Property Value
dbo:abstract
  • Le fer (Fe) possède 28 isotopes connus, de nombre de masse variant de 45 à 72, ainsi que six isomères nucléaires. Parmi ces isotopes, quatre sont stables, 54Fe, 56Fe, 57Fe et 58Fe. L'isotope 56Fe est largement le plus abondant, suivi de 54Fe (qui est soupçonné d'être très faiblement radioactif, avec une demi-vie supérieure à 3,1 × 1022 années). La masse atomique standard du fer est de 55,845(2) u. Le plus stable des radioisotopes du fer est 60Fe avec une demi-vie de 2,6 millions d'années, suivi de 55Fe (2,7 années), 59Fe (un peu moins de 44,5 jours) et de 52Fe (8,5 heures). Tous les autres isotopes ont une demi-vie inférieure à 10 minutes et pour la plupart d'entre eux inférieure à la minute. Les isotopes plus légers que les isotopes stables se désintègrent principalement par émission de positron (β+) en isotopes du manganèse, sauf certains isotopes très légers qui peuvent se désintégrer aussi, voire majoritairement, par émission de positron suivie d'une émission de proton en isotopes du chrome. Le plus légers d'entre eux, 45Fe, se désintègre lui principalement (à 70 %) par double émission de proton en 43Cr. Les isotopes plus lourds que les isotopes stables principalement par émission β- en isotopes du cobalt. 55Fe se désintègre lui par capture électronique en 55Mn. (fr)
  • Le fer (Fe) possède 28 isotopes connus, de nombre de masse variant de 45 à 72, ainsi que six isomères nucléaires. Parmi ces isotopes, quatre sont stables, 54Fe, 56Fe, 57Fe et 58Fe. L'isotope 56Fe est largement le plus abondant, suivi de 54Fe (qui est soupçonné d'être très faiblement radioactif, avec une demi-vie supérieure à 3,1 × 1022 années). La masse atomique standard du fer est de 55,845(2) u. Le plus stable des radioisotopes du fer est 60Fe avec une demi-vie de 2,6 millions d'années, suivi de 55Fe (2,7 années), 59Fe (un peu moins de 44,5 jours) et de 52Fe (8,5 heures). Tous les autres isotopes ont une demi-vie inférieure à 10 minutes et pour la plupart d'entre eux inférieure à la minute. Les isotopes plus légers que les isotopes stables se désintègrent principalement par émission de positron (β+) en isotopes du manganèse, sauf certains isotopes très légers qui peuvent se désintégrer aussi, voire majoritairement, par émission de positron suivie d'une émission de proton en isotopes du chrome. Le plus légers d'entre eux, 45Fe, se désintègre lui principalement (à 70 %) par double émission de proton en 43Cr. Les isotopes plus lourds que les isotopes stables principalement par émission β- en isotopes du cobalt. 55Fe se désintègre lui par capture électronique en 55Mn. (fr)
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 7409433 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 17853 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 170790411 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 2003 (xsd:integer)
  • 2004 (xsd:integer)
  • 2006 (xsd:integer)
prop-fr:auteur
  • dbpedia-fr:National_Nuclear_Data_Center
  • D. R. Lide (fr)
  • M. E. Wieser (fr)
  • N. E. Holden (fr)
  • J. R. de Laeter, J. K. Böhlke, P. De Bièvre, H. Hidaka, H. S. Peiser, K. J. R. Rosman et P. D. P. Taylor (fr)
  • G. Audi, A. H. Wapstra, C. Thibault, J. Blachot et O. Bersillon (fr)
prop-fr:bibcode
  • 2003 (xsd:integer)
prop-fr:consultéLe
  • septembre 2005 (fr)
  • septembre 2005 (fr)
prop-fr:directeur
  • oui (fr)
  • oui (fr)
prop-fr:doi
  • 10.101600 (xsd:double)
  • 10.135100 (xsd:double)
prop-fr:isbn
  • 978 (xsd:integer)
prop-fr:journal
prop-fr:langue
  • en (fr)
  • en (fr)
prop-fr:lireEnLigne
prop-fr:numéro
  • 6 (xsd:integer)
  • 11 (xsd:integer)
prop-fr:numéroD'édition
  • 85 (xsd:integer)
prop-fr:pages
  • 3 (xsd:integer)
  • 683 (xsd:integer)
  • 2051 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 2712 (xsd:integer)
prop-fr:passage
  • Section 11 (fr)
  • Section 11 (fr)
prop-fr:résumé
prop-fr:titre
prop-fr:titreChapitre
  • Table of the Isotopes (fr)
  • Table of the Isotopes (fr)
prop-fr:url
prop-fr:volume
  • 75 (xsd:integer)
  • 78 (xsd:integer)
  • 729 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
dct:subject
rdfs:comment
  • Le fer (Fe) possède 28 isotopes connus, de nombre de masse variant de 45 à 72, ainsi que six isomères nucléaires. Parmi ces isotopes, quatre sont stables, 54Fe, 56Fe, 57Fe et 58Fe. L'isotope 56Fe est largement le plus abondant, suivi de 54Fe (qui est soupçonné d'être très faiblement radioactif, avec une demi-vie supérieure à 3,1 × 1022 années). La masse atomique standard du fer est de 55,845(2) u. (fr)
  • Le fer (Fe) possède 28 isotopes connus, de nombre de masse variant de 45 à 72, ainsi que six isomères nucléaires. Parmi ces isotopes, quatre sont stables, 54Fe, 56Fe, 57Fe et 58Fe. L'isotope 56Fe est largement le plus abondant, suivi de 54Fe (qui est soupçonné d'être très faiblement radioactif, avec une demi-vie supérieure à 3,1 × 1022 années). La masse atomique standard du fer est de 55,845(2) u. (fr)
rdfs:label
  • Isotopes du fer (fr)
  • Isotopes of iron (en)
  • نظائر الحديد (ar)
  • 鉄の同位体 (ja)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is oa:hasTarget of
is foaf:primaryTopic of