Le Krach boursier de 2001-2002, qualifié aussi de « krach boursier rampant », a été marqué par les faillites ou sauvetages in extremis de grandes sociétés comme Enron, Worldcom, Vivendi ou France Télécom, dont l'action est divisée par 30 en deux ans et demi, s'effondrant à 6,94 euros le 30 septembre 2002, alors qu'elle était à 219 euros le 2 mars 2000.[pas clair]Au delà de l’éclatement de la bulle Internet, le krach a touché les entreprises qui étaient soupçonnés de pratiques comptables opaques et de surendettement, dans tous les secteurs.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le Krach boursier de 2001-2002, qualifié aussi de « krach boursier rampant », a été marqué par les faillites ou sauvetages in extremis de grandes sociétés comme Enron, Worldcom, Vivendi ou France Télécom, dont l'action est divisée par 30 en deux ans et demi, s'effondrant à 6,94 euros le 30 septembre 2002, alors qu'elle était à 219 euros le 2 mars 2000.[pas clair]Au delà de l’éclatement de la bulle Internet, le krach a touché les entreprises qui étaient soupçonnés de pratiques comptables opaques et de surendettement, dans tous les secteurs. En France, le CAC 40 perd 21,9 % en 2001 et 33,75 % en 2002, alors que les années 1999 et 2000 avait vu un afflux très important d'argent dans les Sicav boursières. Démarré dès avril 2000, le Krach boursier a duré trois ans[pas clair]. D'un record historique le 4 septembre 2000 à 6 944,77 points, le CAC 40 est tombé à 2 401,15 points le 12 mars 2003.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 5665392 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 27763 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 196 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 104899377 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le Krach boursier de 2001-2002, qualifié aussi de « krach boursier rampant », a été marqué par les faillites ou sauvetages in extremis de grandes sociétés comme Enron, Worldcom, Vivendi ou France Télécom, dont l'action est divisée par 30 en deux ans et demi, s'effondrant à 6,94 euros le 30 septembre 2002, alors qu'elle était à 219 euros le 2 mars 2000.[pas clair]Au delà de l’éclatement de la bulle Internet, le krach a touché les entreprises qui étaient soupçonnés de pratiques comptables opaques et de surendettement, dans tous les secteurs.
rdfs:label
  • Krach boursier de 2001-2002
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of