Jean de Menasce, né à Alexandrie le 24 décembre 1902 et mort en 1973, est un dominicain français d'origine égyptienne. Théologien et orientaliste, il parlait une quinzaine de langues, dont l'hébreu et le syriaque. Il publia divers ouvrages et articles sur le judaïsme, le sionisme et le hassidisme, mais aussi dans le domaine de l'iranologie, dont il était un expert reconnu. De 1949 à 1970, il fut directeur d'étude à l'École pratique des hautes études, où l'on créa une chaire spécialement pour lui.

Property Value
dbo:abstract
  • Jean de Menasce, né à Alexandrie le 24 décembre 1902 et mort en 1973, est un dominicain français d'origine égyptienne. Théologien et orientaliste, il parlait une quinzaine de langues, dont l'hébreu et le syriaque. Il publia divers ouvrages et articles sur le judaïsme, le sionisme et le hassidisme, mais aussi dans le domaine de l'iranologie, dont il était un expert reconnu. De 1949 à 1970, il fut directeur d'étude à l'École pratique des hautes études, où l'on créa une chaire spécialement pour lui. Jean de Menasce exerça une influence importante dans le milieu des intellectuels catholiques français. Ami proche de Stanislas Fumet, de Charles Du Bos, de Jacques Maritain et de Maurice Sachs, il joua un rôle majeur dans l'évolution des relations judéo-chrétiennes, au point d'être l'un des neuf participants catholiques de la conférence de Seelisberg en 1947. (fr)
  • Jean de Menasce, né à Alexandrie le 24 décembre 1902 et mort en 1973, est un dominicain français d'origine égyptienne. Théologien et orientaliste, il parlait une quinzaine de langues, dont l'hébreu et le syriaque. Il publia divers ouvrages et articles sur le judaïsme, le sionisme et le hassidisme, mais aussi dans le domaine de l'iranologie, dont il était un expert reconnu. De 1949 à 1970, il fut directeur d'étude à l'École pratique des hautes études, où l'on créa une chaire spécialement pour lui. Jean de Menasce exerça une influence importante dans le milieu des intellectuels catholiques français. Ami proche de Stanislas Fumet, de Charles Du Bos, de Jacques Maritain et de Maurice Sachs, il joua un rôle majeur dans l'évolution des relations judéo-chrétiennes, au point d'être l'un des neuf participants catholiques de la conférence de Seelisberg en 1947. (fr)
dbo:birthDate
  • 1902-12-24 (xsd:date)
dbo:birthPlace
dbo:citizenship
dbo:deathDate
  • 1973-11-24 (xsd:date)
dbo:employer
dbo:occupation
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 3826172 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 6177 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 175145154 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1998 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • Jean-Michel Roessli (fr)
  • Jean-Michel Roessli (fr)
prop-fr:directeur
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:langue
  • fr (fr)
  • fr (fr)
prop-fr:lieu
  • Fribourg (fr)
  • Fribourg (fr)
prop-fr:nom
  • Dousse (fr)
  • Dousse (fr)
prop-fr:prénom
  • Michel (fr)
  • Michel (fr)
prop-fr:titre
  • --07-09
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Bibliothèque cantonale et universitaire (fr)
  • Bibliothèque cantonale et universitaire (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Jean de Menasce, né à Alexandrie le 24 décembre 1902 et mort en 1973, est un dominicain français d'origine égyptienne. Théologien et orientaliste, il parlait une quinzaine de langues, dont l'hébreu et le syriaque. Il publia divers ouvrages et articles sur le judaïsme, le sionisme et le hassidisme, mais aussi dans le domaine de l'iranologie, dont il était un expert reconnu. De 1949 à 1970, il fut directeur d'étude à l'École pratique des hautes études, où l'on créa une chaire spécialement pour lui. (fr)
  • Jean de Menasce, né à Alexandrie le 24 décembre 1902 et mort en 1973, est un dominicain français d'origine égyptienne. Théologien et orientaliste, il parlait une quinzaine de langues, dont l'hébreu et le syriaque. Il publia divers ouvrages et articles sur le judaïsme, le sionisme et le hassidisme, mais aussi dans le domaine de l'iranologie, dont il était un expert reconnu. De 1949 à 1970, il fut directeur d'étude à l'École pratique des hautes études, où l'on créa une chaire spécialement pour lui. (fr)
rdfs:label
  • Jean de Menasce (de)
  • Jean de Menasce (en)
  • Jean de Menasce (fr)
  • چيان د ميناس (arz)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of