Joseph Malègue est un écrivain français né le 8 décembre 1876 à La Tour-d'Auvergne, mort à Nantes le 30 décembre 1940. Aîné de cinq enfants, renfermé et solitaire, il a cependant une enfance heureuse marquée par la foi de sa mère.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Joseph Malègue est un écrivain français né le 8 décembre 1876 à La Tour-d'Auvergne, mort à Nantes le 30 décembre 1940. Aîné de cinq enfants, renfermé et solitaire, il a cependant une enfance heureuse marquée par la foi de sa mère. Élève d'abord médiocre, il termine brillamment ses humanités, puis de nouveaux échecs dus à la maladie altèrent sa santé au physique et au moral, hypothéquant les carrières dont il rêve.Sa famille appartient à la petite bourgeoisie rurale liée aux notables catholiques en déclin, évincés par une classe en ascension depuis la proclamation de la République en 1870. Cette première crise du catholicisme, aggravée par la loi de séparation des Églises et de l'État de 1905 l'affecte lui et les siens. Elle précède de peu la crise moderniste de 1907, critique radicale mettant en cause scientifiquement l'interprétation traditionnelle des Évangiles en particulier la divinité de Jésus. Le modernisme, crise dont les effets se prolongent aujourd'hui ronge, chez Malègue, jusqu'à ses raisons de vivre.Pour Hervé Serry, le modernisme contraint l'Église à faire taire un clergé tenté par cette critique, ouvrant ainsi un espace dans le champ intellectuel religieux pour les écrivains de la Renaissance littéraire catholique. L'Église compte, pour s'imposer à nouveau dans le domaine des idées, sur ces laïcs plus sûrs qu'un clergé formé aux savoirs liés à l'exercice de son autorité doctrinale, disposant, s'il le veut, des armes intellectuelles pour la subvertir.Or, ses quinze années d'études à Paris mettent Malègue au contact des intelligences et acteurs (de tous bords) de ces bouleversements pénibles aux catholiques. Il acquiert ainsi, malgré son échec à l'École normale, une immense culture philosophique, théologique, sociologique, géographique, littéraire, économique, juridique, qui lui permet de comprendre et d'assumer ce que les écrivains de la renaissance catholique appréhendent mal, intellectuellement (le modernisme) ou sociologiquement (le déclin des notables catholiques). Malgré cet échec, les maladies, la Première Guerre mondiale et le sentiment souvent exprimé d'avoir « raté sa vie », il travaille de 1912 à 1933 à un très long manuscrit sur cette crise.Le 28 août 1923, à Nantes, il épouse Yvonne Pouzin, première femme praticien hospitalier en France, alors âgée de 39 ans. Elle va jouer un rôle décisif dans la carrière de son mari. Elle l'aide moralement à compléter puis à faire publier le manuscrit d'Augustin ou Le Maître est là. Ce roman, qui paraît en 1933, consacre tardivement le parfait inconnu qu'est Malègue jusque-là comme « un grand de la littérature ». Cinq décennies plus tard, Émile Goichot le considère toujours comme « le roman du modernisme ». Il souligne fortement l'importance de l'intelligence dans la démarche de la foi, face à cette plus grande crise du catholicisme qui le frappe en plein cœur. Dans ce roman « philosophique » et de la mort de Dieu (Lebrec), racontant beauté des femmes, splendeur des paysages, ironie des situations, sons, couleurs, odeurs, la pensée jaillit du récit concret pour marquer durablement ses lecteurs jusqu'au XXIe siècle avec des gens comme André Manaranche ou le pape François.Le deuxième roman de Malègue, Pierres noires : Les Classes moyennes du Salut, traite de l'autre crise du catholicisme : déclin des élites catholiques, laïcisation, déchristianisation. L'écrivain s'y rapproche encore plus de Proust par l'abondance de ce qu'il enregistre puis dissèque longuement et finement : beauté des femmes encore, mais aussi divisions sociales implacables, fortunes détruites, mariages ratés, suicides illustrant La Fin des notables catholiques. Pour Léon Émery, les deux romans sont chevillés l'un à l'autre et certains commentateurs récents (Benoît Neiss, Claude Barthe, José Fontaine), pensent que le deuxième roman, quoique inachevé est supérieur au premier donnant ainsi à Malègue une importance qu'il n'aurait pas sans lui.Malègue avait pensé Pierres noires comme une trilogie dont il avait espéré publier les trois tomes en même temps. Mais les médecins diagnostiquent chez lui un cancer incurable en juin 1940. Malègue tente de rendre le premier tome publiable et de regrouper les idées des deux tomes suivants sans les intégrer dans le premier. Jean Lebrec ajoute que « chacun des deux amples romans n'aurait été [...] lui-même qu'un élément d'une plus vaste fresque, —univers maléguien enraciné dans la terre du Cantal et en recherche des voies du salut. » La trilogie reste inachevée et paraît à titre posthume en 1958.Mystique, amoureux de l'intelligence (y compris dans ses essais et nouvelles), Malègue recherche des formules audacieuses, comme « ce que le Christ ajoute à Dieu » ou de nouveaux concepts, comme classes moyennes du Salut.
  • Joseph Malègue (8 December 1876 – 30 December 1940), was a French catholic novelist, principally author of Augustin ou le Maître est là (fr) (1933) and Pierres noires. Les classes moyennes du Salut (fr). He was also a theologian and published some theological surveys, as Pénombres about Faith and against Fideism. His first novel is, following the French historian of spirituality Émile Goichot, the most accurately linked to Modernism. Pope Francis quoted in several circumstances, among them in El Jesuita this Malègue's view about Incarnation : ‘’ It is not Christ who is incomprehensible for me if He is God, it is God who is strange for me if He is not Christ.‘’
dbpedia-owl:birthDate
  • 1876-12-08 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthName
  • Joseph Malègue
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:bnfId
  • 12192194d
dbpedia-owl:deathDate
  • 1940-12-30 (xsd:date)
dbpedia-owl:deathPlace
dbpedia-owl:individualisedGnd
  • 106511114
dbpedia-owl:isniId
  • 0000 0000 6138 1493
dbpedia-owl:language
dbpedia-owl:lccnId
  • n/88/631002
dbpedia-owl:notableWork
dbpedia-owl:sudocId
  • 030524407
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:thumbnailCaption
  • Joseph Malègue en 1923 à l'âge de 47 ans
dbpedia-owl:viafId
  • 61591796
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 812632 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 262533 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 794 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110888479 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:activités
  • écrivain
prop-fr:alignement
  • right
prop-fr:année
  • 1913 (xsd:integer)
  • 1935 (xsd:integer)
  • 1938 (xsd:integer)
  • 1939 (xsd:integer)
  • 1966 (xsd:integer)
prop-fr:bnf
  • 30865625 (xsd:integer)
  • 324111420 (xsd:integer)
  • 1.2192194E7
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:commons
  • Category:Joseph Malègue
prop-fr:contenu
  • :
  • :'''
prop-fr:date
  • 2014-02-04 (xsd:date)
prop-fr:dateDeDécès
  • 1940-12-30 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1876-12-08 (xsd:date)
prop-fr:fond
  • #c6dbf7
prop-fr:format
  • In-16, couv. ill
prop-fr:genre
  • romans, nouvelles, essais théologiques et spirituels
prop-fr:gnd
  • 106511114 (xsd:integer)
prop-fr:group
  • "note"
prop-fr:isni
  • 61381493 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • fr
  • français
prop-fr:largeur
  • 350 (xsd:integer)
prop-fr:lccn
  • n/88/631002
prop-fr:lieu
  • Paris
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:légende
  • 1.4832072E9
prop-fr:nom
  • Joseph Malègue
  • Malègue
prop-fr:nomDeNaissance
  • Joseph Malègue
prop-fr:oldid
  • 100916300 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 172 (xsd:integer)
  • 175 (xsd:integer)
  • 236 (xsd:integer)
  • 319 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • p. CCMXXI-CCMXLVI
prop-fr:prénom
  • Joseph
prop-fr:signature
  • Signature de Malègue.jpg
prop-fr:sousTitre
  • glanes et approches théologiques
prop-fr:sudoc
  • 30524407 (xsd:integer)
prop-fr:titre
  • De l'Annonciation à la Nativité
  • Le Sens d'Augustin
  • Petite suite liturgique
  • Pénombres
  • Une forme spéciale de chômage : le travail casuel dans les ports anglais
prop-fr:viaf
  • 61591796 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikisource
  • Joseph Malègue
prop-fr:éditeur
  • Flammarion
  • Spes
  • Librairie nouvelle de droit et de jurisprudence Arthur Rousseau
prop-fr:œuvresPrincipales
  • * Augustin ou Le Maître est là * Pénombres * Pierres noires : Les Classes moyennes du Salut
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Joseph Malègue est un écrivain français né le 8 décembre 1876 à La Tour-d'Auvergne, mort à Nantes le 30 décembre 1940. Aîné de cinq enfants, renfermé et solitaire, il a cependant une enfance heureuse marquée par la foi de sa mère.
  • Joseph Malègue (8 December 1876 – 30 December 1940), was a French catholic novelist, principally author of Augustin ou le Maître est là (fr) (1933) and Pierres noires. Les classes moyennes du Salut (fr). He was also a theologian and published some theological surveys, as Pénombres about Faith and against Fideism. His first novel is, following the French historian of spirituality Émile Goichot, the most accurately linked to Modernism.
rdfs:label
  • Joseph Malègue
  • Joseph Malègue
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Joseph Malègue
is dbpedia-owl:author of
is dbpedia-owl:influenced of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:aInfluencé of
is prop-fr:auteur of
is prop-fr:conjoint of
is foaf:primaryTopic of