Jan François Elias Celliers (né le 12 janvier 1865 près de Wellington (Afrique du Sud) dans la colonie du Cap et décédé le 1er juin 1940 à Johannesburg au Transvaal) était un écrivain, dramaturge et essayiste ainsi qu'un poète, issu de la communauté afrikaner.Après une enfance au Cap, Celliers et ses parents s'étaient installés à Pretoria au Transvaal en 1874 où son père avait dfondé un journal De Volksstem.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Jan François Elias Celliers (né le 12 janvier 1865 près de Wellington (Afrique du Sud) dans la colonie du Cap et décédé le 1er juin 1940 à Johannesburg au Transvaal) était un écrivain, dramaturge et essayiste ainsi qu'un poète, issu de la communauté afrikaner.Après une enfance au Cap, Celliers et ses parents s'étaient installés à Pretoria au Transvaal en 1874 où son père avait dfondé un journal De Volksstem. Après une scolarité à l'école anglaise de Pretoria, Celliers fit ses études secondaires à Stellenbosch et à Wellington. En 1891, il entra à la direction de l'éducation du Transvaal. Quand la Seconde Guerre des Boers fut déclenchée en 1899, Celliers combattit à Colesburg près de Kimberley. Il échappa aux troupes britanniques en revêtant des habits de son épouse. Il parvint à quitter l'Afrique du Sud et à se réfugier temporairement en Europe avec sa famille. En 1907, après avoir terminé des études en littérature, il rentra dans son pays, alors colonie de la couronne britannique, pour être employé par la direction des affaires intérieures. De 1919 à 1929, il fut professeur de littérature à l'université de Stellenbosch. Comme Totius et Louis Leipoldt, Celliers fut l'auteur d'essais et de poèmes en langue afrikaans, relatifs au martyr des femmes et enfants Afrikaners dans les camps de concentration britannique durant la guerre des Boers. Son poème le plus célèbre est Die Vlakte en ander gedigte (1908).
  • Jan Francois Elias Celliers, almost universally known as Jan F.E. Celliers, but occasionally as Jan F.E. Cilliers (12 January 1865 – 1 June 1940) was an Afrikaans-language poet, essayist, dramatist and reviewer.Celliers was one of the three outstanding Afrikaans-language poets who wrote in the immediate wake of the Second Boer War; together with Totius and C. Louis Leipoldt, Celliers' youthful poetry writes of the devastation of the war in the youthful language of Afrikaans. His best poems appear in the 1908 collection Die Vlakte en ander gedigte ("The Plains and Other Poems). Celliers was born near Wellington, Western Cape Province—then Cape Colony—South Africa. After a childhood near Cape Town, Celliers and his family moved to Pretoria, in the then-country of Transvaal in 1874. When the Second Boer War broke out, Celliers fought at Colesberg by Kimberley until the end of the war. Escaping through British lines wearing his wife's clothes, Celliers went to Europe until his 1907 return to South Africa. From 1919 to 1940 Celliers was a professor at Stellenbosch University. He died in Johannesburg, Transvaal—now Gauteng Province.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 1951707 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 2056 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 40 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 106445770 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Jan François Elias Celliers (né le 12 janvier 1865 près de Wellington (Afrique du Sud) dans la colonie du Cap et décédé le 1er juin 1940 à Johannesburg au Transvaal) était un écrivain, dramaturge et essayiste ainsi qu'un poète, issu de la communauté afrikaner.Après une enfance au Cap, Celliers et ses parents s'étaient installés à Pretoria au Transvaal en 1874 où son père avait dfondé un journal De Volksstem.
  • Jan Francois Elias Celliers, almost universally known as Jan F.E. Celliers, but occasionally as Jan F.E. Cilliers (12 January 1865 – 1 June 1940) was an Afrikaans-language poet, essayist, dramatist and reviewer.Celliers was one of the three outstanding Afrikaans-language poets who wrote in the immediate wake of the Second Boer War; together with Totius and C. Louis Leipoldt, Celliers' youthful poetry writes of the devastation of the war in the youthful language of Afrikaans.
rdfs:label
  • Jan Celliers
  • Jan F. E. Celliers
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of