Julien Coupat, né le 4 juin 1974 à Bordeaux, est un des fondateurs en 1999 de l'éphémère revue philosophique française Tiqqun.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Julien Coupat, né le 4 juin 1974 à Bordeaux, est un des fondateurs en 1999 de l'éphémère revue philosophique française Tiqqun. Depuis le 15 novembre 2008, il est suspecté d'avoir formé une « cellule invisible » – selon l'expression du procureur Jean-Claude Marin – à laquelle est imputé le sabotage d'une caténaire de ligne TGV, action revendiquée par un groupe allemand le 9 novembre 2008.Il est mis en examen pour « direction d'une association de malfaiteurs et dégradations en relation avec une entreprise terroriste » avec huit autres personnes, dont Mathieu Burnel. Incarcéré avec quatre d'entre elles, remises en liberté dans les semaines qui ont suivi et placées sous contrôle judiciaire, il est maintenu plus de six mois en détention provisoire avant d'être à son tour libéré et placé sous contrôle judiciaire le jeudi 28 mai 2009.Cette affaire, qui voit une accusation de dégradation de biens qualifiée d'infraction politique[Par qui ?][réf. nécessaire], déclenche une importante polémique : des comités de soutien sont créés en France et à l'étranger, et une manifestation de soutien réunit entre 1 200 et 3 000 personnes à Paris le 31 janvier 2009. Des intellectuels, des parlementaires et les autres personnes mises en cause dénoncent un montage policier et une instrumentalisation politique de l'affaire,. Le quotidien Le Monde, dans son éditorial du 17 mars 2009, souligne qu'en l'absence de flagrant délit, d'aveux, et même d'indices, « la justice et les enquêteurs se doivent [de] répondre rapidement. Sauf à accréditer le sentiment croissant que cette affaire est artificielle, effectivement absurde, donc profondément choquante. » Le 16 avril, le quotidien Libération parle de « fiasco judiciaire ». Le 25 mai, Le Monde affirme : « Aucun élément indiscutable n'est venu étoffer un dossier d'instruction qui ne contient ni preuve ni aveu. » Les avocats des prévenus ont déclaré vouloir obtenir un non-lieu pour leurs clients,.Le 2 novembre 2009, l'enquête est, selon l'expression du Figaro et de Libération, « au point mort », et les avocats de Coupat ont fourni au juge d'instruction le dossier d'une « contre-enquête » remettant en cause plusieurs conclusions de l'enquête de police initiale,.Le 3 décembre 2009, les neuf mis en cause annoncent dans une tribune commune publiée par Le Monde qu'ils cessent de respecter le contrôle judiciaire qui leur est imposé en réaction à la mise en examen, le 27 novembre, d'une dixième personne.Début avril 2010, les avocats d'un des mis en examen déposent une requête en annulation de l'intégralité de la procédure, « estimant illégal le dispositif de vidéosurveillance au domicile parisien de Julien Coupat durant l'enquête préliminaire ». Le 22 octobre 2010, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris rejette la demande d'annulation.
  • Julien Coupat (* 4. června 1974, Bordeaux, Francie) je francouzský politický filosof a levicový aktivista.V letech 2008-2009 byl perzekvován pro podezření z členství v údajné teroristické skupině zabývající se přípravou násilného svržení status quo. Pro nedostatek důkazů byl v dubnu 2009 osvobozen. Na jeho podporu se vyslovil i známý italský intelektuál Giorgio Agamben.
  • Julien Coupat (Burdeos, 4 de junio de 1974) es un activista político francés. Es el protagonista de una polémica investigación judicial. Fue acusado de una tentativa de sabotaje de líneas de tren en noviembre de 2008 por la Fiscalía Antiterrorista y pasó seis meses y medio en la cárcel acusado de terrorismo antes de ser puesto en libertad bajo fianza. La policía francesa le atribuye el ensayo La insurrección que viene, publicado bajo la autoría de un "Comité Invisible".
  • Julien Coupat (born June 4, 1974, Bordeaux) is a French political activist at the centre of a controversial investigation. As one of the Tarnac Nine, he was accused of plotting the sabotage of train lines in November 2008, which the French government decided to define as terrorism, and spent over six months in jail before being released on bail.
dbpedia-owl:viafId
  • 209105474
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3447238 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 47770 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 143 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109376451 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2012 (xsd:integer)
prop-fr:collection
  • Documents, Actualités, Société
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:jour
  • 7 (xsd:integer)
prop-fr:lienAuteur
  • David Dufresne
prop-fr:lienÉditeur
  • Calmann-Lévy
prop-fr:mois
  • mars
prop-fr:nom
  • Dufresne
prop-fr:numéroD'édition
  • 1 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 498 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • David
prop-fr:titre
  • Tarnac, magasin général
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Calmann-Lévy
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Julien Coupat, né le 4 juin 1974 à Bordeaux, est un des fondateurs en 1999 de l'éphémère revue philosophique française Tiqqun.
  • Julien Coupat (* 4. června 1974, Bordeaux, Francie) je francouzský politický filosof a levicový aktivista.V letech 2008-2009 byl perzekvován pro podezření z členství v údajné teroristické skupině zabývající se přípravou násilného svržení status quo. Pro nedostatek důkazů byl v dubnu 2009 osvobozen. Na jeho podporu se vyslovil i známý italský intelektuál Giorgio Agamben.
  • Julien Coupat (Burdeos, 4 de junio de 1974) es un activista político francés. Es el protagonista de una polémica investigación judicial. Fue acusado de una tentativa de sabotaje de líneas de tren en noviembre de 2008 por la Fiscalía Antiterrorista y pasó seis meses y medio en la cárcel acusado de terrorismo antes de ser puesto en libertad bajo fianza. La policía francesa le atribuye el ensayo La insurrección que viene, publicado bajo la autoría de un "Comité Invisible".
  • Julien Coupat (born June 4, 1974, Bordeaux) is a French political activist at the centre of a controversial investigation. As one of the Tarnac Nine, he was accused of plotting the sabotage of train lines in November 2008, which the French government decided to define as terrorism, and spent over six months in jail before being released on bail.
rdfs:label
  • Julien Coupat
  • Julien Coupat
  • Julien Coupat
  • Julien Coupat
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of