John Milton (1608 - 1674) est un poète et un pamphlétaire anglais, célèbre pour être, en particulier, l’auteur de plusieurs poèmes épiques, Le Paradis perdu, Le Paradis retrouvé et Samson Agonistes, et aussi de sonnets.Né en 1608 à Londres, alors dans le Royaume d'Angleterre, il fréquente de prestigieux établissements, St Paul's à Londres et Christ's College à Cambridge. Cependant, son désaccord avec son tutor (« directeur d'études ») rend son éducation, dans un premier temps, tumultueuse.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • John Milton (1608 - 1674) est un poète et un pamphlétaire anglais, célèbre pour être, en particulier, l’auteur de plusieurs poèmes épiques, Le Paradis perdu, Le Paradis retrouvé et Samson Agonistes, et aussi de sonnets.Né en 1608 à Londres, alors dans le Royaume d'Angleterre, il fréquente de prestigieux établissements, St Paul's à Londres et Christ's College à Cambridge. Cependant, son désaccord avec son tutor (« directeur d'études ») rend son éducation, dans un premier temps, tumultueuse. À bien des égards, cependant, c'est un autodidacte qui ne cesse d'étudier et approfondir ses connaissances en langues anciennes et modernes, philosophie, littérature et théologie.À la victoire puritaine du Commonwealth de l'Angleterre, il est nommé Secrétaire d'État aux langues étrangères, poste qui le conduit à gérer l'image du nouveau régime auprès de l'étranger. Il publie de nombreux pamphlets et traités en latin ou en anglais. Sa vue baisse inexorablement et, à l'âge de 40 ans, il est complètement aveugle. Il reçoit alors l'aide d'assistants, en particulier celle du poète Andrew Marvell.Lors de la Restauration, il est arrêté et emprisonné à la tour de Londres pendant quelques semaines, mais se voit assez rapidement libéré. Il se consacre alors à l'écriture de ses longs poèmes épiques, d'une Histoire de l'Angleterre et aussi de sonnets plus intimes, dont le célèbre On His Blindness (« Sur sa cécité »).Il meurt le 8 novembre 1674. Il est considéré comme l'un des géants de la poésie anglaise.
  • John Milton (Londres, 9 de desembre de 1608 – ibídem 8 de novembre de 1674) va ser un poeta i assagista anglès, conegut especialment pel seu poema èpic Paradise Lost (El paradís perdut).
  • John Milton (Londen, 9 december 1608 – Chalfont St. Giles, 8 november 1674) was een Brits dichter, het meest bekend vanwege zijn werk Paradise Lost (in blanke verzen). Hij geldt als één van de belangrijkste schrijvers uit de Engelse literatuurgeschiedenis. Milton was een leider in de Puriteinse beweging en minister voor vreemde talen in de regering van Oliver Cromwell. Hij schreef talloze pamfletten om het Puritanisme en Cromwells regering te steunen.Milton werd uiteindelijk blind, iets waar hij in het sonnet "On his Blindness" ("Over zijn blindheid") over dichtte.Milton werd sterk beïnvloed door eerdere epische dichters zoals de Romeinse dichter Vergilius, Dante, Geoffrey Chaucer en Edmund Spenser. Miltons Paradise Lost is het laatste grote epische gedicht in deEngelse poëzie.
  • John Milton (London, 1608. december 9. – Chalfont, 1674. november 8.) angol költő, politikus, a barokk irodalom egyik legnagyobb alakja. Legismertebb műve az Elveszett Paradicsom című eposz (Paradise lost, 1667). Erőteljes, szónoki prózája és költészetének választékossága hatalmas hatást gyakorolt a 18–19. század irodalmára. Költeményei mellett Milton több röpiratot publikált az emberi jogok és a szabad vallásgyakorlás védelmében, és Oliver Cromwell titkáraként aktív részt vállalt az angol polgári forradalomban.
  • John Milton (9. prosince 1608 – 8. listopadu 1674) byl anglický barokní básník, známý zejména díky své epické básni Ztracený ráj. Mimo jiné se snažil prosadit manželský rozvod a svobodu tisku. Do češtiny jeho díla překládal obrozenec Josef Jungmann.
  • John Milton (ur. 9 grudnia 1608 w Londynie, zm. 8 listopada 1674 w Londynie), poeta i pisarz angielski, autor Raju utraconego.
  • Джон Милтън (англ. John Milton) е английски поет и публицист, автор на сонети, лирични стихотворения и епични поеми. Пише публицистични книги и памфлети в защита на английския народ и републиката на Кромуел. Известен е най-вече с епическата си поема „Изгубеният рай“.
  • John Milton (Cheapside, Londres, 9 de dezembro de 1608 — Bunhill, Londres, 8 de novembro de 1674) foi um poeta, polemista, intelectual e funcionário público inglês da Comunidade da Inglaterra sob Oliver Cromwell, servindo como ministro de línguas estrangeiras. Ele escreveu em um momento de fluxo religioso e agitação política, e é mais conhecido por seu poema épico Paraíso Perdido (1667), escrito em verso branco.Sua prosa e poesia refletiam profundas convicções pessoais, a paixão pela liberdade e autodeterminação, e as questões urgentes e turbulência política de sua época. Escrevendo em inglês, latim e italiano, ele alcançou fama internacional dentro de sua vida, e seu célebre Areopagítica (1644) — escrito em condenação da censura pré-publicação — está entre as defesas mais influentes e apaixonados da história da liberdade de expressão e liberdade de imprensa.A biografia de William Hayley, em 1796, o chamou de "o maior autor inglês", e ele geralmente permanece sendo considerado como "um dos escritores mais proeminentes da língua inglesa", embora a recepção crítica tenha oscilado nos séculos desde sua morte (muitas vezes por conta de seu republicanismo). Samuel Johnson elogiou Paraíso Perdido como "um poema que ... no que diz respeito ao design pode reivindicar o primeiro lugar, e no que diz respeito ao desempenho, o segundo, entre as produções da mente humana", embora ele (um conservador e destinatário do patrocínio real) descreveu a política de Milton como as de um "amargo e ranzinza republicano".Por causa de seu republicanismo, Milton tem sido objeto de séculos de partidarismo britânico (uma consideração hostil de Anthony Wood, em 1691, uma biografia "não-conformista", de John Toland, em 1698, etc). Seus tratados políticos foram consultados na elaboração da Constituição dos Estados Unidos.
  • John Milton (Londra, 9 dicembre 1608 – Londra, 8 novembre 1674) è stato uno scrittore, poeta, filosofo, saggista, statista e teologo inglese.È considerato uno dei letterati britannici più celebri, apprezzati e influenti dell'epoca successiva a quella shakespeariana.Il suo capolavoro è il poema epico Paradiso perduto (Paradise Lost), pubblicato in una prima edizione di 10 volumi nel 1667 quando, ormai cieco e in povertà, il 27 aprile dello stesso anno ne vendette i diritti per dieci sterline, e in una seconda edizione di 12 volumi nel 1674.L'opera, che dà vita a quello che viene considerato un vero e proprio dramma cosmico, fu da lui iniziata negli anni della produzione saggistica.L'Areopagitica (del 1644), appello carico di fervore con cui sosteneva la libertà di stampa, è invece la sua opera in prosa più conosciuta.Milton scrisse anche 24 sonetti (in parte pubblicati postumi) e un breve testo didattico, il Trattato dell'educazione (Tractate of Education).
  • 존 밀턴(영어: John Milton,1608년~1674년)은 영국의 시인이자 청교도사상가이다. 기독교 성격의 서사시인《실낙원》의 작가로 유명하다.
  • Джон Мильтон (англ. John Milton; 9 декабря 1608, Лондон — 8 ноября 1674, Лондон) — английский поэт, политический деятель и мыслитель; автор политических памфлетов и религиозных трактатов.
  • John Milton (Londres, 1608ko abenduaren 9 - 1674ko azaroaren 8) poeta eta saiolari ingelesa izan zen, Paradise Lost bere poema ospetsuari esker mundu osoan zehar bereiziki ezagutua. Ingeles Gerrate Zibilaren inguruko pentsalari garrantzitsua izan zen. Bere idazki politikoak kontsulatuak izan ziren Ameriketako Estatu Batuetako konstituzioa idazteko.Poesiari begira, Milton ingeles literaturako pertsonaiarik ospetsuenetarikoa izan da, askotan Shakespeare beraren mailan jarri baita. Miltonek ondorengo literaturan izan zuen garrantzia eta eragina oso nabarmena izan da: bere literatura lanen influentziari esker, bertso zuria ugaldu zen literaturan, Erromantizismoan, batez ere. Bere literatura lanek eta lan klasikoek jasotako kritikak parekoak izan dira, eta berauek goraipatzeko balio izan dute. Miltonen izaera bera eztabaidagarria izan da, batez ere bere burua deskribatu zuen era, Defensio bezalako lanetan.
  • John Milton (Londres, 9 de diciembre de 1608 - ibídem, 8 de noviembre de 1674) fue un poeta y ensayista inglés, conocido especialmente por su poema épico El paraíso perdido (Paradise Lost). Políticamente fue una figura importante entre los reclutadores de la Guerra Civil Inglesa, ya que cuando ocupó el puesto de ministro de lenguas extranjeras bajo el mandato de Cromwell era el encargado de responder a los ataques a la república. Sus tratados políticos fueron consultados para la redacción de la Constitución de los Estados Unidos de América.Poéticamente, Milton es una de las figuras más importantes del panorama literario inglés, siendo en ocasiones situado al mismo nivel que Shakespeare. La influencia de Milton en la literatura posterior es amplia y variada: se atribuye a la influencia de su obra la aceptación y difusión del verso blanco en poesía, y, especialmente durante el Romanticismo, las alusiones a su obra alcanzaron un nivel similar al gozado por las referencias clásicas. La propia personalidad de Milton ha sido en ocasiones debatida y criticada, en especial, la forma en la que se dibujó a sí mismo en algunas de sus obras, en especial en las «Defensio».
  • ジョン・ミルトン(John Milton, 1608年12月9日 - 1674年11月8日から11月10日の間)は、イギリスの詩人で共和派の運動家であった。代表作『失楽園』はダンテ『神曲』やアリオスト『狂えるオルランド』と並ぶルネサンス期の長編叙事詩の名作である。
  • John Milton, (d. 9 Aralık 1608 – ö. 8 Kasım 1674). İngiliz şair. Kayıp Cennet (Paradise Lost) adlı eseriyle tanınır. İngilizce'ye en çok kelime kazandıran kişidir (630 kelime)Kaybedilmiş Cennet adlı lirik şiiriyle tanınır. İsa'nın Doğduğu Sabah Üzerine hem dinsel teması hem de güçlü ritmiyle şairin ustalık döneminin habercisiydi. Bunu Neşeli ve Düşünceli adlı şiirleri izledi. İngilizce'yi Latince gibi kullanıyor ve ses uyumları yaratmada ustalığı ortaya çıkıyordu. İngiltere Halkının Savunucusu'nu ve İngiltere Tarihi'ni yazdı.
  • John Milton (9 December 1608 – 8 November 1674) was an English poet, polemicist, man of letters, and a civil servant for the Commonwealth of England under Oliver Cromwell. He wrote at a time of religious flux and political upheaval, and is best known for his epic poem Paradise Lost (1667), written in blank verse.Milton's poetry and prose reflect deep personal convictions, a passion for freedom and self-determination, and the urgent issues and political turbulence of his day. Writing in English, Latin, Greek, and Italian, he achieved international renown within his lifetime, and his celebrated Areopagitica (1644)—written in condemnation of pre-publication censorship—is among history's most influential and impassioned defenses of free speech and freedom of the press.William Hayley's 1796 biography called him the "greatest English author," and he remains generally regarded "as one of the preeminent writers in the English language," though critical reception has oscillated in the centuries since his death (often on account of his republicanism). Samuel Johnson praised Paradise Lost as "a poem which...with respect to design may claim the first place, and with respect to performance, the second, among the productions of the human mind," though he (a Tory and recipient of royal patronage) described Milton's politics as those of an "acrimonious and surly republican".Because of his republicanism, Milton has been the subject of centuries of British partisanship.[citation needed]
  • John Milton (* 9. Dezember 1608 in London; † 8. November 1674 in Bunhill bei London) war ein englischer Dichter, politischer Denker und Staatsbediensteter unter Oliver Cromwell. Milton beschäftigte sich in seinen Gedichten und Prosawerken mit persönlicher Schuld, drückte sein Streben nach Freiheit und Selbstbestimmung aus und behandelte die dringenden Angelegenheiten und politischen Unruhen seiner Zeit. Er schrieb in englischer, lateinischer und italienischer Sprache und wurde schon zu Lebzeiten weltberühmt. Der frühe Aufklärer war einflussreich, aber vor allem wegen seines entschiedenen Eintretens für ein republikanisches Regierungssystem auch umstritten. Seine unter Vorzensur entstandene Areopagitica gehört zu den bedeutendsten Werken für Rede- und Pressefreiheit der Geschichte. Sein bekanntestes Werk ist das epische Gedicht Paradise Lost (Das verlorene Paradies). Bis heute ist sein Einfluss in der angelsächsischen Literatur und Kultur sichtbar.
dbpedia-owl:birthDate
  • 1608-12-09 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:deathDate
  • 1674-11-08 (xsd:date)
dbpedia-owl:deathPlace
dbpedia-owl:language
dbpedia-owl:notableWork
dbpedia-owl:profession
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:thumbnailCaption
  • John Milton
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 163468 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 43769 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 194 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110831916 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:activités
prop-fr:colonnes
  • 1 (xsd:integer)
prop-fr:contenu
  • Analyse de la structure, des sources, des influences et de la versification. John Milton évoque en ce sonnet sa cécité. Il a attribué son mal à son acharnement à lire et étudier. Dans Defensio secunda, il écrivait qu'à partir de sa douzième année, il n'avait plus quitté ses leçons et n'allait jamais se coucher avant minuit. En 1650, son œil gauche ne voyait plus. Sans tenir compte des conseils de son médecin, il sacrifia délibérément sa vue plutôt que d'interrompre ses activités intellectuelles et politiques. Dans l'ouvrage cité ci-dessus, il raconte le dilemme auquel il dut faire face : « Devant moi se présentait le choix d'abandonner un devoir suprême ou de perdre la vue ; dans les circonstances, il m'incombait de ne point écouter le médecin. Il m'apparut que beaucoup avaient acquis un moindre bien au prix d'un mal plus grand, qu'ils avaient donné leur vie pour ne récolter que la gloire, et sur ce, je résolus d'employer le peu de vision qui me restait à l'œuvre qui était mienne pour le plus noble service qu'il m'était loisible de rendre au bien commun. » Le sonnet concerne sa cécité, certes, mais aussi et surtout le bien-fondé ou non de sa plainte. C'est dans la foi qu'il trouve aussitôt la réponse à son interrogation, métamorphosant son malheur en source de courage et de force. Au vers 1, le substantif « light » signifie « vue » et le participe attribut spent évoque le passage à l'extinction. Le vers suivant comporte la préposition de temps « ere », aujourd'hui archaïque, synonyme de « before » . Le premier mot du sixain, fondly, donne souvent l'occasion de commettre un faux-sens, « affectueusement » ou « avec amour », quand, en anglais du , « fond » signifiait toujours « sot », au sens où l'emploie Shakespeare dans Julius Caesar : Be not fond . Deux autres mots, « prevent » et « murmur », dérivent directement du latin. Le premier, de praevenire, dénote la prévention et non l'avertissement ; le second, de murmur signifiant « grondement », connote la protestation plutôt véhémente et non la voix basse et timorée, d'où le choix de « récrimination », que qualifie l'adjectif « fâcheuse » pour rendre compte de la péjoration exprimée par le démonstratif « that ». Une structure quasi pétrarquienne Ce sonnet se conforme à la tradition italienne qui exige deux quatrains formant l'octave et deux tercets constituant le sixain. Entre ces deux blocs, une pause conduit à un retournement . La seule différence d'avec la forme pétrarquienne est que cette volte-face ne se situe pas à la fin du deuxième quatrain mais légèrement en deçà, au début du huitième vers, avec l'expression « I fondly ask » . Cette entorse, habituelle chez Milton, accuse l'effet de surprise et permet de développer l'argument avec une amplitude accrue. Les deux parties du poème restent cimentées par deux assertions en miroir, l'une interrogative et l'autre affirmative : , mais la réplique, comme poinçonnée au départ par la conjonction d'opposition « But » empiète sur le dernier espace de l'octave. En effet, deux parties distinctes et opposées structurent le sonnet. La première est un questionnement, la seconde, une réponse à ce questionnement. L'agencement intérieur de ces parties diffère de l'une à l'autre : une longue période interrogative, puis une série de phrases très courtes. Cette opposition de pensée et de rythme constitue un compromis entre deux nécessités, l'une littéraire et l'autre religieuse. D'un point de vue littéraire, chaque ensemble doit présenter une unité autonome, mais l'approche puritaine des problèmes personnels exige de brèves références à Dieu et à sa parole, autant de suppliques ou de résolutions. C'est la résolution qui domine ici : Milton énonce des évidences théologiques absolues en une liste péremptoire balayant le doute et créant par son sens aussi bien que sa dynamique une force qui se veut souveraine. Chacune des parties est animée d'un crescendo la conduisant à un sommet. L'apogée de « light denied » est atteint au bout d'un long processus de montée, alors que celui du dernier vers est le résultat d'une accumulation de strates verbales culminant en un énoncé brutal et sans appel. Un drame en deux paraboles évangéliques et une réponse biblique La souffrance Derrière chaque mot se niche une souffrance d'autant plus intense qu'elle est retenue. Le sentiment dominant, cependant, n'est pas celui de la mutilation, mais de la fierté bafouée d'un homme socialement annihilé par son infirmité. Ce que Milton déplore n'est pas la perte de son confort personnel, mais plutôt le manque d'un outil indispensable à l'accomplissement de sa tâche. Il se trouve victime d'un vol, privation le rendant impuissant à façonner son œuvre politique au service de la communauté . Les mots useless et true se détachent donc du contexte, l'un par sa position en fin de syntagme ouvrant le dernier vers de la première strophe, l'autre en plein enjambement et précédant de justesse le terrible « lest » . Le contraste entre ces deux adjectifs résume en soi la situation, une réalité présente et une autre, passée et impossible à projeter dans l'avenir : useless, c'est ce que je suis maintenant, true, c'est ce que j'étais et aspire sans espoir à être encore. La réponse viendra sous les parements de la résignation. Milton impose deux châtiments à sa fierté, antidotes nécessaires et acceptées : la patience et l'humilité, la première se présentant sous la forme d'une allégorie , l'autre résultant d'une série de proclamations sonnant tels des édits. Pour développer son argumentation, Milton a recours à la Bible, l' Authorised Version de 1611, au verbe puissant et poétique. Le quatrain est tout entier nourri de la lettre du Nouveau Testament, tandis que le sixain est pétri de la substance ou de l'esprit de l'Ancien. Le Nouveau Testament Le premier emprunt concerne le Psaume 40 qui se préoccupe de l'âge de l'homme, Three score years and ten , soit soixante-dix dont Milton a, en effet, atteint à un an près la moitié. Puis intervient la parabole des talents . Le mot « talent » se réfère à une ancienne mesure de poids et de monnaie utilisée par les Grecs et les Hébreux. Ici, cependant, Milton, en une extrapolation symbolique, évoque sa propre vie dont la fructification se trouve anéantie. Cet or dérobé à la lumière s'avère inutile et devient superflu : l'homme, du coup, se désertifie, la vallée des gémissements et des grincements de dents ayant pris possession de lui. Le redoutable lest annonce l'inévitable censure du sévère maître. À ce stade de son exposé, Milton se tourne vers un deuxième passage évangélique et s'exclame « Doth God exact day labour, light denied? » [Rappelons ici que la traduction est impuissante à rendre la concision, donc la force concentrée du texte original, en particulier celle des deux derniers mots du vers, sorte d'ablatif absolu sonnant comme une sentence de mort]. Deux paraboles se trouvent alors tissées l'une dans l'autre. Nous voici chez saint Jean, IX, 4, lors de la rencontre entre Jésus et l'aveugle. Jésus répond : « Cet homme est né aveugle pour que Dieu puisse montrer Sa puissance en le guérissant. Tandis que dure le jour, il nous faut poursuivre la tâche que nous a confiée Celui qui m'envoie. Arrive la nuit et personne ne peut plus travailler. » D'où l'ardente question posée par le poète. Je suis dans la nuit : est-il légitime que moi aussi je « poursuive ma tâche ? » L'Ancien Testament La réponse, rude, irréfutable, catégorique, développée dans les deux strophes du sixain, tombe comme un couperet. C'est la voix même de Dieu qu'on entend résonner par delà les terres et les océans. Dieu énonçant des évidences pour l'homme de foi, édictant sa loi sans appel. Non plus Jésus rassurant et charitable, celui du Nouveau Testament, mais le Dieu lointain, sombre et sévère, possessif, qu'on dit aussi vengeur, de l'Ancien. La dure leçon rappelée est celle de l'humilité. Qu'est l'homme en face de Dieu ? Rien. À quoi lui sert-il ? À rien. Quel est son seul devoir ? Le courage pour sa plus grande glorification. Cette attitude est en conformité avec la rigueur doctrinale des Puritains, convaincus de l'insignifiance humaine et prêchant, pour seule conduite, l'abnégation du silence au regard de la terrible et toute puissante majesté divine. Ainsi, Milton a exposé son drame personnel à l'aide de la lettre du Nouveau Testament et a trouvé la réponse à son humble « récrimination » dans l'esprit de l'Ancien : servir, debout et en attente, autrement dit consentir à une posture contemplative plutôt qu'active, peut-être régulière plutôt que séculière. Un vocabulaire et une syntaxe issus du latin et un style biblique L'influence du latin Milton a essayé de donner à l'anglais une résonance latine et c'est ce à quoi il s'emploie ici. Il n'y a là rien de surprenant : sa vie durant, le poète, hanté par la beauté et la majesté de la langue des grands classiques, écrivant lui-même de nombreux ouvrages en latin, des traités, des textes théoriques ou politiques, des poèmes, s'est forgé une langue marmoréenne, présente même dans ses œuvres plus personnelles. Exemple : première phrase. Il a déjà été signalé l'usage du verbe « ' » , venu tout droit du latin '. Autres mots, « ' » , alors que « ' » aurait pu faire l'affaire, ou « ' » au lieu de « ' » , ou encore « ' » qui ne signifie pas, comme il a été signalé, « chuchotement » ou « murmure », puis « ' » et non « ' » , et encore « ' » au lieu de « ' ». Autrement dit, chaque fois qu'il a le choix entre un mot d'origine latine ou un autre d'ascendance saxonne, Milton préfère le premier. D'où, sans doute, la dignité première de son expression, son caractère lointain, sa montée soutenue vers le sublime. Hérités aussi du latin privilégiant souvent la litote, peut-être ces vocables négatifs qui jalonnent le parcours du quatrain : « ' » , « ' » Et cet ablatif absolu déjà signalé, ce « ' » faisant penser au ' connu des latinistes, le participe passé ayant ici valeur de participe présent passif, « ' » . Enfin, cette ressemblance à une période cicéronienne, avec sa cascade de propositions relatives, chacune dépendant de l'autre et non forcément de la proposition principale, et sa conclusion équilibrant enfin un rythme d'attente comme, en musique, une tonique vient délivrer l'oreille d'une dominante longtemps poursuivie. C'est-là de l'éloquence, la rhétorique placée au service de l'émotion pour mieux la juguler et la contraindre à la statuesque sublimation de la deuxième partie du sonnet. L'éloquence et la poésie bibliques Alors prévalent le ton dictatorial, les phrases courtes, presque agressives, égrenées comme autant de commandements, agencées en versets : série de deux vers constituant une unité de sens et aussi de poésie, une poésie née de la satisfaction éprouvée à partager la vie d'antithèses trouvant en elles-mêmes leur propre résolution, poésie, enfin, de la monotonie répétitive du rythme, proche de la psalmodie incantatoire, lancinantes certitudes inexorablement assénées. Une prière, en fait, dépassant l'horizon de l'homme solitaire pour englober l'humanité tout entière. Un contrepoint de sens et de rythme Les structures sémantiques se poursuivent alors que les cellules rythmiques sont parvenues à leur terme. Les deux ne se recouvrent pas, mais les secondes prennent un temps de retard qu'il leur faut ensuite rattraper. Le vers métrique n'est plus en mesure avec le sens qui le déborde sans cesse et se répand sur le vers suivant. Certes, les deux éléments finissent par se rejoindre, mais en dernier ressort, lorsque toutes les possibilités d'attente ont été épuisées. Dans la première phrase, puis dans la première partie du sixain, les vers en pentamètres iambiques, , donc de dix syllabes, sont manifestement trop courts pour retenir le sens qu'ils véhiculent. Chaque unité de rythme est une tunique que le corps sémantique boursoufle et disloque, d'où les constants enjambements , qui soulignent une expression, créent une pause en syncope, brisent la rigueur du tempo initial, si bien que la régularité se fragmente, l'équilibre se fait en suspens et que le poème se retrouve projeté vers l'avant, ne serait-ce que pour atteindre enfin cet équilibre qui s'est sans cesse dérobé à lui. Il n'en demeure pas moins que le strict cadrage de la rime, riche d'une syllabe tour à tour longue et diphtonguée , enserre le sonnet dans son corset traditionnel : a,b,b,a / a,b,b,a / c,d,e / c,d,e. Il y a donc comme trois corps vivants, le sens, le rythme métrique, la rime, qui se meuvent tout au long en ordre légèrement décalé pour atteindre au seul final le nécessaire et harmonieux rassemblement. Conclusion Voilà, au-delà des sentiments et des certitudes, la recette de l'ampleur miltonienne qui fait d'un petit poème de quatorze vers une épopée spacieuse, et d'un chant sobrement plaintif puis pathétiquement résolu, un choral à échos résonant aux grandes orgues de l'univers. Ce sonnet contient en soi tout le drame et le génie de Milton. Drame d'un homme meurtri par l'invalidité mais dont la fierté trouve la paix de l'âme dans la solitude métaphysique confrontée à la majesté souveraine de Dieu ; génie du puritain sachant fusionner sa culture latine et ses convictions religieuses en une miniature de dignité musicale et poétique offerte à soi, à l'humanité et au-delà, à la divinité.
prop-fr:dateDeDécès
  • 1674-11-08 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1608-12-09 (xsd:date)
prop-fr:groupe
  • N
prop-fr:langue
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:légende
  • John Milton
prop-fr:nom
  • John Milton
  • John Milton
prop-fr:signature
  • John Milton signature.svg
prop-fr:site
  • Le Festin de Babel
prop-fr:titre
  • Poèmes de Milton en traduction française
  • Commentaire du sonnet On His Blindness de John Milton
prop-fr:url
  • http://lefestindebabel.wordpress.com/chantiers/autour-de-john-milton/
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:œuvresPrincipales
  • * Le Paradis perdu * Le Paradis retrouvé
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • John Milton (1608 - 1674) est un poète et un pamphlétaire anglais, célèbre pour être, en particulier, l’auteur de plusieurs poèmes épiques, Le Paradis perdu, Le Paradis retrouvé et Samson Agonistes, et aussi de sonnets.Né en 1608 à Londres, alors dans le Royaume d'Angleterre, il fréquente de prestigieux établissements, St Paul's à Londres et Christ's College à Cambridge. Cependant, son désaccord avec son tutor (« directeur d'études ») rend son éducation, dans un premier temps, tumultueuse.
  • John Milton (Londres, 9 de desembre de 1608 – ibídem 8 de novembre de 1674) va ser un poeta i assagista anglès, conegut especialment pel seu poema èpic Paradise Lost (El paradís perdut).
  • John Milton (9. prosince 1608 – 8. listopadu 1674) byl anglický barokní básník, známý zejména díky své epické básni Ztracený ráj. Mimo jiné se snažil prosadit manželský rozvod a svobodu tisku. Do češtiny jeho díla překládal obrozenec Josef Jungmann.
  • John Milton (ur. 9 grudnia 1608 w Londynie, zm. 8 listopada 1674 w Londynie), poeta i pisarz angielski, autor Raju utraconego.
  • Джон Милтън (англ. John Milton) е английски поет и публицист, автор на сонети, лирични стихотворения и епични поеми. Пише публицистични книги и памфлети в защита на английския народ и републиката на Кромуел. Известен е най-вече с епическата си поема „Изгубеният рай“.
  • John Milton (Londra, 9 dicembre 1608 – Londra, 8 novembre 1674) è stato uno scrittore, poeta, filosofo, saggista, statista e teologo inglese.È considerato uno dei letterati britannici più celebri, apprezzati e influenti dell'epoca successiva a quella shakespeariana.Il suo capolavoro è il poema epico Paradiso perduto (Paradise Lost), pubblicato in una prima edizione di 10 volumi nel 1667 quando, ormai cieco e in povertà, il 27 aprile dello stesso anno ne vendette i diritti per dieci sterline, e in una seconda edizione di 12 volumi nel 1674.L'opera, che dà vita a quello che viene considerato un vero e proprio dramma cosmico, fu da lui iniziata negli anni della produzione saggistica.L'Areopagitica (del 1644), appello carico di fervore con cui sosteneva la libertà di stampa, è invece la sua opera in prosa più conosciuta.Milton scrisse anche 24 sonetti (in parte pubblicati postumi) e un breve testo didattico, il Trattato dell'educazione (Tractate of Education).
  • 존 밀턴(영어: John Milton,1608년~1674년)은 영국의 시인이자 청교도사상가이다. 기독교 성격의 서사시인《실낙원》의 작가로 유명하다.
  • Джон Мильтон (англ. John Milton; 9 декабря 1608, Лондон — 8 ноября 1674, Лондон) — английский поэт, политический деятель и мыслитель; автор политических памфлетов и религиозных трактатов.
  • ジョン・ミルトン(John Milton, 1608年12月9日 - 1674年11月8日から11月10日の間)は、イギリスの詩人で共和派の運動家であった。代表作『失楽園』はダンテ『神曲』やアリオスト『狂えるオルランド』と並ぶルネサンス期の長編叙事詩の名作である。
  • John Milton (Londen, 9 december 1608 – Chalfont St. Giles, 8 november 1674) was een Brits dichter, het meest bekend vanwege zijn werk Paradise Lost (in blanke verzen). Hij geldt als één van de belangrijkste schrijvers uit de Engelse literatuurgeschiedenis. Milton was een leider in de Puriteinse beweging en minister voor vreemde talen in de regering van Oliver Cromwell.
  • John Milton (lahir 9 Desember 1608 – meninggal 8 November 1674 pada umur 65 tahun) adalah seorang penyair Inggris. Ia terkenal oleh karyanya yang antara lain berjudul "Areopagitica" yang dibuatnya pada 23 November 1644. Pidato tersebut mengungkapkan argumen buat kebebasan berbicara dan menentang sensor penerbitan selama perang saudara di Inggris. Pidato itu memicu polemik yang luas.
  • John Milton (9 December 1608 – 8 November 1674) was an English poet, polemicist, man of letters, and a civil servant for the Commonwealth of England under Oliver Cromwell. He wrote at a time of religious flux and political upheaval, and is best known for his epic poem Paradise Lost (1667), written in blank verse.Milton's poetry and prose reflect deep personal convictions, a passion for freedom and self-determination, and the urgent issues and political turbulence of his day.
  • John Milton (* 9. Dezember 1608 in London; † 8. November 1674 in Bunhill bei London) war ein englischer Dichter, politischer Denker und Staatsbediensteter unter Oliver Cromwell. Milton beschäftigte sich in seinen Gedichten und Prosawerken mit persönlicher Schuld, drückte sein Streben nach Freiheit und Selbstbestimmung aus und behandelte die dringenden Angelegenheiten und politischen Unruhen seiner Zeit.
  • John Milton (Cheapside, Londres, 9 de dezembro de 1608 — Bunhill, Londres, 8 de novembro de 1674) foi um poeta, polemista, intelectual e funcionário público inglês da Comunidade da Inglaterra sob Oliver Cromwell, servindo como ministro de línguas estrangeiras.
  • John Milton (London, 1608. december 9. – Chalfont, 1674. november 8.) angol költő, politikus, a barokk irodalom egyik legnagyobb alakja. Legismertebb műve az Elveszett Paradicsom című eposz (Paradise lost, 1667). Erőteljes, szónoki prózája és költészetének választékossága hatalmas hatást gyakorolt a 18–19. század irodalmára.
  • John Milton (Londres, 1608ko abenduaren 9 - 1674ko azaroaren 8) poeta eta saiolari ingelesa izan zen, Paradise Lost bere poema ospetsuari esker mundu osoan zehar bereiziki ezagutua. Ingeles Gerrate Zibilaren inguruko pentsalari garrantzitsua izan zen. Bere idazki politikoak kontsulatuak izan ziren Ameriketako Estatu Batuetako konstituzioa idazteko.Poesiari begira, Milton ingeles literaturako pertsonaiarik ospetsuenetarikoa izan da, askotan Shakespeare beraren mailan jarri baita.
  • John Milton (Londres, 9 de diciembre de 1608 - ibídem, 8 de noviembre de 1674) fue un poeta y ensayista inglés, conocido especialmente por su poema épico El paraíso perdido (Paradise Lost). Políticamente fue una figura importante entre los reclutadores de la Guerra Civil Inglesa, ya que cuando ocupó el puesto de ministro de lenguas extranjeras bajo el mandato de Cromwell era el encargado de responder a los ataques a la república.
  • John Milton, (d. 9 Aralık 1608 – ö. 8 Kasım 1674). İngiliz şair. Kayıp Cennet (Paradise Lost) adlı eseriyle tanınır. İngilizce'ye en çok kelime kazandıran kişidir (630 kelime)Kaybedilmiş Cennet adlı lirik şiiriyle tanınır. İsa'nın Doğduğu Sabah Üzerine hem dinsel teması hem de güçlü ritmiyle şairin ustalık döneminin habercisiydi. Bunu Neşeli ve Düşünceli adlı şiirleri izledi. İngilizce'yi Latince gibi kullanıyor ve ses uyumları yaratmada ustalığı ortaya çıkıyordu.
rdfs:label
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • John Milton
  • Джон Милтън
  • Мильтон, Джон
  • ジョン・ミルトン
  • 존 밀턴
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • John Milton
is dbpedia-owl:influenced of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of