La série de satellites espions Keyhole 12 ou KH-12, connus sous le nom de Advanced Key Hole et sous les noms de codes Ikon et Improved Crystal, a été produite aux États-Unis de février 1990 à au moins décembre 1996.Cette série a pris la succession des KH-11 et utilise également l'imagerie numérique. Elle a amélioré la sensibilité des capteurs, et cela dans un spectre plus large, probablement principalement étendu dans le domaine infra-rouge.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La série de satellites espions Keyhole 12 ou KH-12, connus sous le nom de Advanced Key Hole et sous les noms de codes Ikon et Improved Crystal, a été produite aux États-Unis de février 1990 à au moins décembre 1996.Cette série a pris la succession des KH-11 et utilise également l'imagerie numérique. Elle a amélioré la sensibilité des capteurs, et cela dans un spectre plus large, probablement principalement étendu dans le domaine infra-rouge. De plus, de nouvelles capacités de type ROEM ont été ajoutées. Enfin, il est possible que cette série de satellites permette le visionnement du sol en temps réel.Le KH-12 a la faculté de renvoyer ses données au sol via plusieurs réseaux de satellites de communication: Satellite Data System (SDS), Milstar, ou Tracking and Data Relay Satellite System (TDRSS).Les KH-12 ont une masse de 19600 kg et ont été fabriqués par Lockheed. La forme générale des KH-12 est probablement similaire au KH-11, ainsi qu'au télescope spatial Hubble, à la différence que le diamètre du miroir principal du KH-12 est proche de 3m, tandis que celle du KH-11 est de 2,4m. La résolution au sol du KH-12 serait proche de 0,11m (nombre issu d'un calcul trigonométrique avec les données suivantes : Résolution angulaire : 0,08" ; Altitude : 290km).En effet, le télescope Hubble possède une résolution angulaire de 0,1" avec un miroir principal de 2,4m de diamètre. Avec un miroir de 3m de diamètre, la résolution angulaire passe donc à 0,1 * 2,4 / 3 = 0,08".Grâce à sa relativement basse altitude (290km), cette série effectue approximativement 36 tours de la Terre en 24 heures, ce qui permet une collecte relativement rapide d'images en beaucoup de points de visée différents.Au moins trois KH-12 ont été lancés, dont un à l'occasion de la mission STS-36 de la navette spatiale Atlantis, les autres étant lancés par une fusée Titan 4. Chaque satellite a coûté environ un milliard de dollars américains, et chaque lancement 400 millions de dollars.
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1948925 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2345 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 18 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 90328891 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La série de satellites espions Keyhole 12 ou KH-12, connus sous le nom de Advanced Key Hole et sous les noms de codes Ikon et Improved Crystal, a été produite aux États-Unis de février 1990 à au moins décembre 1996.Cette série a pris la succession des KH-11 et utilise également l'imagerie numérique. Elle a amélioré la sensibilité des capteurs, et cela dans un spectre plus large, probablement principalement étendu dans le domaine infra-rouge.
rdfs:label
  • KH-12
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of