Le kalam juif fut la première forme de philosophie judéo-islamique. Elle évolua en réponse au Kalam islamique, qui était lui-même une réponse à l'aristotélisme. Le terme est d'usage récent, et ne fut jamais utilisé par ses adhérents, qui se dénommaient simplement Mutakallimūn (Kalamistes), comme les autres praticiens de la doctrine ; c'est également ainsi qu'ils sont appelés par Moïse Maïmonide et d'autres penseurs juifs.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le kalam juif fut la première forme de philosophie judéo-islamique. Elle évolua en réponse au Kalam islamique, qui était lui-même une réponse à l'aristotélisme. Le terme est d'usage récent, et ne fut jamais utilisé par ses adhérents, qui se dénommaient simplement Mutakallimūn (Kalamistes), comme les autres praticiens de la doctrine ; c'est également ainsi qu'ils sont appelés par Moïse Maïmonide et d'autres penseurs juifs. Apparu concomitamment avec le karaïsme, il fut adopté avec enthousiasme par ceux-ci, et demeura leur doctrine majeure tout au long de leur histoire. Toutefois, l'adepte le plus célèbre et le plus sophistiqué du kalam juif, fut leur adversaire, Saadia Gaon. Moïse Maïmonide, dans son Guide des Egarés, fait fréquemment référence aux opinions des Mutakallimūn — juifs et musulmans — et les dispute, arborant une opinion peu amène du Kalam en général. Juda Halevi fait également référence aux adeptes juifs du Kalam, mais ne mentionne que les Karaïtes (Wolfson 1967).
  • El kalam jueu va ser una forma primerenca de la filosofia jueva medieval que es va desenvolupar en resposta al kalam islàmic, el qual era al seu torn una reacció en contra de la filosofia aristotèlica. El terme 'kalam jueu' és utilitzat pels historiadors moderns basant-se en el fet que, segons Maimònides, els seus practicants s'autoanomenaven mutakal·limun ('kalamistes').El seu practicant més conegut va ser Saadia Gaon (segle X), per a qui el kalam representar el camp de batalla filosòfic en el qual es va enfrontar amb els seus oponents caraïtes. Maimònides, en la seva Guia de perplexos fa referències freqüents als arguments dels kalamistes, tant jueus com musulmans, tot transmetent-ne, en general, una opinió poc favorable. Yehudà ha-Leví també fa referència als seguidors jueus de la kalam.
  • Jewish Kalam was an early-medieval style of Jewish philosophy that evolved in response to the Islamic Kalam, which in turn was a reaction against Aristotelian philosophy. The term "Jewish Kalam" is used by modern historians, but is not a term by which Jewish Kalamic thinkers designated themselves. In all likelihood, they were simply known as Mutakallimūn (Kalamists), as they are referred to by Maimonides (called Rambam by Jewish scholars) and other Jewish writers. The best known practitioner of Jewish Kalam was Saadia Gaon, and Jewish Kalam represented the philosophical battlefield upon which Saadia attacked his Karaitic opponents. Rambam in The Guide frequently references and disputes positions of the Mutakallimūn — the Kalam practitioners — both Jewish and Islamic, and in general conveys an opinion of Kalam thought which is highly uncomplimentary. Judah Halevi also makes reference to Jewish followers of the Kalam, but mentions only the Karaites (Wolfson 1967).
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 2872512 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 9880 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 42 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 101179807 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1967 (xsd:integer)
  • 1979 (xsd:integer)
  • 2003 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
prop-fr:id
  • Munk
  • Stroumsa2003
  • Wolfson1967
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • français
prop-fr:lienAuteur
  • Salomon Munk
prop-fr:lieu
  • Cambridge
  • Cher
prop-fr:nom
  • Munk
prop-fr:pages
  • 71 (xsd:integer)
  • 544 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Salomon
prop-fr:publi
  • Cambridge University Press
prop-fr:titre
  • Moïse Maïmonide: Le Guide des égarés
  • The Jewish Kalam
  • Saadya and Jewish kalam, 'in' The Cambridge Companion to Medieval Jewish Philosophy
prop-fr:volume
  • 57 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • éditions Verdier
  • Frank, Daniel H. & Leaman, Oliver
  • The Jewish Quarterly Review, Seventy-Fifth Anniversary Volume
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le kalam juif fut la première forme de philosophie judéo-islamique. Elle évolua en réponse au Kalam islamique, qui était lui-même une réponse à l'aristotélisme. Le terme est d'usage récent, et ne fut jamais utilisé par ses adhérents, qui se dénommaient simplement Mutakallimūn (Kalamistes), comme les autres praticiens de la doctrine ; c'est également ainsi qu'ils sont appelés par Moïse Maïmonide et d'autres penseurs juifs.
  • Jewish Kalam was an early-medieval style of Jewish philosophy that evolved in response to the Islamic Kalam, which in turn was a reaction against Aristotelian philosophy. The term "Jewish Kalam" is used by modern historians, but is not a term by which Jewish Kalamic thinkers designated themselves. In all likelihood, they were simply known as Mutakallimūn (Kalamists), as they are referred to by Maimonides (called Rambam by Jewish scholars) and other Jewish writers.
  • El kalam jueu va ser una forma primerenca de la filosofia jueva medieval que es va desenvolupar en resposta al kalam islàmic, el qual era al seu torn una reacció en contra de la filosofia aristotèlica.
rdfs:label
  • Kalam juif
  • Jewish Kalam
  • Kalam jueu
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of