La notion de groupes ethniques en France n'a pas d'existence juridique, sa pertinence est souvent contestée et l'état civil français ne mentionne aucune caractéristique «ethnique». Une mention « ethnique » est cependant autorisée pour les personnes qui résident sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie depuis 2009.Cependant, si le recensement de la population, obligatoire, ne permet pas le recueil d'information sur la religion ou l'origine ethnique, une enquête non obligatoire peut le faire.

PropertyValue
dbpedia-owl:abstract
  • La notion de groupes ethniques en France n'a pas d'existence juridique, sa pertinence est souvent contestée et l'état civil français ne mentionne aucune caractéristique «ethnique». Une mention « ethnique » est cependant autorisée pour les personnes qui résident sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie depuis 2009.Cependant, si le recensement de la population, obligatoire, ne permet pas le recueil d'information sur la religion ou l'origine ethnique, une enquête non obligatoire peut le faire. Il est permis de poser des questions « sensibles », y compris dans une enquête de la statistique publique, sous condition de la pertinence des questions, du maintien de l'anonymat des réponses et d'une autorisation écrite des personnes interrogées. L’enquête « Trajectoires et origines » (TeO), par exemple, réalisée conjointement par l'INED et l'Insee en 2008 a permis de récolter non seulement des informations sur les pays d’origine et les langues parlées, mais aussi « sur les “appartenances ethniques” déclarées ainsi que sur les principales qualités perceptibles qui peuvent servir de support aux discriminations dans notre société : couleur de la peau, coiffure, tenue vestimentaire, accent et autres signes corrélés de façon visible ou hypothétique à une appartenance religieuse ou ethnique (pratiques alimentaires, respect d’un calendrier festif non chrétien, pratiques funéraires, etc.) »,,.La population française s'élevait en 2010 à 64 668 885 habitants dont 62 799 180 en métropole d'après l'Insee.Selon des analyses, plutôt anglophones, plusieurs millions de citoyens français auraient une «origine ethnique» définie. Cette origine est très hétéroclite et composée entre autres de Kanaks, Polynésiens, Bretons, Provençaux, Corses, Arabes, Amérindiens comme les Kali'nas, etc.
dbpedia-owl:thumbnail
dbpedia-owl:wikiPageID
  • 3185182 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageLength
  • 70666 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageOutDegree
  • 420 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageRevisionID
  • 111010841 (xsd:integer)
dbpedia-owl:wikiPageWikiLink
prop-fr:colonnes
  • 2 (xsd:integer)
prop-fr:groupe
  • A
  • B
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
dcterms:subject
rdfs:comment
  • La notion de groupes ethniques en France n'a pas d'existence juridique, sa pertinence est souvent contestée et l'état civil français ne mentionne aucune caractéristique «ethnique». Une mention « ethnique » est cependant autorisée pour les personnes qui résident sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie depuis 2009.Cependant, si le recensement de la population, obligatoire, ne permet pas le recueil d'information sur la religion ou l'origine ethnique, une enquête non obligatoire peut le faire.
rdfs:label
  • Groupes ethniques en France
owl:sameAs
http://www.w3.org/ns/prov#wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
is dbpedia-owl:wikiPageRedirects of
is dbpedia-owl:wikiPageWikiLink of
is foaf:primaryTopic of