Le réseau ferroviaire de Grande-Bretagne, le principal territoire du Royaume-Uni, est le plus ancien au monde. Le réseau est originellement construit à partir de tronçons épars exploités par de petites compagnies privées. Ces tronçons se développent pendant le boom des chemins de fer des années 1840 et finissent par constituer un réseau national, même s'ils demeurent toujours exploités par des dizaines de compagnies en concurrence.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Le réseau ferroviaire de Grande-Bretagne, le principal territoire du Royaume-Uni, est le plus ancien au monde. Le réseau est originellement construit à partir de tronçons épars exploités par de petites compagnies privées. Ces tronçons se développent pendant le boom des chemins de fer des années 1840 et finissent par constituer un réseau national, même s'ils demeurent toujours exploités par des dizaines de compagnies en concurrence. Au cours du XIXe siècle et au début du XXe, celles-ci fusionnent ou sont achetées par des concurrents jusqu'à ce que seulement une poignée de compagnies plus importantes subsistent. Le réseau tout entier est placé sous le contrôle du gouvernement pendant la Première Guerre mondiale, ce qui révèle un certain nombre d'avantages du regroupement et de la planification. Cependant, le gouvernement résiste à l'appel de la nationalisation du réseau. En 1923, presque toutes les compagnies restantes sont regroupées dans ce que l'on appelle alors « The Big Four » (Les quatre grandes) : la Great Western Railway, la London and North Eastern Railway, la London, Midland and Scottish Railway et la Southern Railway. Les « Big Four » sont des sociétés par action et elles continuent à faire fonctionner le réseau jusqu'au 31 décembre 1947.À partir de 1948 les « Big Four » sont nationalisées afin de former la société British Railways. Bien que le service ne subisse que très peu de changements initiaux, le trafic augmente et le réseau devient rentable. Le nombre décroissant de passagers et les pertes financières de la fin des années 1950 et du début des années 1960 entraîne cependant la fermeture de lignes principales et des petites gares (plan de restructuration « Beeching Axe »). Les services aux passagers resurgissent avec l'introduction de trains inter-villes à grande vitesse dans les années 1970. Au cours des années 1980, le gouvernement réduit une grande partie des financements et les tarifs du rail augmentent donc plus vite que l'inflation. L'exploitation du réseau devient en outre plus rentable. British Rail est finalement privatisée entre 1994 et 1997. La société Railtrack devient propriétaire des voies et de l'infrastructure alors que l'exploitation des services voyageurs est confiée à différentes compagnies privées (26 à l'origine). Le service fret est lui aussi vendu immédiatement. Le nombre de passagers transportés dépasse alors celui de la fin des années 1940. L'accident ferroviaire de Hatfield, survenu en octobre 2000, déclenche toutefois toute une série d'événements qui résulte en un effondrement complet de Railtrack et induit son remplacement par Network Rail, une compagnie de statut privé à but non lucratif et contrôlée par l'État. Entre-temps, la Grande-Bretagne, avec notamment la construction du tunnel sous la Manche en 1994, développe la grande vitesse ferroviaire.
  • 世界最古の歴史を有するイギリスの鉄道史について記述する。なお、本項ではグレートブリテン島の鉄道のみについて扱った。
  • This article is part of the history of rail transport by country series.The railway system of Great Britain, the principal territory of the United Kingdom, is the oldest in the world. The system was originally built as a patchwork of local rail links operated by small private railway companies. These isolated links developed during the railway boom of the 1840s into a national network, although still run by dozens of competing companies. Over the course of the 19th and early 20th centuries, these amalgamated or were bought by competitors until only a handful of larger companies remained (see railway mania). The entire network was brought under government control during the First World War and a number of advantages of amalgamation and planning were revealed. However, the government resisted calls for the nationalisation of the network. In 1923, almost all the remaining companies were grouped into the "big four", the Great Western Railway, the London and North Eastern Railway, the London, Midland and Scottish Railway and the Southern Railway. The "Big Four" were joint-stock public companies and they continued to run the railway system until 31 December 1947.From the start of 1948, the "big four" were nationalised to form British Railways. Though there were few initial changes to the service, usage increased and the network became profitable. Declining passenger numbers and financial losses in the late 1950s and early 1960s prompted the closure of many branch and main lines, and small stations, under the Beeching Axe. Passenger services experienced a renaissance with the introduction of high-speed inter-city trains in the 1970s. The 1980s saw severe cuts in government funding and above-inflation increases in fares and the service became more cost-effective[citation needed]. Railway operations were privatised during 1994-1997. Ownership of the track and infrastructure passed to Railtrack, whilst passenger operations were franchised to individual private sector operators (originally there were 25 franchises) and the freight services sold outright. Passenger levels have since increased to above the level they had been at in the late-1940s. The Hatfield accident set in motion the series of events that resulted in the ultimate collapse of Railtrack and its replacement with Network Rail, a state-owned, not-for-dividend company.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 4535066 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 33182 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 208 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110373996 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Le réseau ferroviaire de Grande-Bretagne, le principal territoire du Royaume-Uni, est le plus ancien au monde. Le réseau est originellement construit à partir de tronçons épars exploités par de petites compagnies privées. Ces tronçons se développent pendant le boom des chemins de fer des années 1840 et finissent par constituer un réseau national, même s'ils demeurent toujours exploités par des dizaines de compagnies en concurrence.
  • 世界最古の歴史を有するイギリスの鉄道史について記述する。なお、本項ではグレートブリテン島の鉄道のみについて扱った。
  • This article is part of the history of rail transport by country series.The railway system of Great Britain, the principal territory of the United Kingdom, is the oldest in the world. The system was originally built as a patchwork of local rail links operated by small private railway companies. These isolated links developed during the railway boom of the 1840s into a national network, although still run by dozens of competing companies.
rdfs:label
  • Histoire des chemins de fer britanniques
  • История железнодорожного транспорта Великобритании
  • Historia kolei w Wielkiej Brytanii i Irlandii
  • History of rail transport in Great Britain
  • イギリスの鉄道史
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of