Jean-Louis Tournadre, né le 17 novembre 1958 à Clermont-Ferrand, est un ancien pilote de vitesse moto français. Pilote moto pendant une période où de nombreux pilotes français jouent un rôle intéressant dans le monde des Grands Prix, en particulier Patrick Pons, Michel Rougerie et Jean-François Baldé, il termine sa première saison en 1980 à la 32e place avant de finir à la 7e place l'année suivante.

Property Value
dbo:abstract
  • Jean-Louis Tournadre, né le 17 novembre 1958 à Clermont-Ferrand, est un ancien pilote de vitesse moto français. Pilote moto pendant une période où de nombreux pilotes français jouent un rôle intéressant dans le monde des Grands Prix, en particulier Patrick Pons, Michel Rougerie et Jean-François Baldé, il termine sa première saison en 1980 à la 32e place avant de finir à la 7e place l'année suivante. La saison 1982 commence par un mouvement de grève des pilotes de pointe au Grand prix de France à Nogaro, en signe de protestation contre les conditions de sécurité jugées insuffisantes. La course se déroule quand même, offrant à Tournadre une victoire désavouée par beaucoup. Il prouve toutefois sa compétitivité en terminant 2e lors du Grand Prix suivant, cette fois en présence de tous les ténors. Au cours de cette saison, il marquera des points lors des 12 grands prix et montera 8 fois sur le podium, ce qui lui offre le titre de la catégorie avec un petit point d'avance devant Anton Mang. L’année suivante, il n'obtient que le soutien de Sonauto l'importateur Yamaha qui lui fournira les motos,il n’intégrera pas le team officiel où sont Christian Sarron et Thierry Rapicault, il ne marquera pas un seul point et raccrochera à l'issue de cette saison. (fr)
  • Jean-Louis Tournadre, né le 17 novembre 1958 à Clermont-Ferrand, est un ancien pilote de vitesse moto français. Pilote moto pendant une période où de nombreux pilotes français jouent un rôle intéressant dans le monde des Grands Prix, en particulier Patrick Pons, Michel Rougerie et Jean-François Baldé, il termine sa première saison en 1980 à la 32e place avant de finir à la 7e place l'année suivante. La saison 1982 commence par un mouvement de grève des pilotes de pointe au Grand prix de France à Nogaro, en signe de protestation contre les conditions de sécurité jugées insuffisantes. La course se déroule quand même, offrant à Tournadre une victoire désavouée par beaucoup. Il prouve toutefois sa compétitivité en terminant 2e lors du Grand Prix suivant, cette fois en présence de tous les ténors. Au cours de cette saison, il marquera des points lors des 12 grands prix et montera 8 fois sur le podium, ce qui lui offre le titre de la catégorie avec un petit point d'avance devant Anton Mang. L’année suivante, il n'obtient que le soutien de Sonauto l'importateur Yamaha qui lui fournira les motos,il n’intégrera pas le team officiel où sont Christian Sarron et Thierry Rapicault, il ne marquera pas un seul point et raccrochera à l'issue de cette saison. (fr)
dbo:birthDate
  • 1958-11-17 (xsd:date)
dbo:birthPlace
dbo:citizenship
dbo:occupation
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 847873 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 2741 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 187936686 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Jean-Louis Tournadre, né le 17 novembre 1958 à Clermont-Ferrand, est un ancien pilote de vitesse moto français. Pilote moto pendant une période où de nombreux pilotes français jouent un rôle intéressant dans le monde des Grands Prix, en particulier Patrick Pons, Michel Rougerie et Jean-François Baldé, il termine sa première saison en 1980 à la 32e place avant de finir à la 7e place l'année suivante. (fr)
  • Jean-Louis Tournadre, né le 17 novembre 1958 à Clermont-Ferrand, est un ancien pilote de vitesse moto français. Pilote moto pendant une période où de nombreux pilotes français jouent un rôle intéressant dans le monde des Grands Prix, en particulier Patrick Pons, Michel Rougerie et Jean-François Baldé, il termine sa première saison en 1980 à la 32e place avant de finir à la 7e place l'année suivante. (fr)
rdfs:label
  • Jean-Louis Tournadre (es)
  • Jean-Louis Tournadre (fr)
  • Jean-Louis Tournadre (sv)
  • Jean-Louis Tournadre (es)
  • Jean-Louis Tournadre (fr)
  • Jean-Louis Tournadre (sv)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:vainqueur of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of