Jules Lequier (ou Lequyer qui est l'orthographe de l'acte de l'état civil), né en 1814 à Quintin et mort en 1862 à Plérin en Bretagne, a produit une œuvre fragmentaire inachevée, publiée de manière posthume. Ses fragments, publiés pour la première fois en 1865, ont révélé l’œuvre d’un philosophe et d’un théologien d’exception.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Jules Lequier (ou Lequyer qui est l'orthographe de l'acte de l'état civil), né en 1814 à Quintin et mort en 1862 à Plérin en Bretagne, a produit une œuvre fragmentaire inachevée, publiée de manière posthume. Ses fragments, publiés pour la première fois en 1865, ont révélé l’œuvre d’un philosophe et d’un théologien d’exception. Principe de la science et de la morale, idéal politique, moteur à l’origine de toute création humaine, la liberté est l’unique pensée de Lequier.Cette pensée a inspiré de nombreux philosophes comme Jean-Paul Sartre en France ou William James aux États-Unis, qui ont utilisé l’idée d’une liberté principielle pour réaliser leurs œuvres, sans jamais citer le nom de Lequier dans leurs écrits. Si à la fin du XIXe siècle son disciple Charles Renouvier a succinctement évoqué la pensée de Lequier, il faudra attendre les travaux de Jean Grenier et de ses interprètes contemporains pour véritablement comprendre les raisons pour lesquelles il a été « un précurseur sans être un promoteur » (Jean Grenier).
  • Jules Lequier (or Lequyer; January 30, 1814 – February 11, 1862) was a French philosopher from Brittany. He wrote in favour of dynamic divine omniscience, wherein God's knowledge of the future is one of possibilities rather than actualities. Omniscience, under this view, is the knowledge of necessary facts as necessary, and contingent facts as contingent. Since the future does not yet exist as anything more than a realm of abstract possibilities, it is no impugning of divine omniscience to claim that God does not know the future as a fixed and unalterable state of affairs: that he does not know what is not there to be known. Lequier's approach guarantees both divine and human freedom, and suggests a partial resolution of the apparent inconsistency of human-wrought evil and the perfect goodness, power and knowledge of God.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 105678 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 16620 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 44 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 107924144 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Jules Lequier (ou Lequyer qui est l'orthographe de l'acte de l'état civil), né en 1814 à Quintin et mort en 1862 à Plérin en Bretagne, a produit une œuvre fragmentaire inachevée, publiée de manière posthume. Ses fragments, publiés pour la première fois en 1865, ont révélé l’œuvre d’un philosophe et d’un théologien d’exception.
  • Jules Lequier (or Lequyer; January 30, 1814 – February 11, 1862) was a French philosopher from Brittany. He wrote in favour of dynamic divine omniscience, wherein God's knowledge of the future is one of possibilities rather than actualities. Omniscience, under this view, is the knowledge of necessary facts as necessary, and contingent facts as contingent.
rdfs:label
  • Jules Lequier
  • Jules Lequier
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of