaire
  • Le Populaire (French newspaper)
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:périodique of
is foaf:primaryTopic of