En botanique, comme dans d’autres sciences dites « naturelles », l’usage du latin existe sans discontinuer depuis que Carl von Linné, en 1753, a mis au point ce que nous appelons désormais « la nomenclature binominale ».

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • En botanique, comme dans d’autres sciences dites « naturelles », l’usage du latin existe sans discontinuer depuis que Carl von Linné, en 1753, a mis au point ce que nous appelons désormais « la nomenclature binominale ». Mais les botanistes du XXIe siècle, contrairement à d'autres scientifiques, ont également une obligation pour valider leurs définitions des types d'une espèce : c'est en langue latine qu'ils doivent non seulement rédiger, mais également publier, leur diagnose (ou étude descriptive).Sans diagnose latine, tout nom de plante se voit réduit à n'être qu'un Nomen nudum.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 821715 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 839 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 6 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 43769689 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • En botanique, comme dans d’autres sciences dites « naturelles », l’usage du latin existe sans discontinuer depuis que Carl von Linné, en 1753, a mis au point ce que nous appelons désormais « la nomenclature binominale ».
rdfs:label
  • Latin botanique
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of