Property Value
dbo:abstract
  • L’harmonium est un instrument de musique à vent, à anches libres, à clavier et à soufflerie. Il fait donc partie de la famille des instruments à clavier et de celle de l'orgue et de l'accordéon. Le musicien qui en joue est communément appelé un «harmoniumiste» bien que ce terme n'existe pas officiellement. Pour des raisons organologiques, techniques, historiques et esthétiques, l'harmonium d'église ou de salon est la plupart du temps joué par des organistes. Les germes de l'harmonium se trouvent dans l'instrument à anches libres inventé en France par Gabriel-Joseph Grenié au début du XIXe siècle, des tuyaux d'orgue à anches libres sur une soufflerie régulée à pression variable. En effet, contrairement aux anches battantes de l'orgue à tuyaux, les anches libres, vibrant de part et d'autre de leur cadre, peuvent supporter une amplitude vibratoire variable et être expressives (du pianissimo au fortissimo) sans voir une modification significative de leur accord. De nombreux instruments perfectionnèrent ce principe. On peut citer le physharmonica d'Haeckl, l'harmoniflûte ou encore le poïkilorgue des Cavaillé-Coll. L’harmonium, dérivé de l'orgue-expressif de Grenié fut inventé en Europe par le Français Alexandre-François Debain (1809-1877) qui le fit breveter en 1842. Jakob Alexandre (1804-1876) et son fils Edouard (1824-1888) avec Auguste Victor Mustel (1842-1919) et Alphonse Mustel (1873-1937) mèneront l'instrument, qu'ils appellent orgue-mélodium, orgue celesta, kunstharmonium, harmonium-celesta à son point de perfection. Victor Mustel y ajoute un célesta au deuxième clavier. (fr)
  • L’harmonium est un instrument de musique à vent, à anches libres, à clavier et à soufflerie. Il fait donc partie de la famille des instruments à clavier et de celle de l'orgue et de l'accordéon. Le musicien qui en joue est communément appelé un «harmoniumiste» bien que ce terme n'existe pas officiellement. Pour des raisons organologiques, techniques, historiques et esthétiques, l'harmonium d'église ou de salon est la plupart du temps joué par des organistes. Les germes de l'harmonium se trouvent dans l'instrument à anches libres inventé en France par Gabriel-Joseph Grenié au début du XIXe siècle, des tuyaux d'orgue à anches libres sur une soufflerie régulée à pression variable. En effet, contrairement aux anches battantes de l'orgue à tuyaux, les anches libres, vibrant de part et d'autre de leur cadre, peuvent supporter une amplitude vibratoire variable et être expressives (du pianissimo au fortissimo) sans voir une modification significative de leur accord. De nombreux instruments perfectionnèrent ce principe. On peut citer le physharmonica d'Haeckl, l'harmoniflûte ou encore le poïkilorgue des Cavaillé-Coll. L’harmonium, dérivé de l'orgue-expressif de Grenié fut inventé en Europe par le Français Alexandre-François Debain (1809-1877) qui le fit breveter en 1842. Jakob Alexandre (1804-1876) et son fils Edouard (1824-1888) avec Auguste Victor Mustel (1842-1919) et Alphonse Mustel (1873-1937) mèneront l'instrument, qu'ils appellent orgue-mélodium, orgue celesta, kunstharmonium, harmonium-celesta à son point de perfection. Victor Mustel y ajoute un célesta au deuxième clavier. (fr)
dbo:discoverer
dbo:follows
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 65937 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 19488 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190243142 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:charte
  • classique (fr)
  • classique (fr)
prop-fr:classification
prop-fr:commons
  • Category:Harmoniums (fr)
  • Category:Harmoniums (fr)
prop-fr:facteur
  • Alexandre-François Debain, Alexandre Père et Fils, Victor et Alphonse Mustel (fr)
  • Alexandre-François Debain, Alexandre Père et Fils, Victor et Alphonse Mustel (fr)
prop-fr:famille
  • Instrument à clavier et à vent (fr)
  • Instrument à clavier et à vent (fr)
prop-fr:instrumentiste
prop-fr:légende
  • Harmonium d’Alexandre-François Debain (fr)
  • Harmonium d’Alexandre-François Debain (fr)
prop-fr:membres
prop-fr:nom
  • Harmonium (fr)
  • Harmonium (fr)
prop-fr:nomAutre
  • Reed-Organ (fr)
  • Reed-Organ (fr)
prop-fr:tailleImage
  • 200 (xsd:integer)
prop-fr:variantes
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:wikt
  • harmonium (fr)
  • harmonium (fr)
prop-fr:échantillon
prop-fr:œuvres
  • César Franck : L'organiste, Georges Bizet : 3 esquisses musicales, Sigfrid Karg-Elert : Portraits, Impressions, Intarsien (fr)
  • César Franck : L'organiste, Georges Bizet : 3 esquisses musicales, Sigfrid Karg-Elert : Portraits, Impressions, Intarsien (fr)
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • L’harmonium est un instrument de musique à vent, à anches libres, à clavier et à soufflerie. Il fait donc partie de la famille des instruments à clavier et de celle de l'orgue et de l'accordéon. Le musicien qui en joue est communément appelé un «harmoniumiste» bien que ce terme n'existe pas officiellement. Pour des raisons organologiques, techniques, historiques et esthétiques, l'harmonium d'église ou de salon est la plupart du temps joué par des organistes. (fr)
  • L’harmonium est un instrument de musique à vent, à anches libres, à clavier et à soufflerie. Il fait donc partie de la famille des instruments à clavier et de celle de l'orgue et de l'accordéon. Le musicien qui en joue est communément appelé un «harmoniumiste» bien que ce terme n'existe pas officiellement. Pour des raisons organologiques, techniques, historiques et esthétiques, l'harmonium d'église ou de salon est la plupart du temps joué par des organistes. (fr)
rdfs:label
  • Harmonium (fr)
  • Harmonium (fr)
rdfs:seeAlso
rdfs:subClassOf
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbo:followedBy of
is dbo:instrument of
is dbo:product of
is dbo:wikiPageDisambiguates of
is dbo:wikiPageRedirects of
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:instrument of
is prop-fr:membres of
is prop-fr:produits of
is prop-fr:variantes of
is foaf:primaryTopic of