PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • L'histoire de l'Acadie s'échelonne sur plus de quatre siècles jusqu'à nos jours. Ce territoire est toutefois déjà habité depuis au moins onze millénaires, d'abord par les Paléoaméricains. La période du grand hiatus, entre -8000 et -3000, correspond à un manque de preuves archéologiques. La culture archaïque maritime s'installe ensuite près de la mer et vit surtout des ressources halieutiques, côtoyant probablement d'autres peuples. La céramique est adoptée vers -500, à l'époque où se développe les peuples des Micmacs et des Etchemins. Ce qui est arrivé de ces derniers n'est pas connu mais les Malécites, qui sont en fait probablement liés, occupent ensuite leur territoire.Les Vikings fréquentent au moins une partie des côtes au XIe siècle, suivis des pêcheurs basques et d'autres européens à partir du XIIIe siècle. Giovanni da Verrazzano longe les côtes en 1524 et utilise pour la première fois le nom Acadie. Jacques Cartier prend possession de l'Acadie au nom de la France en 1534.Pierre Dugua de Mons fonde officiellement l'Acadie en 1604, à l'île Sainte-Croix; la colonie est déplacée à Port-Royal, en raison de conditions hostiles. L'arrivée des Européens change complètement le mode de vie des Amérindiens alors qu'un certain métissage a lieu avec les Acadiens, en plus d'une influence culturelle réciproque. L'Acadie soufre dès sa fondation de sa position stratégique entre le Canada et la Nouvelle-Angleterre. En plus des guerres civiles entre seigneurs, les attaques britanniques culminent par la conquête en 1710, officialisée par le traité d'Utrecht en 1713. La France garde dans les faits le contrôle d'une partie de ce territoire. Malgré cette position précaire, l'Acadie connait trois décennies de paix et de prospérité. La Déportation des Acadiens débute en 1755 et, malgré le nombre élevé de morts, une partie de la population parvient à rester sur place.La proclamation royale de 1763 permet à certains exilés de revenir en Acadie. Les provinces du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard sont séparées de la Nouvelle-Écosse à la fin du siècle. La société acadienne se restructure lentement, souffrant par contre des lois discriminatoires. La renaissance acadienne, entre 1850 et 1881, est marquée par l'élection de premiers députés, et la création des premières institutions. Les Acadiens s'opposent à la Confédération canadienne, qui a tout de même lieu en 1867. La première Convention nationale acadienne de 1881 ouvre une période de mise en valeur culturelle, de révolution industrielle et d'adoptions de symboles et d'institutions nationales. L'Acadie est touchée par les deux guerres mondiales et la Grande Dépression mais l'acadianisation de la société bat son plein, tandis que les mouvements coopératifs et syndicaux font leur apparition. Les institutions d'enseignement se développent à partir des années 1950 et l'Université de Moncton est fondée en 1963. Son ouverture provoque une effervescence culturelle, alors que les années suivantes sont marquées par les mouvements contestataires, notamment étudiants. Le Parti acadien est fondé en 1972 dans le but de créer une province acadienne; sa dissolution en 1982 coïncide avec un recul des mouvements collectifs. Le premier Congrès mondial acadien a tout de même lieu en 1994. L'économie rattrape alors son retard, tandis que la défense des institutions et du français se poursuit. Commencée dans les années 1980, la reconnaissance légale et constitutionnelle des droits acadiens se poursuit également.Principales régions et localités de l'Acadie:
  • Los Acadianos (francés: Acadiens) son los descendientes de los colonos franceses originales de partes del territorio histórico de la Acadia (francés: Acadie) en la región del nordeste del subcontinente norteamericano, y que actualmente abarca los territorios de las Provincias Marítimas canadienses de Nuevo Brunswick, Nueva Escocia, e Isla del Príncipe Eduardo, así como Gaspé (en Québec) y partes del estado americano de Maine.Acadianos y quebequeses son ambos franco-canadienses; sin embargo, Acadia fue fundada en un área geográficamente diferente cuatro años antes de la fundación de Québec. Por lo tanto, las culturas de quebequeses y de acadianos, aunque comparten una lengua, se han desarrollado de forma independiente y siguen manteniendo peculiaridades propias.En una revuelta acaecida en 1755, los acadianos fueron expulsados por los británicos; y algunos de éstos se establecieron en el estado de Luisiana, donde fueron conocidos como Cajuns.Las guerras entre franceses y británicos, en sus colonias y en Europa, son un elemento fundamental en la historia del pueblo acadiano. Ningún otro factor conformó de igual forma la evolución cultural de Acadia.El segundo elemento histórico más importante sería el sentimiento de abandono por parte del resto de la nación francófona.
  • Not to be confused with the History of AcadiaThe Acadians (French: Acadiens) are the descendants of the original French settlers and often Métis, of parts of Acadia (French: Acadie) in the northeastern region of North America comprising what is now the Canadian Maritime Provinces of New Brunswick, Nova Scotia, and Prince Edward Island, Gaspé, in Quebec, and to the Kennebec River in southern Maine.The history of the Acadians was significantly influenced by the six colonial wars that took place in Acadia during the 17th and 18th century (see the four French and Indian Wars, Father Rale's War and Father Le Loutre's War). Eventually, the last of the colonial wars—the French and Indian War—resulted in the British Expulsion of the Acadians from the region. After the war, many Acadians came out of hiding or returned to Acadia from the British Colonies. Others remained in France and some migrated from there to Louisiana, where they became known as Cajuns, a corruption of the word Acadiens or Acadians. The nineteenth century saw the beginning of the Acadian Renaissance and the publication of Evangeline, which helped galvanize Acadian identity. In the last century Acadians have made achievements in the areas of equal language and cultural rights as a minority group in the Maritime provinces of Canada.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 422267 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 187669 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 1438 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 109630059 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:année
  • 1955 (xsd:integer)
  • 1978 (xsd:integer)
  • 1981 (xsd:integer)
  • 1983 (xsd:integer)
  • 1984 (xsd:integer)
  • 1989 (xsd:integer)
  • 1992 (xsd:integer)
  • 1993 (xsd:integer)
  • 2001 (xsd:integer)
prop-fr:collection
  • Histoire de l'Acadie et des Acadiens
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
  • 3 (xsd:integer)
prop-fr:date
  • 2011-06-02 (xsd:date)
prop-fr:directeur
  • Jean Daigle
prop-fr:groupe
  • note
  • "T"
  • "LL"
prop-fr:isbn
  • 0 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
  • 885520424 (xsd:integer)
  • 2762111110 (xsd:double)
  • 2762111129 (xsd:double)
  • 2890370852 (xsd:double)
  • 2894481772 (xsd:double)
  • 2921166062 (xsd:double)
prop-fr:langue
  • en
  • fr
prop-fr:lienAuteur
  • Robert Rumilly
  • Nicolas Landry
  • Nicole Lang
prop-fr:lienÉditeur
  • Fides
  • Éditions Albin Michel
  • Québec Amérique
  • Éditions du Septentrion
  • Centre d'études acadiennes
prop-fr:lieu
  • Montréal
  • Sillery
  • Moncton
prop-fr:nom
  • Cazaux
  • Lang
  • Roy
  • Tuck
  • Daigle
  • Landry
  • Thériault
  • Rumilly
prop-fr:oldid
  • 65896379 (xsd:integer)
prop-fr:pagesTotales
  • 203 (xsd:integer)
  • 253 (xsd:integer)
  • 335 (xsd:integer)
  • 340 (xsd:integer)
  • 354 (xsd:integer)
  • 1038 (xsd:integer)
prop-fr:partie
  • 1 (xsd:integer)
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:prénom
  • Jean
  • Léon
  • Michel
  • Nicolas
  • Nicole
  • Robert
  • Yves
  • James A.
prop-fr:sousTitre
  • 1713 (xsd:integer)
  • Histoire des Acadiens du à nos jours
  • essai de synthèse historique
prop-fr:titre
  • Histoire de l'Acadie
  • L'Acadie perdue
  • L'Acadie des Maritimes : études thématiques des débuts à nos jours
  • Histoire des Acadiens
  • L'Acadie
  • L'Acadie anglaise
  • L'Acadie française
  • L'Acadie, des origines à nos jours
  • Maritime Provinces prehistory
prop-fr:titreChapitre
  • L'Acadie de 1604 à 1763, synthèse historique
  • L'Acadie de 1763 à 1990, synthèse historique
prop-fr:vote
  • BA
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:éditeur
  • Albin Michel
  • Fides
  • Septentrion
  • Éditions Québec/Amérique
  • Centre d'études acadiennes, Université de Moncton
  • Musées nationaux du Canada
dcterms:subject
rdfs:comment
  • L'histoire de l'Acadie s'échelonne sur plus de quatre siècles jusqu'à nos jours. Ce territoire est toutefois déjà habité depuis au moins onze millénaires, d'abord par les Paléoaméricains. La période du grand hiatus, entre -8000 et -3000, correspond à un manque de preuves archéologiques. La culture archaïque maritime s'installe ensuite près de la mer et vit surtout des ressources halieutiques, côtoyant probablement d'autres peuples.
  • Not to be confused with the History of AcadiaThe Acadians (French: Acadiens) are the descendants of the original French settlers and often Métis, of parts of Acadia (French: Acadie) in the northeastern region of North America comprising what is now the Canadian Maritime Provinces of New Brunswick, Nova Scotia, and Prince Edward Island, Gaspé, in Quebec, and to the Kennebec River in southern Maine.The history of the Acadians was significantly influenced by the six colonial wars that took place in Acadia during the 17th and 18th century (see the four French and Indian Wars, Father Rale's War and Father Le Loutre's War).
  • Los Acadianos (francés: Acadiens) son los descendientes de los colonos franceses originales de partes del territorio histórico de la Acadia (francés: Acadie) en la región del nordeste del subcontinente norteamericano, y que actualmente abarca los territorios de las Provincias Marítimas canadienses de Nuevo Brunswick, Nueva Escocia, e Isla del Príncipe Eduardo, así como Gaspé (en Québec) y partes del estado americano de Maine.Acadianos y quebequeses son ambos franco-canadienses; sin embargo, Acadia fue fundada en un área geográficamente diferente cuatro años antes de la fundación de Québec.
rdfs:label
  • Histoire de l'Acadie
  • Historia de Acadia
  • History of the Acadians
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:predecessor of
is dbpedia-owl:successor of
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:après of
is prop-fr:avant of
is prop-fr:groupeLié of
is foaf:primaryTopic of