Property Value
dbo:abstract
  • Le Grand Prix automobile du Portugal 2020 (Formula 1 Heineken Grande Prémio de Portugal 2020) disputé le 25 octobre 2020 sur le circuit de Portimão (officiellement appelé Autódromo Internacional do Algarve), est la 1030e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la dix-septième édition du Grand Prix du Portugal comptant pour le championnat du monde de Formule 1, et de la douzième manche du championnat 2020. La pandémie de Covid-19 ayant totalement chamboulé le calendrier de la saison 2020, la Formule 1 se rend pour la première fois au Portugal depuis 24 ans et la dernière édition du Grand Prix en 1996, mais sur un nouveau circuit qui, lui, n'a accueilli la Formule 1 que pour des journées de tests et qui obtenu la certification FIA « Grade 1 » (apte à être l'hôte de courses de F1) en avril 2020. Portimão devient le 73e circuit utilisé dans le cadre du championnat du monde de Formule 1. Si Valtteri Bottas domine toutes les séances d'essais libres, la deuxième phase des qualifications et détient encore le meilleur temps en fin de Q3, son coéquipier Lewis Hamilton a le dernier mot pour le gain de sa neuvième pole position de la saison, la 97e de sa carrière. En effet, le Britannique se ménage un deuxième tour rapide consécutif lors de sa dernière tentative qui lui permet de battre son voisin de garage qui n'a, pour sa part, pas jugé utile de continuer son effort. Les quatre premiers sur la grille de départ sont les mêmes que lors de la course précédente sur le Nürburgring, avec la neuvième première ligne occupée cette année par les Mercedes W11 et une deuxième ligne où Max Verstappen part devant Charles Leclerc. Ils sont suivis par Sergio Pérez, plus rapide qu'Alexander Albon de quelques millièmes de seconde, alors que les McLaren MCL35 colorent en orange la quatrième ligne avec Carlos Sainz et Lando Norris. Pierre Gasly et Daniel Ricciardo occupent la cinquième ligne. Le revêtement exceptionnellement lisse de la piste portugaise vallonée entraîne une difficulté à faire monter les pneumatiques en température, d'où le choix tactique de Lewis Hamilton d'enchaîner deux tours rapides d'affilée avec les mêmes gommes medium, et pose un problème insoluble à Sebastian Vettel, dernier de la Q2 et qui s'élance quinzième. Après sa huitième victoire de la saison et le traditionnel « Get in there, Lewis! » prononcé par son ingénieur Pete Bonnigton durant son tour d'honneur, Lewis Hamilton entend la voix de Toto Wolff : « Ninety-two Lewis, ninety-two ». Descendu de sa voiture, il déclare : « Quand j'ai signé pour Mercedes en 2013, je ne savais pas à quoi m'attendre ». 71 victoires pour l'écurie allemande plus tard, auxquelles s'ajoutent les 21 remportées avec McLaren entre 2007 et 2012, il devient l'unique détenteur du record de victoires en Formule 1, 354 courses et 14 saisons après le 91e succès de Michael Schumacher qui s'était notamment imposé 72 fois sur Ferrari. Hamilton compte désormais autant de victoires qu'Alain Prost (51) et Ayrton Senna (41) réunis. Le Britannique établit ce record historique avec panache en repoussant son coéquipier à plus de vingt-cinq secondes sur la ligne d'arrivée de son 262e Grand Prix et en réalisant le record du tour pour obtenir le 18e Hat trick de sa carrière. Sans aucune chance de pouvoir contrarier les Flèches d'Argent, Max Verstappen termine troisième, à trente-quatre secondes, pour son neuvième podium de la saison ; il s'agit du douzième podium où figurent les deux pilotes Mercedes et celui de la Red Bull. Quatrième et dernier pilote dans le même tour que le vainqueur, mais repoussé à plus d'une minute, Charles Leclerc, après un début de course difficile, termine à la même position que sur la grille de départ, et obtient son meilleur résultat en sept courses. À l'extinction des feux, alors qu'une fine pluie fait son apparition, tout se joue entre les pilotes chaussés de pneumatiques medium et ceux qui partent en gommes tendres. Carlos Sainz dépasse aisément les Mercedes (Bottas devant Hamilton qui s'est élancé prudemment) et roule en tête durant cinq tours. Tandis que Charles Leclerc perd quatre places, Kimi Räikkönen réalise deux premiers tours extraordinaires en dépassant dix pilotes et se retrouve sixième ; Verstappen et Pérez s'accrochent dans le premier tour, mais sans dommage pour leurs monoplaces si ce ne sont deux places perdues pour le Néerlandais et l'obligation pour le Mexicain de retourner au stand. Il en ressort dernier puis anime le peloton en entamant une belle remontée qui lui vaudra d'être élu pilote du jour. Les choses rentrent dans l'ordre au fur et à mesure que les gommes jaunes arrivent à bonne température, Bottas et Hamilton dépassent le pilote McLaren ; le Finlandais occupe la première place puis son coéquipier, à l'aide de son aileron arrière mobile, ne lui laisse aucune chance dans la vingtième boucle : il prend le commandement jusqu'au bout des soixante-six tours, creusant peu à peu, à coup de record du tour, un écart impressionnant sur l'autre W11. Leclerc remonte et roule en troisième position jusqu'à son changement de pneus, au trente-cinquième tour, laissant définitivement la troisième marche du podium à Verstappen. Parti neuvième, Pierre Gasly réalise de nombreux dépassements, dont le dernier à l'extérieur du premier virage sur Sergio Pérez à trois boucles de l'arrivée, pour terminer cinquième, son meilleur résultat de la saison après sa victoire à Monza. Sainz prend également le meilleur sur le Mexicain dans l'avant-dernier tour pour marquer les huit points de la sixième place. Les Renault finissent derrière, Esteban Ocon huitième devant Daniel Ricciardo tandis que Sebastian Vettel résiste à Raïkkönen pour le dernier point en jeu. Les multiples choix de pneus, leurs différences d'efficacité et leur tenue dans le temps ont permis d'animer constamment ce Grand Prix avec des bagarres et des dépassements à tous les étages. À l'issue du Grand Prix, Lewis Hamilton l'emporte sur un vingt-huitième circuit (cette saison, il a ajouté le Mugello et Portimão à sa collection) : il n'y a pas un circuit du championnat sur lequel il ne s'est pas imposé, ce qui constitue un record. Avec 256 points, à cinq Grand Prix de la fin, il possède une avance de 77 points (l'équivalent de trois victoires) sur Valtteri Bottas (179 points), réalisant un nouveau pas important vers un septième titre mondial. Max Verstappen (162 points) reste lui aussi encore en mesure de poursuivre sa lutte pour le gain du championnat. Daniel Ricciardo est toujours quatrième (80 points) tandis que Charles Leclerc gagne trois places et pointe au cinquième rang (75 points), juste devant Sergio Pérez (74 points). Lando Norris (65 points), Alexander Albon (64 points) et Pierre Gasly (63 points) se tiennent dans un mouchoir de poche de la septième à la neuvième place. Carlos Sainz, dixième avec 59 points, devance de peu Lance Stroll (57 points). Chez les constructeurs, seul Red Bull (226 points) peut encore empêcher Mercedes (435 points) d'obtenir un septième titre mondial consécutif. Racing Point (126 points), McLaren (124 points), Renault (120 points) et Ferrari (93 points) sont encore en lice pour une place sur le podium ; suivent Alpha Tauri, septième avec 77 points, Alfa Romeo (5 points) et Haas (3 points). (fr)
  • Le Grand Prix automobile du Portugal 2020 (Formula 1 Heineken Grande Prémio de Portugal 2020) disputé le 25 octobre 2020 sur le circuit de Portimão (officiellement appelé Autódromo Internacional do Algarve), est la 1030e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la dix-septième édition du Grand Prix du Portugal comptant pour le championnat du monde de Formule 1, et de la douzième manche du championnat 2020. La pandémie de Covid-19 ayant totalement chamboulé le calendrier de la saison 2020, la Formule 1 se rend pour la première fois au Portugal depuis 24 ans et la dernière édition du Grand Prix en 1996, mais sur un nouveau circuit qui, lui, n'a accueilli la Formule 1 que pour des journées de tests et qui obtenu la certification FIA « Grade 1 » (apte à être l'hôte de courses de F1) en avril 2020. Portimão devient le 73e circuit utilisé dans le cadre du championnat du monde de Formule 1. Si Valtteri Bottas domine toutes les séances d'essais libres, la deuxième phase des qualifications et détient encore le meilleur temps en fin de Q3, son coéquipier Lewis Hamilton a le dernier mot pour le gain de sa neuvième pole position de la saison, la 97e de sa carrière. En effet, le Britannique se ménage un deuxième tour rapide consécutif lors de sa dernière tentative qui lui permet de battre son voisin de garage qui n'a, pour sa part, pas jugé utile de continuer son effort. Les quatre premiers sur la grille de départ sont les mêmes que lors de la course précédente sur le Nürburgring, avec la neuvième première ligne occupée cette année par les Mercedes W11 et une deuxième ligne où Max Verstappen part devant Charles Leclerc. Ils sont suivis par Sergio Pérez, plus rapide qu'Alexander Albon de quelques millièmes de seconde, alors que les McLaren MCL35 colorent en orange la quatrième ligne avec Carlos Sainz et Lando Norris. Pierre Gasly et Daniel Ricciardo occupent la cinquième ligne. Le revêtement exceptionnellement lisse de la piste portugaise vallonée entraîne une difficulté à faire monter les pneumatiques en température, d'où le choix tactique de Lewis Hamilton d'enchaîner deux tours rapides d'affilée avec les mêmes gommes medium, et pose un problème insoluble à Sebastian Vettel, dernier de la Q2 et qui s'élance quinzième. Après sa huitième victoire de la saison et le traditionnel « Get in there, Lewis! » prononcé par son ingénieur Pete Bonnigton durant son tour d'honneur, Lewis Hamilton entend la voix de Toto Wolff : « Ninety-two Lewis, ninety-two ». Descendu de sa voiture, il déclare : « Quand j'ai signé pour Mercedes en 2013, je ne savais pas à quoi m'attendre ». 71 victoires pour l'écurie allemande plus tard, auxquelles s'ajoutent les 21 remportées avec McLaren entre 2007 et 2012, il devient l'unique détenteur du record de victoires en Formule 1, 354 courses et 14 saisons après le 91e succès de Michael Schumacher qui s'était notamment imposé 72 fois sur Ferrari. Hamilton compte désormais autant de victoires qu'Alain Prost (51) et Ayrton Senna (41) réunis. Le Britannique établit ce record historique avec panache en repoussant son coéquipier à plus de vingt-cinq secondes sur la ligne d'arrivée de son 262e Grand Prix et en réalisant le record du tour pour obtenir le 18e Hat trick de sa carrière. Sans aucune chance de pouvoir contrarier les Flèches d'Argent, Max Verstappen termine troisième, à trente-quatre secondes, pour son neuvième podium de la saison ; il s'agit du douzième podium où figurent les deux pilotes Mercedes et celui de la Red Bull. Quatrième et dernier pilote dans le même tour que le vainqueur, mais repoussé à plus d'une minute, Charles Leclerc, après un début de course difficile, termine à la même position que sur la grille de départ, et obtient son meilleur résultat en sept courses. À l'extinction des feux, alors qu'une fine pluie fait son apparition, tout se joue entre les pilotes chaussés de pneumatiques medium et ceux qui partent en gommes tendres. Carlos Sainz dépasse aisément les Mercedes (Bottas devant Hamilton qui s'est élancé prudemment) et roule en tête durant cinq tours. Tandis que Charles Leclerc perd quatre places, Kimi Räikkönen réalise deux premiers tours extraordinaires en dépassant dix pilotes et se retrouve sixième ; Verstappen et Pérez s'accrochent dans le premier tour, mais sans dommage pour leurs monoplaces si ce ne sont deux places perdues pour le Néerlandais et l'obligation pour le Mexicain de retourner au stand. Il en ressort dernier puis anime le peloton en entamant une belle remontée qui lui vaudra d'être élu pilote du jour. Les choses rentrent dans l'ordre au fur et à mesure que les gommes jaunes arrivent à bonne température, Bottas et Hamilton dépassent le pilote McLaren ; le Finlandais occupe la première place puis son coéquipier, à l'aide de son aileron arrière mobile, ne lui laisse aucune chance dans la vingtième boucle : il prend le commandement jusqu'au bout des soixante-six tours, creusant peu à peu, à coup de record du tour, un écart impressionnant sur l'autre W11. Leclerc remonte et roule en troisième position jusqu'à son changement de pneus, au trente-cinquième tour, laissant définitivement la troisième marche du podium à Verstappen. Parti neuvième, Pierre Gasly réalise de nombreux dépassements, dont le dernier à l'extérieur du premier virage sur Sergio Pérez à trois boucles de l'arrivée, pour terminer cinquième, son meilleur résultat de la saison après sa victoire à Monza. Sainz prend également le meilleur sur le Mexicain dans l'avant-dernier tour pour marquer les huit points de la sixième place. Les Renault finissent derrière, Esteban Ocon huitième devant Daniel Ricciardo tandis que Sebastian Vettel résiste à Raïkkönen pour le dernier point en jeu. Les multiples choix de pneus, leurs différences d'efficacité et leur tenue dans le temps ont permis d'animer constamment ce Grand Prix avec des bagarres et des dépassements à tous les étages. À l'issue du Grand Prix, Lewis Hamilton l'emporte sur un vingt-huitième circuit (cette saison, il a ajouté le Mugello et Portimão à sa collection) : il n'y a pas un circuit du championnat sur lequel il ne s'est pas imposé, ce qui constitue un record. Avec 256 points, à cinq Grand Prix de la fin, il possède une avance de 77 points (l'équivalent de trois victoires) sur Valtteri Bottas (179 points), réalisant un nouveau pas important vers un septième titre mondial. Max Verstappen (162 points) reste lui aussi encore en mesure de poursuivre sa lutte pour le gain du championnat. Daniel Ricciardo est toujours quatrième (80 points) tandis que Charles Leclerc gagne trois places et pointe au cinquième rang (75 points), juste devant Sergio Pérez (74 points). Lando Norris (65 points), Alexander Albon (64 points) et Pierre Gasly (63 points) se tiennent dans un mouchoir de poche de la septième à la neuvième place. Carlos Sainz, dixième avec 59 points, devance de peu Lance Stroll (57 points). Chez les constructeurs, seul Red Bull (226 points) peut encore empêcher Mercedes (435 points) d'obtenir un septième titre mondial consécutif. Racing Point (126 points), McLaren (124 points), Renault (120 points) et Ferrari (93 points) sont encore en lice pour une place sur le podium ; suivent Alpha Tauri, septième avec 77 points, Alfa Romeo (5 points) et Haas (3 points). (fr)
dbo:country
dbo:date
  • 2020-10-25 (xsd:date)
dbo:fastestDriver
dbo:fastestDriverTeam
dbo:firstDriver
dbo:firstDriverTeam
dbo:flag
  • Flag of Portugal.svg
dbo:isPartOf
dbo:numberOfLaps
  • 66 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:personName
  • Formula 1 Heineken Grande Prémio de Portugal 2020
dbo:poleDriver
dbo:poleDriverTeam
dbo:raceTrack
dbo:thumbnail
dbo:wikiPageExternalLink
dbo:wikiPageID
  • 13494674 (xsd:integer)
dbo:wikiPageLength
  • 53531 (xsd:nonNegativeInteger)
dbo:wikiPageRevisionID
  • 190624100 (xsd:integer)
dbo:wikiPageWikiLink
prop-fr:align
  • left (fr)
  • left (fr)
prop-fr:alto
  • Schéma de la grille de qualification du Grand Prix du Portugal 2020. (fr)
  • Schéma de la grille de qualification du Grand Prix du Portugal 2020. (fr)
prop-fr:année
  • 2020 (xsd:integer)
prop-fr:caption
  • La grille de qualification et de départ du Grand Prix du Portugal 2020. (fr)
  • La grille de qualification et de départ du Grand Prix du Portugal 2020. (fr)
prop-fr:circuit
prop-fr:circuitImage
  • Autódromo do Algarve alt.svg (fr)
  • Autódromo do Algarve alt.svg (fr)
prop-fr:courseDeL'annéePrécédente
prop-fr:courseDeL'annéeSuivante
prop-fr:direction
  • vertical (fr)
  • vertical (fr)
prop-fr:distanceDeCourseKm
  • 306.826000 (xsd:double)
prop-fr:drapeau
  • Flag of Portugal.svg (fr)
  • Flag of Portugal.svg (fr)
prop-fr:grandPrixPrécédent
  • Grand Prix automobile de l'Eifel 2020 (fr)
  • Grand Prix automobile de l'Eifel 2020 (fr)
prop-fr:grandPrixSuivant
  • Grand Prix automobile d'Émilie-Romagne 2020 (fr)
  • Grand Prix automobile d'Émilie-Romagne 2020 (fr)
prop-fr:groupe
  • "Note" (fr)
  • "Note" (fr)
prop-fr:image
  • 202012 (xsd:integer)
prop-fr:longueurDuCircuitKm
  • 4.653000 (xsd:double)
prop-fr:nom
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
prop-fr:nomDeLaCourse
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
prop-fr:nombreDeTours
  • 66 (xsd:integer)
prop-fr:piloteEnPole
  • Lewis Hamilton (fr)
  • Lewis Hamilton (fr)
prop-fr:piloteRecordTour
  • Lewis Hamilton (fr)
  • Lewis Hamilton (fr)
prop-fr:piloteVainqueur
  • Lewis Hamilton (fr)
  • Lewis Hamilton (fr)
prop-fr:prochaineCourseDeLeSaison
prop-fr:précédenteCourseDeLaSaison
prop-fr:tempsPole
  • (fr)
  • (fr)
prop-fr:tempsRecordTour
  • (fr)
  • (fr)
prop-fr:tempsTotalVainqueur
  • (fr)
  • (fr)
prop-fr:texte
  • --08-07
prop-fr:width
  • 800 (xsd:integer)
prop-fr:wikiPageUsesTemplate
prop-fr:écuriePole
prop-fr:écurieRecordTour
prop-fr:écurieVainqueur
dct:subject
rdf:type
rdfs:comment
  • Le Grand Prix automobile du Portugal 2020 (Formula 1 Heineken Grande Prémio de Portugal 2020) disputé le 25 octobre 2020 sur le circuit de Portimão (officiellement appelé Autódromo Internacional do Algarve), est la 1030e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la dix-septième édition du Grand Prix du Portugal comptant pour le championnat du monde de Formule 1, et de la douzième manche du championnat 2020. (fr)
  • Le Grand Prix automobile du Portugal 2020 (Formula 1 Heineken Grande Prémio de Portugal 2020) disputé le 25 octobre 2020 sur le circuit de Portimão (officiellement appelé Autódromo Internacional do Algarve), est la 1030e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la dix-septième édition du Grand Prix du Portugal comptant pour le championnat du monde de Formule 1, et de la douzième manche du championnat 2020. (fr)
rdfs:label
  • Grand Prix automobile du Portugal 2020 (fr)
  • Grand Prix automobile du Portugal 2020 (fr)
rdfs:seeAlso
owl:sameAs
prov:wasDerivedFrom
foaf:depiction
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:name
  • (fr)
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
  • (fr)
  • Grand Prix du Portugal 2020 (fr)
is dbo:wikiPageWikiLink of
is prop-fr:courseDeL'annéePrécédente of
is prop-fr:courseDeL'annéeSuivante of
is prop-fr:prochaineCourseDeLeSaison of
is prop-fr:précédenteCourseDeLaSaison of
is foaf:primaryTopic of