Jacques Hantonne, est né le 28 octobre 1941 à Paris. Écrivain, metteur en scène, cascadeur, photographe, musicien. Fin des années 50, création d'un groupe de rock avec deux autres étudiants. Après des soirées de folie au Bidule (rue de la Huchette), ils font quelques galas, certains avec un jeune aspirant au vedettariat Johnny Halliday. Un super 45 Tours inachevé, suivent plusieurs années comme musicien, après avoir passé 3 ans aux Sapeurs Pompiers de Paris à la C.H.R.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Jacques Hantonne, est né le 28 octobre 1941 à Paris. Écrivain, metteur en scène, cascadeur, photographe, musicien. Fin des années 50, création d'un groupe de rock avec deux autres étudiants. Après des soirées de folie au Bidule (rue de la Huchette), ils font quelques galas, certains avec un jeune aspirant au vedettariat Johnny Halliday. Un super 45 Tours inachevé, suivent plusieurs années comme musicien, après avoir passé 3 ans aux Sapeurs Pompiers de Paris à la C.H.R. (1961-1964), avant de passer à la photo de mode, comme assistant.Exercice qui l’amène à la découverte d’un parc d’attraction « La Vallée des Peaux Rouges » où fan de western, il se fait engager comme « cascadeur » et rencontre « Mario Luraschi », alors cavalier et indianiste.En 1968 sous le pseudo de Jacques Anton, il entre dans l'équipe Claude Carliez, tout en collaborant à de nombreuses reprises avec Rémy Julienne; ce qui ne l'empêche pas, pionnier dans l'âme, de partir tourner des westerns en Espagne dès 1970 à Alméria.La découverte de l’équitation dite «espagnole» (ainsi que les rencontres avec des cavaliers prestigieux), change radicalement sa vie. Après le film «Les Pétroleuses» (1971), il acquiert dès son retour d’Espagne, son premier cheval, ce sera le début d’une histoire d’amour avec les équidés, histoire qui dure depuis plus de 40 ans.Il devient très vite metteur en scène action et participe à plus de 200 films* et télévisions*. Son cheval Attila aura même, suprême et rare honneur, son nom au générique dans le rôle de «Morvac’h le cheval de la mer», en 1982 (La légende de la ville d’Ys–FR3).Homme de spectacle avant tout, il imagine de nouvelles formules, en mettant sa facilité d’écriture au service des clients de son producteur, à savoir, proposer des spectacles inédits, en totale corrélation avec les produits de la marque et cela dans des lieux prestigieux. Puis ce sera la longue période des créations de spectacles vivants, style Reconstitution Historique ou Son et Lumière, après avoir promené son nom dans de très nombreux spectacles équestres allant des tournois moyen âge aux carrousels régence très élaborés (environ 1.000 spectacles*), avec parfois des scores inouïs en nombre de spectateurs (jusqu’à 61.400) Il cesse les tournages en 1989, pour ne pas devenir « un vieux cascadeur » et ses activités équestres professionnelles à la fin de l’année 1999, pour passer à l’écriture. Désirant partager son modeste savoir d’écuyer, il signe plusieurs romans. (voir en bas de texte)
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 6846861 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 15201 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 134 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109792104 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Jacques Hantonne, est né le 28 octobre 1941 à Paris. Écrivain, metteur en scène, cascadeur, photographe, musicien. Fin des années 50, création d'un groupe de rock avec deux autres étudiants. Après des soirées de folie au Bidule (rue de la Huchette), ils font quelques galas, certains avec un jeune aspirant au vedettariat Johnny Halliday. Un super 45 Tours inachevé, suivent plusieurs années comme musicien, après avoir passé 3 ans aux Sapeurs Pompiers de Paris à la C.H.R.
rdfs:label
  • Jacques Hantonne
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of