Henri Mordacq est un général de division, commandant de corps d’armée français qui participa aux excursions coloniales françaises en Algérie et au Tonkin.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Henri Mordacq est un général de division, commandant de corps d’armée français qui participa aux excursions coloniales françaises en Algérie et au Tonkin. Il s’illustra au cours de la Grande Guerre en jeune officier général et tacticien doué, avant que le président du Conseil Georges Clemenceau ne l’appelât pour qu’il devînt son chef de cabinet au ministère de la guerre de novembre 1917 à janvier 1920.Il commanda ensuite le 30e corps d'armée en occupation en Rhénanie à Wiesbaden où il est acteur et observateur d'importants enjeux locaux et nationaux, avant de quitter l'Armée afin de se consacrer à la vie politique et citoyenne. Il se fit notamment le défenseur de la politique menée par le Tigre mais aussi l'avocat de la fermeté gouvernementale et militaire vis-à-vis de l'Allemagne, cause ultimement non entendue par les gouvernements successifs, ce qui mena la France à se retrouver plus vulnérable, face à l'Allemagne en proie aux fascismes depuis le début des années vingt, et ce jusqu'à la défaite de 1940.Il joua ainsi un rôle clé dans la coordination entre politiques et militaires au cours du conflit, la mise en place d'une administration de guerre efficace ainsi que la stratégie post-bellum de la France, notamment en ce qui concerne le respect et l’application des clauses du Traité de Versailles.Il est considéré comme l'un des théoriciens de l'École Métropolitaine au côté du lieutenant-colonel Serrigny, et préconise une analyse politique, géo-économique et industrielle des nouveaux conflits à venir.Visionnaire, il anticipe avant le début de la Grande Guerre sa longue durée, l'incapacité des plans offensifs français, les carences logistiques et technologiques ou les lacunes en instruction tactique et stratégique des officiers, et le risque systémique d'une nouvelle guerre si les clauses du Traité devaient ne pas être respectées.Champion d'escrime militaire de France en 1906, et vice champion international en 1907, il est le fondateur de la Société Militaire d'Escrime Pratique en 1904 qui vise à soutenir cette discipline aux Armées.Il est un artisan éminent aux premières unités cyclistes, et œuvra à la refonte moderne de la Légion étrangère.Le général Mordacq a écrit plus d’une trentaine de livres, rendant compte de son action et de ses observations au service de la Nation.
  • Jean Jules Henri Mordacq (1868–1943) was a French general. He was a close aide to Clemenceau during 1918 and later during the Paris Peace Conference of 1919. Prior to these political roles, general Mordacq had been a frontline divisional commander in 1916 and 1917 and was wounded twice on the battlefields. During his early years as a captain he had become the saber champion of the officer corps in the French Army.
dbpedia-owl:activeYearsEndYear
  • 1925-01-01 (xsd:date)
dbpedia-owl:activeYearsStartYear
  • 1887-01-01 (xsd:date)
dbpedia-owl:army
  • Infanterie
dbpedia-owl:birthDate
  • 1868-01-12 (xsd:date)
dbpedia-owl:birthPlace
dbpedia-owl:conflict
dbpedia-owl:deathAge
  • 75 (xsd:integer)
dbpedia-owl:deathDate
  • 1943-04-14 (xsd:date)
dbpedia-owl:deathPlace
dbpedia-owl:feat
  • Bataille de Verdun
  • Bataille de la Somme
  • Bataille d'Arras
  • Bataille de la Chipotte
  • Bataille de la Haute Meurthe
  • Bataille des monts de Champagne
dbpedia-owl:militaryRank
dbpedia-owl:militaryUnit
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3662000 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 96603 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 372 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 110293502 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:arme
prop-fr:autresFonctions
  • Officier d'état-major au CA et au Ministère de la Guerre
  • Commandant-en-second de l'École militaire de Saint-Cyr
  • Chef d'état-major à la DI et au GDIR
  • Professeur à l'École supérieure de Guerre
  • Chef du cabinet militaire du Président du Conseil Ministre de la Guerre
prop-fr:commandement
  • 24 (xsd:integer)
  • 25 (xsd:integer)
  • 30 (xsd:integer)
  • 159 (xsd:integer)
prop-fr:conflit
prop-fr:dateDeDécès
  • 1943-04-14 (xsd:date)
prop-fr:dateDeNaissance
  • 1868-01-12 (xsd:date)
prop-fr:distinctions
  • Croix de Guerre 14-18
  • Grand-Officier de la Légion d'honneur
prop-fr:débutDeCarrière
  • 1887 (xsd:integer)
prop-fr:faitsD'armes
prop-fr:finDeCarrière
  • 1925 (xsd:integer)
prop-fr:grade
prop-fr:lieuDeDécès
prop-fr:lieuDeNaissance
prop-fr:nom
  • Henri Mordacq
prop-fr:surnom
  • L'Ours
prop-fr:tailleImage
  • 150 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:âgeAuDécès
  • 75 (xsd:integer)
dcterms:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Henri Mordacq est un général de division, commandant de corps d’armée français qui participa aux excursions coloniales françaises en Algérie et au Tonkin.
  • Jean Jules Henri Mordacq (1868–1943) was a French general. He was a close aide to Clemenceau during 1918 and later during the Paris Peace Conference of 1919. Prior to these political roles, general Mordacq had been a frontline divisional commander in 1916 and 1917 and was wounded twice on the battlefields. During his early years as a captain he had become the saber champion of the officer corps in the French Army.
rdfs:label
  • Henri Mordacq
  • Jean Jules Henri Mordacq
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • Henri Mordacq
foaf:nick
  • L'Ours
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of