Jacques Peyrat, né le 18 octobre 1931 à Belfort (Territoire de Belfort), est un avocat et homme politique français. Il a été député des Alpes-Maritimes de 1986 à 1988 et de 1997 à 1998, maire de Nice de 1995 à 2008, sénateur des Alpes-Maritimes de 1998 à 2008 et président de la communauté d'agglomération Nice-Côte d'Azur de 2002 à 2008.Jacques Peyrat est issu d'une famille de militaires originaire de l'est de la France.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Jacques Peyrat, né le 18 octobre 1931 à Belfort (Territoire de Belfort), est un avocat et homme politique français. Il a été député des Alpes-Maritimes de 1986 à 1988 et de 1997 à 1998, maire de Nice de 1995 à 2008, sénateur des Alpes-Maritimes de 1998 à 2008 et président de la communauté d'agglomération Nice-Côte d'Azur de 2002 à 2008.Jacques Peyrat est issu d'une famille de militaires originaire de l'est de la France. Il s'installe à Nice en 1946 puis mène des études de droit, d'abord à Nice puis à Paris où il fait la connaissance de Jean-Marie Le Pen. Il s'engage avec ce dernier dans la Légion étrangère et participe à la guerre d'Indochine à partir d'avril 1954. Revenu en France, il entame une carrière dans l'immobilier puis devient cadre chez Mobil Oil. Reprenant ses études de droit, il obtient son certificat d'aptitude à la profession d'avocat en 1968. Inscrit au barreau de Nice, il acquiert une certaine réputation en tant qu'avocat pénaliste. En 1977, le cerveau présumé du « casse du siècle » Albert Spaggiari le choisit pour assurer sa défense.Parallèlement à ses études puis à sa carrière professionnelle, il s'engage en politique dès 1947 d'abord chez les gaullistes, puis après la guerre d'Indochine, au sein de la droite giscardienne. Figurant sur la liste de Jean Médecin à l'élection municipale de 1965, il devient conseiller municipal de Nice. En 1973, il rejoint le Front national qui vient d'être créé et s'y impose comme le leader local. Ses scores électoraux sont modestes jusqu'aux élections législatives de 1986 qui le conduisent à l'Assemblée nationale. Il y siège jusqu'en 1988 et intensifie dans le même temps son implantation locale, comme en témoigne sa victoire dans le canton de Nice-14 en 1992-1993. Toutefois, il ne parvient pas à se faire élire député. Il quitte le Front national en septembre 1994 et fonde un mouvement local, l'Entente républicaine. Soutenu par Jacques Médecin, il remporte assez largement l'élection municipale de 1995 et devient maire de Nice. Il rejoint le RPR en juin 1996 et est élu sous cette étiquette député de la deuxième circonscription des Alpes-Maritimes en 1997 puis sénateur des Alpes-Maritimes en 1998. Conduisant une liste d'union de la droite, il est réélu maire de Nice en 2001. À la tête de la ville, Jacques Peyrat mène une politique d'assainissement des finances municipales, de baisse légère des impôts et réalise la construction de grands équipements comme le tramway.Lors de l'élection municipale de 2008, l'UMP lui refuse l'investiture au profit de Christian Estrosi, lequel devient maire de Nice. Peu après, Jacques Peyrat perd également son poste de sénateur. Resté dans la vie politique, toujours président de l'Entente républicaine, et s'étant rapproché du Front national, de Nissa Rebela et du RPF, il entend se présenter en 2014 à l'élection municipale de Nice, où il est éliminé dès le premier tour. À la suite de cet échec, il annonce sa retraite de la vie politique et entend se consacrer à des activités de conférencier.
  • Jacques Peyrat (born October 18, 1931 in Belfort) is a right-wing French politician and lawyer who has been mayor of Nice since 1995 and senator from the Alpes-Maritimes since 1998.Jacques Peyrat came from a military family that settled in Nice in 1946 where he studied law and letters. In 1947 at the age of 16 he joined the Rally of the French People (Rassemblement du Peuple Français, RPF), the political party that General Charles de Gaulle created that year.In 1953 Peyrat enlisted in the 1st Foreign Parachute Battalion of the French Foreign Legion. It was in French Indochina that he met and became friends with the far-right politician Jean-Marie Le Pen.Upon his return to civilian life, Peyrat united his social and professional interests. His presidency of parachute and aeronautical groups won him a silver medal for youth and sports. In 1962 Peyrat began his political career, at first as a member of the National Centre of Independents and Peasants (CNIP), and then in the breakaway Independent Republicans party of Valéry Giscard d'Estaing, as a Nice municipal councillor. At the same time, he practiced law with a specialty in penal law.In 1973 Peyrat rejoined the Front National, Jean-Marie Le Pen's far-right party, and was a Front National deputy from 1986 to 1988, general counsel of the Canton of Nice 14 from 1992 to 1998 and regional councillor.In 1995 Jacques Peyrat left the Front National and was elected Mayor of Nice with the slogan "Divers droite" (figuratively, An Alternative Right). He was reelected in 2001.In 1996 he rejoined the RPR. Since September 27, 1998 he has been senator first with then RPR, then with the center-right Union for a Popular Movement (Union pour un Mouvement Populaire, UMP) from the Alpes-Maritimes. In 2002, Peyrat founded la Communauté d'agglomération de Nice-Côte d'Azur and became president of it.He is also a member of the Superior Council of the Military Reserve (Conseil supérieur de la réserve militaire) and a member of the High Court of Justice (Haute Cour de Justice).
dbpedia-owl:birthDate
  • 1931-10-18 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:nationality
dbpedia-owl:occupation
dbpedia-owl:party
dbpedia-owl:profession
dbpedia-owl:religion
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:university
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 536836 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 73082 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 291 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110347559 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:après
prop-fr:avant
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1931-10-18 (xsd:date)
prop-fr:fonction
  • Député des Alpes-Maritimes
  • Sénateur des Alpes-Maritimes
  • Maire de Nice
  • Député de la 2 circonscription des Alpes-Maritimes
prop-fr:groupeParlementaire
prop-fr:jusqu'auFonction
  • 1988-05-14 (xsd:date)
  • 1998-09-27 (xsd:date)
  • 2008-03-20 (xsd:date)
  • 2008-09-30 (xsd:date)
prop-fr:lieuDeNaissance
  • Belfort
prop-fr:liste
prop-fr:législature
prop-fr:nationalité
prop-fr:nom
prop-fr:parti
  • CNIP
  • FN
  • RI
  • RPR
  • UMP
  • ER
  • RPF
prop-fr:profession
prop-fr:prédécesseur
prop-fr:période
  • 1995 (xsd:integer)
prop-fr:religion
prop-fr:réélection
prop-fr:successeur
prop-fr:université
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:àPartirDuFonction
  • 1986-04-02 (xsd:date)
  • 1995-06-25 (xsd:date)
  • 1997-06-12 (xsd:date)
  • 1998-10-02 (xsd:date)
prop-fr:élection
  • 1986-03-16 (xsd:date)
  • 1995-06-25 (xsd:date)
  • 1997-06-01 (xsd:date)
  • 1998-09-27 (xsd:date)
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Jacques Peyrat, né le 18 octobre 1931 à Belfort (Territoire de Belfort), est un avocat et homme politique français. Il a été député des Alpes-Maritimes de 1986 à 1988 et de 1997 à 1998, maire de Nice de 1995 à 2008, sénateur des Alpes-Maritimes de 1998 à 2008 et président de la communauté d'agglomération Nice-Côte d'Azur de 2002 à 2008.Jacques Peyrat est issu d'une famille de militaires originaire de l'est de la France.
  • Jacques Peyrat (born October 18, 1931 in Belfort) is a right-wing French politician and lawyer who has been mayor of Nice since 1995 and senator from the Alpes-Maritimes since 1998.Jacques Peyrat came from a military family that settled in Nice in 1946 where he studied law and letters.
rdfs:label
  • Jacques Peyrat
  • Jacques Peyrat
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:homepage
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Jacques Peyrat
is dbpedia-owl:party of
is dbpedia-owl:predecessor of
is dbpedia-owl:successor of
is dbpedia-owl:wikiPageDisambiguates of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:après of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:prédécesseur of
is foaf:primaryTopic of