La Mort de Socrate est un poème de Lamartine, publié en septembre 1823, qui forme une suite naturelle aux Premières Méditations. Lamartine imite et traduit même, par endroit, le Phédon. Ce poème raconte les dernièrs entretiens de Socrate avec ses disciples au moment où il va boire la ciguë.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La Mort de Socrate est un poème de Lamartine, publié en septembre 1823, qui forme une suite naturelle aux Premières Méditations. Lamartine imite et traduit même, par endroit, le Phédon. Ce poème raconte les dernièrs entretiens de Socrate avec ses disciples au moment où il va boire la ciguë. Socrate laisse parler son génie, qui proclame que mourir, c’est ...briser ce nœud infâme Cet adultère hymen de la terre avec l’âmePuis il célèbre l’autre monde et la nature de Dieu, qu’il entrevoit un en trois personnes ; il meurt enfin le sourire sur les lèvres. Le poète a su faire parler son héros aux vers pleins de la grandeur antique ; cependant, il avoue que l’on sent dans son poème comme un « avant-goût du christianisme près d’éclore ».
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 773853 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 1314 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 12 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 100748957 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikisource
  • La Mort de Socrate
prop-fr:wikisourceTitre
  • La Mort de Socrate
  • La Mort de Socrate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La Mort de Socrate est un poème de Lamartine, publié en septembre 1823, qui forme une suite naturelle aux Premières Méditations. Lamartine imite et traduit même, par endroit, le Phédon. Ce poème raconte les dernièrs entretiens de Socrate avec ses disciples au moment où il va boire la ciguë.
rdfs:label
  • La Mort de Socrate (Lamartine)
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of