Haft-Tappeh (ou Haft-Tepe, en persan : هفت تپه, « les sept collines ») est un site archéologique situé dans la province du Khûzistân, dans le sud-ouest de l'Iran, découvert en 1908 et dont les fouilles sont toujours menées. Il est identifié à la ville antique de Kabnak, une des principales villes de l'Élam antique.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • Haft-Tappeh (ou Haft-Tepe, en persan : هفت تپه, « les sept collines ») est un site archéologique situé dans la province du Khûzistân, dans le sud-ouest de l'Iran, découvert en 1908 et dont les fouilles sont toujours menées. Il est identifié à la ville antique de Kabnak, une des principales villes de l'Élam antique. La ville de Kabnak devient un important centre politique, sous le règne du roi élamite Tepti-Ahar (?/v.-1400), dernier roi de la dynastie Kidinuide, mais Kabnak existait déjà avant cette période. Tepti-Ahar l’a considérablement agrandi et en a peut-être fait sa capitale. On a du mal à identifier le territoire sur lequel s’étendait le pouvoir des rois de la dynastie Kidinuide : soit la région de Kabnak, soit la Susiane, ou encore tout l’Élam. Les textes semblent indiquer un état de fragmentation politique dans le pays élamite, avec notamment un autre royaume autour de Huhnur qui aurait, dans ce cas, été un rival de Kabnak. La chute de Tepti-Ahar est causée par une guerre avec le roi de Babylone, Kurigalzu Ier (ou Karizalzu, 1401/1388 av. J.-C. ou 1390/ ?), qui prend Kabnak et toute la Susiane, plaçant Ige-Halki sur le trône élamite, instaurant ainsi une nouvelle dynastie dans ce royaume. Quelques spécialistes[Qui ?] avancent que Tepti-Ahar aurait été enterré dans la ville. Après sa mort, le centre du pouvoir retourne dans l’ancienne capitale Suse. Quelques siècles plus tard, une autre ville a été construite à proximité, Dûr-Untash (ou Chogha Zanbil). Les excavations de Haft-Tappeh ont révélé un palais et un grand temple fondé par Tepti-Ahar où le dieu Kirwashir était adoré. C'était peut-être le dieu tutélaire de la cité car il n'est pas attesté ailleurs ni pour d'autres périodes. Sous le temple funéraire on a retrouvé un complexe funéraire souterrain destiné au roi et à sa famille. Des ossements ont été découverts dans la tombe, mais il n’est pas certain qu’ils appartiennent à un membre de la famille royale. Une autre grande structure retrouvée sur le site était peut-être les bases d'une ziggourat avec des cours et une suite de magasins. Le temple était décoré de plaques de bronze et de peintures murales. L’archéologie témoigne d'importantes influences mésopotamiennes et hourrites. Des tablettes avec des textes administratifs appartenant au règne de Tepti-Ahar et Inshushinak-Zunkir-Nappipir (v.-1445) ont également été retrouvées sur les lieux. Récemment, certaines statuettes d'argile de déesses de la fécondité ont été découvertes sur le site. Haft-Tappeh a d'abord fouillée par l'archéologue français Jacques de Morgan en 1908. Entre 1965 et 1978, une mission dirigée par l’archéologue iranien Negahban fouille à nouveau le site, suivie depuis 2003 par une équipe germano-iranienne, dirigée par Behzad Mofidi.
  • Haft Tepe (Farsi: هَفت‌تَپه, "Zeven heuvelen") is een archeologische vindplaats in de zuidwestelijke provincie Khuzistan van Iran.De Franse archeoloog Jacques de Morgan was de eerste die de plek verkende in 1908. Er vonden opgravingen plaats in de periode 1966-1980 onder leiding van Ezat O. Negahban van de Universiteit van Teheran. Door de omwenteling die een einde maakte aan het bewind van de Shah kwamen de opgravingen ook aan een einde en Negahban verliet Iran. Zijn report is echter in zowel Farsi als Engels gepubliceerd.. Sinds 2003 worden er weer opgravingen verricht door een Duits-Iraanse groep geleid door Behzad Mofidi Daarbij werd het oude museumgebouw van de jaren zeventig gerenoveerd, dat in de Iran-Irak-oorlog flink beschadigd was en de in slechte staat verkerende vondsten die daar in opslag lagen geordend, gesorteerd en gedocumenteerd. De afgelopen veertig jaar is veel gebied rond de plaats voor de aanbouw van suikerriet geëffend. De heuvel van Haft Tepe is gelegen in het vruchtbaarste deel van de vlakte van Khuzistan, tussen de rivieren de Dez en de Karkheh, ongeveer 50 km ten zuiden van Andimeshk en 100 km ten noorden van Ahwaz. Het ligt slechts 10 km oostzuidoost van de oude Elamitische hoofdstad Susa.Haft Tepe was in de 15e eeuw v.Chr. de Elamitische stad Kabnak. De vondsten stammen vooral uit de periode Middenelamitisch I (1500-1300 v.Chr.), een periode waar overigens bitter weinig over bekend was. De stad werd ongeveer aan het einde van de 14e eeuw v.Chr. door brand verwoest. Uit de tijd erna, het Middenelamitisch II, dat in het nabij gelegen Chogha Zanbil juist zo goed vertegenwoordigd is, wordt er niets gevonden en het lijkt erop dat de plaats pas weer in de Parthische of Sassanidische tijd bewoond was. Er zijn een aanzienlijk aantal kleitabletten aangetroffen, vooral uit de tijd van koning Tepti-Ahar. De taal is meestal Akkadisch, maar veel ervan ligt nog op vertaling te wachten. Er is ook een gewelfde grafkamer ontdekt, het eerste gewelf in de geschiedenis van Elam en aardewerken begrafenisvaten.
  • 32.08027777777848.328055555556Haft Tepe oder Haft Tape, persisch ‏هفت تپه ‎ (dt: „Sieben Hügel“), ist die Bezeichnung einer Ansammlung von Ruinenhügeln in der Provinz Khuzestan des Iran, etwa zehn Kilometer südöstlich von Susa gelegen. Wie man aus Tontäfelchen entnehmen konnte, handelt es sich bei dem erst teilweise ausgegrabenen elamitischen Ort um das antike Kabnak. Die meisten Gebäude wurden vermutlich im 14. Jahrhundert v. Chr. von König Tepti-Ahar erbaut. Vor der Zeit Tepti-Ahars scheint der Ort unbewohnt gewesen zu sein. Eine Ausnahme bildet eine Siedlung des 5. Jahrtausends auf einem der Hügel, die aber nur kurze Zeit bestand. Nach dem Ende der mittelelamischen Zeit war Haft Tepe erst in der parthischen oder sassanidischen Zeit wieder besiedelt.
  • Haft Tepe is an archaeological site situated in the Khuzestan Province in southwestern Iran. At this site the remains of the Elamite city of Kabnak were discovered in 1908, and excavations are still carried out.
dbpedia-owl:wikiPageExternalLink
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 455092 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 3959 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 42 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 89958540 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:latitude
  • 32.080700 (xsd:double)
prop-fr:longitude
  • 48.328171 (xsd:double)
prop-fr:nom
  • Haft-Tappeh
prop-fr:nomRégion
  • Province
prop-fr:pays
  • Iran
prop-fr:région
prop-fr:site
  • Livius
prop-fr:titre
  • Haft Tepe
prop-fr:url
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • Haft-Tappeh (ou Haft-Tepe, en persan : هفت تپه, « les sept collines ») est un site archéologique situé dans la province du Khûzistân, dans le sud-ouest de l'Iran, découvert en 1908 et dont les fouilles sont toujours menées. Il est identifié à la ville antique de Kabnak, une des principales villes de l'Élam antique.
  • Haft Tepe is an archaeological site situated in the Khuzestan Province in southwestern Iran. At this site the remains of the Elamite city of Kabnak were discovered in 1908, and excavations are still carried out.
  • 32.08027777777848.328055555556Haft Tepe oder Haft Tape, persisch ‏هفت تپه ‎ (dt: „Sieben Hügel“), ist die Bezeichnung einer Ansammlung von Ruinenhügeln in der Provinz Khuzestan des Iran, etwa zehn Kilometer südöstlich von Susa gelegen. Wie man aus Tontäfelchen entnehmen konnte, handelt es sich bei dem erst teilweise ausgegrabenen elamitischen Ort um das antike Kabnak. Die meisten Gebäude wurden vermutlich im 14. Jahrhundert v. Chr. von König Tepti-Ahar erbaut.
  • Haft Tepe (Farsi: هَفت‌تَپه, "Zeven heuvelen") is een archeologische vindplaats in de zuidwestelijke provincie Khuzistan van Iran.De Franse archeoloog Jacques de Morgan was de eerste die de plek verkende in 1908. Er vonden opgravingen plaats in de periode 1966-1980 onder leiding van Ezat O. Negahban van de Universiteit van Teheran. Door de omwenteling die een einde maakte aan het bewind van de Shah kwamen de opgravingen ook aan een einde en Negahban verliet Iran.
rdfs:label
  • Haft-Tappeh
  • Haft Tepe
  • Haft Tepe
  • Haft Tepe
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of